Père, où es-tu? Père, m’aimes-tu?

« Père, où es-tu? Père, m’aimes-tu? » À un moment ou à un autre de sa vie, quelle femme ne s’est pas sentie abandonnée, voire rejetée, par son père? Rarement là où il est attendu, trop souvent absent, il semble se dérober à l’amour de sa fille. Est-il inévitable qu’il déçoive?
L’absence du père peut être vécue comme une épreuve structurante ou, à l’inverse, comme un traumatisme destructeur. Entre ces deux extrêmes, il existe des degrés, des nuances, des variations en fonction de l’histoire et de la subjectivité des filles.
Passionnément aimé ou haï, rarement indifférent, le père est «l’intime étranger» qui, pour certaines femmes, demeure inaccessible. Pour celles-là, une place reste vide dans leur vie psychique. Le père projette son ombre sur leur personnalité et sur les hommes de leur vie. Ainsi, elles tisseront des liens d’amour et de haine, d’idéalisation et de destruction, de violence et de passion.
Voici un livre qui s’adresse aux femmes qui cherchent à guérir de cette peine et aux pères qui souhaitent mieux comprendre leur fille. S’inspirant de cas cliniques, de biographies, de fictions littéraires et cinématographiques, l’auteure explore divers destins féminins marqués par l’attente du père. Elle nous dévoile toute la complexité de cette problématique ainsi que les issues réparatrices.

Filles sans père – L’attente du père dans l’imaginaire féminin
3ieme édition – Éditions Québécor
Par Louise Grenier, Psychologue, Psychanalyste
http://www.psycho-ressources.com/bibli/filles-sans-pere.html


Ce contenu a été publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.