Mon corps – Le comprendre pour le préserver

couvert-mon-corpsMon corps
Le comprendre
pour le préserver

de Pascal Foucault

Éditions Chroniques Sociales

SOMMAIRE

Mon corps, ce lieu commun qui n’intéresse que moi ? On n’a jamais autant parlé du corps. Mais alors pourquoi continue-t-il d’être si ignoré, si oublié, si agressé ou encore malmené ? Pourquoi ma réponse est souvent la résignation ? Pourquoi j’abandonne si vite mes rêves ? Pourquoi mon corps continue-t-il de se contracter, de se tendre ? De contractions en contractions face à mon environnement, et sans m’en apercevoir j’enfile une cuirasse (nos grands-mères auraient dit un corset). Et cette cuirasse, elle serre, elle serre, elle serre…

C’est devant un « danger » que mon corps se contracte. Quels sont ces dangers qui s’inscrivent sur mon corps, qui s’impriment dans mon corps ? D’après W. Reich, on peut distinguer sept anneaux de tension correspondant à sept parties de mon corps créant une ou des blessures singulières analysées au fil de ce livre. À chaque partie, des réponses sont proposées, des exercices sont suggérés.

Cet ouvrage est un livre singulier mais original sur l’approche psycho-socio-corporelle de l’Homme. L’analyse reichienne portée initialement par le Dr Gérard Guasch sert ce nouveau regard pour mieux comprendre son corps et ainsi mieux le préserver.

Un livre qui conduit à comprendre non seulement notre corps, mais comment se conduit une analyse reichienne qui, depuis Freud, introduit la respiration profonde, la méditation attentionnelle et bien d’autres outils corporels. Cet ouvrage s’adresse à toute personne soucieuse de mieux se comprendre à commencer par la relation à son propre corps ainsi qu’à tout thérapeute.

COMMANDER
https://www.cultura.com/mon-corps-9782367174778.html

L’AUTEUR

Pascal Foucault, psycho-somatothérapeute, analyste reichien, membre du Cercle d’études Wilhelm Reich, membre titulaire de la Fédération française de somatopsychothérapie et de somatothérapie (FF2S), ainsi que membre de la Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse (FF2P) exerce en cabinet (en individuel, en couple, en groupe) à Besançon. Également chroniqueur depuis 20 ans à la radio RCF de Besançon.

L’approche de l’auteur est une approche holistique tripartite : corps, psyché et esprit. Approche explicitée dans trois ouvrages : Mon corps (T1), Mon âme (T2) et Mon énergie spirituelle (T3) (Chronique sociale).

Pascal Foucault est membre de Psycho-Ressources:
http://www.psycho-ressources.com/pascal-foucault.html

Site web de l’auteur:
http://coeuracorps.info

PRÉFACE
de Jacques Lesage de La Haye

Pascal Foucault exerce à Besançon comme psycho-somatothérapeute. C’est une formation qui exige de longues années d’études et de travaux pratiques. Mais son souci de progrès, d’approfondissement et de perfectionnement l’a amené à vouloir se donner une pratique supplémentaire, la psychanalyse reichienne, synthèse de Freud et de Reich conceptualisée en 1977 par Gérard Guasch.

Il a choisi d’effectuer cette démarche auprès du Cercle d’Etudes Wilhelm Reich de Lyon, animé par Viviane Dondelinger et par moi-même. L’énergie ne lui a pas manqué pour mener à bien cette longue expérience. Il y a fait montre de son engagement, de sa sincérité et d’une éthique à toute épreuve.

Aujourd’hui, analyste reichien, il propose la somme de ses recherches qui constitue une synthèse de la psychologie, de la philosophie et de la spiritualité. Dans cet essai, qui est le premier tome de l’ensemble de ses investigations, il offre une large palette de ses connaissances en psychanalyse reichienne. Pour y parvenir, il brosse en quelque sorte un tableau de l’évolution humaine.

Avec cet ouvrage, il nous plonge magistralement dans l’histoire de la pensée, de la religion et de la philosophie de l’Homme. Il fait partager sa grande connaissance de l’Antiquité, de la culture égyptienne, grecque et latine. S’y retrouvent aussi les profondes interrogations qui ont structuré notre lente maturation.

D’où vient le monde ? Qu’est-ce que la vie ? Que fait l’homme au milieu de cette tempête cosmique ? Y-a-t-il un créateur de l’univers ? La réponse polythéiste, l’Olympe, la Bible et le Nouveau Testament s’y télescopent. Pascal Foucault distingue les enfants de Zeus, de Dieu et d’Epicure. Il semble avoir une grande sympathie pour ces derniers, mais il ne veut pas limiter son choix à cette seule orientation. Sa vision synthétique lui fait préférer une conception holistique qui unit le corps, le psychisme, le social et le spirituel.

L’analyse reichienne n’est pas spiritualiste, mais son ouverture libertaire lui fait accepter les choix les plus divers : les monothéismes, christianisme, judaïsme et islam… l’agnosticisme, l’athéisme et même le spiritualisme. Ce qui compte le plus, c’est de prendre en compte la souffrance humaine, d’aider le sujet à la résoudre ou à la surmonter. L’éthique du thérapeute exige qu’il ne tente pas d’influencer le patient par ses idées politiques ou religieuses.

L’essentiel est qu’il lui permette d’être autonome, conscient et, si possible, heureux. C’est une forme exigeante et aboutie de l’humanisme libertaire.

L’auteur, en tant que thérapeute reichien, maîtrise parfaitement son sujet. Il permet au lecteur d’explorer la théorie de Wilhelm Reich, de revisiter les stades théoriques de la construction du sujet : grossesse, naissance, puis stades oculaire, oral, anal et génital. Les sept niveaux d’analyse inventés par Reich, les yeux, la bouche, le cou, le thorax, le diaphragme, l’ abdomen et le pelvis sont exposés de façon complète et approfondie.

Sur le plan technique, Pascal Foucault décrit certains des exercices pratiqués à chacun des niveaux et en explique la raison d’être et le déroulement.

Afin d’illustrer son propos, il présente des vignettes, c’est-à-dire, l’exemple de patients, comme le conducteur de voiture, comme Nita, Nina et Clara. C’est toujours très éclairant.

L’auteur a une vision très personnelle et quasi-métaphysique de la thérapie reichienne. Il écrit : « Une nouvelle conscience de soi émerge avec l’enracinement dans le vivant en nous. Etre dans le matériel enferme, aliène. Reich propose l’orgasme comme solution, c’est-à-dire un abandon de la conscience de soi pour rentrer dans une conscience cosmique.

Ouvrir notre conscience ne suffira point. Il faudra l’ouvrir à quelque chose de plus grand de que soi, quelque chose qui nous dépasse et qui puisse être le combat de toute une vie. Reich proposait l’engagement politique au sens grec du terme. Mais chacun mettra dans ce « quelque chose » ce qu’il voudra, pourvu que chacun se soustraie à la tyrannie des hommes… et de sa propre pensée. Et cela, en vue de sa propre transformation, en vue d’un réenchantement de sa vie. »

Pascal Foucault propose de devenir grâce à l’analyse plus conscient que conscient, au sens où l’exprime Richard Moos, qui a écrit : Le Mandala de l’Etre : Découvrir le pouvoir de conscience (Albin Michel, 2008).

Il suggère aussi de devenir « pauvre du faire » ce qui revient à être « riche d’être ». Il indique ainsi sa vision personnelle de la vie humaine : « Il n’y a pas de conscience d’être sans vision spirituelle. J’entends « spirituel » au sens large et non religieux, ce qui élève l’esprit. »

Clef de sa réflexion, il cite la maxime de Pindare : « Deviens qui tu es. ». Ce à quoi il répond sobrement : « Je suis mon corps ». Les reichiens ne peuvent qu’être d’accord : en effet, selon le concept de l’unité fonctionnelle du vivant, l’être humain est bio-psycho-politique.

Jacques Lesage de La Haye

DÉTAILS

Mon corps – Le comprendre pour le préserver
Auteur : Pascal Foucault
Auteur de Préface : JACQUES LESAGE DE LA HAYE
Editeur (Livre) : Chronique Sociale
Collection : COMPRENDRE LES PERSONNES
Date sortie / parution : 15/02/2018
EAN commerce : 9782367174778
ISBN : 978-2-36717-477-8
Dimensions : 22.00×15.00×0.70
Poids (gr) : 170
Flags importés : Nouveautés
Nombre de pages : 120


Ce contenu a été publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.