« Mon père au loin » de Martine Gercault

« Mon père au loin »
de Martine Gercault

Commentaire de Alain Rioux
Gestionnaire de Psycho-Ressources.

Voir « Mon père au loin »
sur le blog de Psycho-Ressources:
http://psycho-ressources.com/blog/mon-pere-au-loin/

Une aventure intérieure sur le sens de la perte.

Vivre un deuil est l’essence même de la vie. C’est notre capacité à vivre des deuils qui nous permet de savourer la vie… De prétendre au bonheur. Il y a cependant des pertes plus lourdes que d’autres, des deuils qui nous transforment de manière irrémédiable, qui nous poussent dans nos retranchements les plus secrets et nous obligent à renaître de façon définitive. C’est ce genre de perte que nous raconte cette autofiction.

Côtoyer la mort est difficile… L’apprivoiser est un défi encore plus grand. Martine Gercault, psychanalyste, nous invite dans son livre « Mon père au loin » à découvrir Ariane dans un deuil, celui de son père, Simon, un homme « hanté par les fumées noires de l’holocauste ». Cet homme battant, ce guerrier spirituel, à la mémoire, autrefois, si percutante, souffre de la maladie d’Alzheimer ; le présent aboli, il est désormais enchainé à son passé. L’amour qu’Ariane porte à son père est le fil rouge qu’elle lui déroule, dans le labyrinthe de la mémoire oubliée.

Sans détour et sans pathos, l’auteur nous parle de sa souffrance, celle de la perte, mais aussi de sa délivrance lorsque ce père aimé s’éteint après une lente et souffrante agonie. L’amour, plus fort que la mort, lui a fait parfois souhaiter qu’il s’endormît dans le silence.

À la fois roman et journal intime, le livre nous révèle comment Ariane, à travers les épreuves, est devenue la femme qu’elle est aujourd’hui, et comment la psychanalyse a influencé et construit sa vie. Parfois, telle une chronique, le livre relate des moments historiques au travers de la sensibilité de l’auteur à la recherche d’elle-même et du sens à donner à la vie, à la sienne, le père maintenant disparu…

C’est un bel ouvrage sur la résilience, poétique et touchant, une lecture à faire en silence, comme une méditation sur le deuil et la découverte de soi vécus par Ariane. Bercée par ses souvenirs, l’héroïne explore les méandres de son histoire personnelle, et nous offre des descriptions touchantes des êtres qui ont peuplé sa vie et ses voyages afin d’en apprendre plus sur son père. Qui était-il ? C’est la question que semble se poser l’auteur à chaque détour de l’histoire d’Ariane.

Et puis, le livre nous parle de la guerre, du judaïsme, de la spiritualité et de la psychologie transpersonnelle… Tant de sujets abordés à travers cette histoire de vie peu commune.

Martine Gercault, psychanalyste, est une femme d’exception. Une vision sensible du monde et de l’humanité, une recherche profonde du sens de la souffrance, un amour inconditionnel, voici ce qu’elle partage avec nous partage dans ce livre d’une beauté certaine.

Alain Rioux, Ph.D., Psychologue
Gestionnaire de Psycho-Ressources

« Mon père au loin  » est en vente sur :

Amazon:
https://www.amazon.fr/Mon-père-loin-Martine-Gercault-ebook/dp/B017A5XW8O
Fnac (Kobo)
http://www.fnac.com/livre-numerique/a9319613/Martine-Gercault-Mon-pere-au-loin#FORMAT=ePub
iBook : https://itunes.apple.com/fr/book/mon-pere-au-loin/id1053519049?mt=11
et une centaine de librairies en ligne

« Mon père au loin » de Martine Gercault
Voir sur le blog de Psycho-Ressources:
http://psycho-ressources.com/blog/mon-pere-au-loin/


Ce contenu a été publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.