Un lien si fort, éviter le stress entre les animaux et nous

Un lien si fort,
éviter le stress entre les animaux et nous

Éd. Marcel Broquet (2014)

SOMMAIRE

Sous la direction de Georges-Henri Arenstein, André Benoît et Lucie Pétrin évoquent la relation entre l’humain et le cheval. Ils démontrent qu’il est possible de développer un lien unique entre ces deux êtres. Les auteurs veulent distinguer la relation cocréatrice d’une relation utilitaire ou d’une relation affective en spécifiant les éléments qui favorisent les relations harmonieuses entre les animaux et nous.

Quant à Laurence Bruder Sergent, elle aborde dans son chapitre, les mauvais traitements que nous infligeons à nos chiens sans le savoir et sans le vouloir. À travers son discours, elle évoque la nature biologique et éthologique des chiens, leurs besoins sociaux et les particularités individuelles de chacun. Elle fait également le point sur les inadéquations induites maladroitement par les humains dans leur cohabitation avec leurs compagnons canins.

Enfin le chapitre rédigé par Marie Perrin traite du stress chez les chiens. Que ce soit par de mauvais traitements ou de mauvaises habitudes de leurs propriétaires, les chiens sont soumis à diverses sources de stress. Hélas, les humains ne s’en rendent pas toujours compte. L’auteure met en perspective les bienfaits que nous procure la compagnie des chiens alors que ceux-ci subissent quotidiennement des chocs stressants qui ne sont pas toujours pris en compte par leurs copains humains.

Collaborateurs et collaboratrices : André Benoît, Lucie Pétrin, Laurence Bruder Sergent, Marie Perrin.

Directeur littéraire : Georges-Henri Arenstein

À PROPOS DE GEORGES-HENRI ARENSTEIN

Georges-Henri Arenstein est psychologue en pratique privée à Montréal et à St-Jean-sur-Richelieu. Il est psychothérapeute (approche humaniste), il fait des expertises psycho légales et a enseigné à l’UQAM durant 39 ans et ce, jusqu’en 2015.

Par ailleurs, Georges-Henri anime des groupes de développement axés sur l’expression des émotions, la communication claire et la guérison des blessures d’enfance. Il est aussi superviseur clinique dans un centre de réhabilitation pour alcooliques et toxicomanes.

Georges-Henri est intervenant en médiation animale et l’instigateur du Congrès international de zoothérapie qui existe depuis près de dix ans; il enseigne cette discipline au Québec, au Mexique et en France.

Ses loisirs ? Il dirige depuis 1996 une troupe de théâtre, le Théâtre de la grande rencontre. Dans ses temps libres, il remplit des grilles de mots croisés, de sudokus et tente de s’améliorer à l’accordéon.

Membre de Psycho-Ressources:
http://www.psycho-ressources.com/georges-henri-arenstein.html

CARACTÉRISTIQUES

Titre: Un lien si fort : éviter le stress entre les animaux et nous
Sous la direction de Georges-Henri Arenstein
Collaboration de André Benoit et Lucie Pétrin, Laurence Bruder-Sergent, Marie Perrin.
Langue – Français
Éditeur – Marcel Broquet, la nouvelle édition, [2014]
Saint-Sauveur, Québec, Canada
181 pages ; 23 cm.
Collection Santé bien-être 
ISBN : 9782897261207 (broché)
Sujets: Animaux familiers — Emploi en thérapeutique – Relations homme-animal

Pour commander:
http://www.authenticite.qc.ca/publications/

AUTRES OUVRAGES:

La zoothérapie – Nouvelles avancées
http://www.psycho-ressources.com/bibli/zootherapie-nouvelles.html

Zoothérapie, quand l’animal devient assistant-thérapeute
http://psycho-ressources.com/blog/zootherapie-animal-therapeute/

Communication authentique entre êtres humains et animaux
http://psycho-ressources.com/blog/communication-humains-animaux/

* * *


Ce contenu a été publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.