Centre de Relation d’Aide de Montréal (CRAM) – Programme 2017-2018

image-cram-2017Mot de la directrice générale et
de la créatrice des programmes

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez aux activités de formation et de développement personnel offertes par le CRAM, par le biais du Centre de relation d’aide de Montréal inc. et de l’École internationale de formation à l’ANDC inc.

Ce programme détaillé comporte deux volets : la formation professionnelle en relation d’aide par l’ANDC (Approche non directive créatrice) et le développement personnel. Que ce soit pour devenir professionnel de la relation d’aide, spécialiste des relations humaines ou simplement pour apprendre à vous connaître, pour améliorer vos relations ou cheminer sur le plan personnel, vous trouverez dans ce programme une formation, une conférence ou un atelier pour répondre à vos besoins spécifiques.

Le Centre de relation d’aide de Montréal inc., créé en 1985, offrait sa première formation à l’automne 1986 à 18 étudiants québécois. Dix années plus tard, en 1995, fut fondée l’École internationale de formation à l’ANDC inc. qui, dès l’été 1996, offrait sa première session intensive de formation à Montréal à 24 étudiants étrangers provenant de France, de Suisse, de Belgique, d’Autriche et des Antilles. Depuis 2008, la formation est disponible en Europe. Elle est maintenant dispensée à Bruxelles.

image-cram-les-portelance


Marie Portelance

TRA, Thérapeute en relation d’aide (MD)
B. psy.
Directrice générale

 

 

Colette Portelance
TRA, Thérapeute en relation d’aideMD
D. sc. éd. (Université de Paris)
Créatrice de l’ANDC et des programmes
Cofondatrice

 


2 Passionnés des relations humaines

Aujourd’hui, le CRAM forme plus de 600 étudiants par année et offre son programme dans ses locaux de Montréal, de Québec, de Gatineau, à Bruxelles et à Paris.

Les nombreux étudiants qui se sont inscrits à nos programmes depuis 1986 l’ont fait, dans le but de changer de carrière, dans le but précis de se perfectionner sur le plan professionnel et personnel ou encore dans la perspective de faire sur eux-mêmes un travail approfondi de connaissance, d’acceptation et de changement. Quelle qu’ait été leur motivation, la poursuite de toutes les étapes de cette formation a fait d’eux des professionnels de la relation d’aide par l’ANDC et des spécialistes des relations humaines.

Notre école a la solide réputation d’avoir des exigences de formation très élevées. Puisque nous sommes soucieux de protéger le public, il est fondamental pour nous de former des spécialistes compétents qui ont intégré dans leur propre vie les principes de la relation humaine saine, constructive, authentique et propulsive et qui, conséquemment, ne sont pas uniquement des théoriciens de la relation d’aide, mais des thérapeutes dont la qualité d’intervention fait une différence en ce qui concerne l’équilibre personnel, la vie affective et relationnelle et la vie professionnelle de ceux qui les consulteront. S’investir dans cette formation professionnelle, c’est donc se donner des outils de connaissance et d’acceptation de soi, des moyens pour améliorer considérablement ses relations affectives et pour devenir un thérapeute qualifié et un véritable spécialiste des relations humaines et de la relation d’aide par l’ANDC.

Aussi, l’enseignement offert dans notre institution, centré sur le processus relationnel, repose-t-il sur un équilibre entre la théorie, la pratique et l’expérience vécue. En d’autres mots, c’est une relation profonde et authentique avec vous-même, avec les autres et avec le monde que nous vous proposons, une relation humaine et une relation d’aide où règnent la créativité, l’autonomie et la
liberté.

Philosophie de l’école

Le CRAM est une école de formation professionnelle dont la philosophie repose sur l’Approche non directive créatrice (ANDC) de la relation d’aide, de la supervision, de l’animation et de l’enseignement.

L’Approche non directive créatrice (ANDC)

L’ANDC est une approche relationnelle, professionnelle, de nature affective. Elle favorise le développement de l’amour de soi, du respect de soi et de la confiance en soi. Elle favorise également l’épanouissement de la créativité, le cheminement vers l’autonomie et la liberté d’être, dans le respect du fonctionnement global de l’être humain et du rythme de progression des étapes de son évolution, de sa croissance et de son autocréation.

Non-directivité, pouvoir sur sa vie et liberté

Nous entendons, par non-directivité, la capacité d’abandonner le pouvoir que l’on prend sur la vie des autres et de récupérér le pouvoir sur sa propre vie. Pour ce faire, il importe que l’aidant assume la responsabilité de son vécu, de ses malaises, de ses choix, de ses succès, etc., et qu’il refuse de prendre la responsabilité des émotions et des difficultés des autres. Il développera un profond sentiment de liberté et pourra soutenir ses aidés dans le développement du leur.

Pour plus de détails:
http://www.psycho-ressources.com/toile/cram.html


Ce contenu a été publié dans Actualités Psycho-Ressources, Toile PSY, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.