Meilleurs voeux de Psycho-Ressources !

image-vv-montreal-noel-smPsycho-Ressources vous souhaite une joyeuses périodes des fêtes !

Santé, bonheur et paix dans vos vies et pour tous les habitants de la terre !

La terre est ma patrie et l’humanité, ma famille.
Khalil Gibran

Chaque année, à cette période, j’essaie de réfléchir à ce qui occupe le plus mes pensées et ma vie. Cette année, la diversité culturelle qui nous entourent de plus en plus, surtout dans les grandes villes, me semble être un élément clé de notre rétablissement collectif.

J’habite Montréal depuis maintenant presque 4 ans. C’est une formidable ville pour la diversité culturelle qu’elle offre. Des gens de toutes couleurs et nationalités y habitent… Quoiqu’on en disent parfois, et malgré l’effervescence des grandes villes, il règne à Montréal une certaine harmonie entre toutes les cultures qui se partagent cette métropole québécoise. Ici, bien des gens sont montréalais d’abord… Et ensuite, français, arabe, canadien, africain, espagnol, chinois, italien, etc.

C’est eux-même qui le disent lorsque nous discutons ensemble :  « On est montréalais d’abord… On fait partie de cette ville avec toutes ses beautés et ses problèmes. On partage le froid de l’hiver, la neige qui encombre les rues, les bouchons de circulation et les problèmes de voiries! » Ça me surprend toujours de voir à quel point Montréal regroupe les gens autour d’elle… Cela me semble un bel exemple d’intégration et de tolérance.

Bien sûr, Montréal n’est pas parfaite. Il y a des inégalités qui persistent dans plusieurs secteurs et tous ne ressentent pas le même optimisme devant cette mosaïque culturelle. Toutefois, il est intéressant et encourageant de voir comment toutes ces cultures se voisinent et cohabitent dans une même ville.

Vous avez sans doute des exemples d’intégration culturelle près de chez-vous, dans votre coin de pays, votre ville, votre milieu de travail, votre famille. La diversité des cultures est une belle richesse, ne laissons pas la peur et l’intolérance nous empêcher d’en profiter.

Et si nous étions tous des terriens avant tout…

Peu importe notre couleurs, notre race, notre ethnie, notre religion… Nous sommes tous des êtres humains et nous avons en commun le partage de cette petite planète.

Pour la période des fêtes, je vous souhaite d’accueillir la différence dans votre vie. La mosaïque humaine est formidable. Profitez de la période des fêtes pour vous ouvrir sur les autres cultures avec amour et compassion.

En vous souhaitant une magnifique année 2017 !
Merci de nous suivre et contribuer à Psycho-Ressources

Très sincèrement,

Alain Rioux, Ph.D.
Gestionnaire de Psycho-Ressources
http://www.psycho-ressources.com/psychologue-quebec-ca.html


Publié dans Actualités de la Psychologie, Actualités Psycho-Ressources | Marqué avec , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Meilleurs voeux de Psycho-Ressources !

Dictionnaire de neuropsychanalyse

couvert-diction-neuropsyDictionnaire de neuropsychanalyse

Serafino Malaguarnera
Psychologue, Belgique

SOMMAIRE

Ce premier dictionnaire du genre présente plus de 500 entrées qui se réfèrent directement ou indirectement à cette nouvelle approche nommée neuropsychanalyse.

Le présent ouvrage se propose de combler le peu de connaissance des études et recherches issues du domaine de cette nouvelle approche dans le paysage de la psychanalyse francophone.

Ce dictionnaire voudrait aussi stimuler la curiosité du lecteur envers la neuropsychanalyse qui offre des concepts permettant le dialogue et l’intégration entre la psychanalyse et les neurosciences.

L’AUTEUR

photo-serafino-malaguarneraSerafino Malaguarnera
Psychologue, Bruxelles, Belgique

Serafino Malaguarnera est Licencié à l’Université de Padoue en Italie, où il a suivi sa formation psychanalytique. Il a été membre, pendant cinq ans, de « L’Accadémia Platonica delle Arti » de Padoue, fondée par Ettore Perrella. Il quitte l’Italie en 2000 et s’établit en Belgique. En 2004, il devient membre de l’Association « Acte psychanalytique ». Il travaille pendant quatre ans (2002-2006) dans une institution pour enfants autistes et psychotiques (l’Ecole du quotidien). Suite à cette expérience, il publie son ouvrage « Théorisations psychanalytiques sur l’autisme et la psychose infantile, et l’Ecole du Quotidien ».Il est aussi l’auteur d’un dictionnaire de psychologie et psychanalyse.

Serafino Malaguarnera
Psychologue Bruxelles
Cabinet privé
Av. d’itterbeek, 9 – 1070 Bruxelles
Rue Faider, 55 – 1050 Bruxelles
02/523.14.30 – 0472/622.580

Site Web de l’auteur:
http://malaguarnera-psy.wifeo.com

Membre de Psycho-Ressources
http://www.psycho-ressources.com/psychologue/bruxelles/serafino-malaguarnera.html

DÉTAILS DE L’OUVRAGE

Broché: 492 pages
Editeur : CreateSpace Independent Publishing Platform
Langue : Français
ISBN-10: 1539173747
ISBN-13: 978-1539173748
Dimensions : 15,2 x 2,8 x 22,9 cm

POUR COMMANDER SUR AMAZON
https://www.amazon.fr/Dictionnaire-neuropsychanalyse-Serafino-Malaguarnera


Publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Dictionnaire de neuropsychanalyse

Khalil Gibran (1883-1931) – Poète, peintre et homme de foi

La Raison sans la Connaissance est comme un sol inculte ou un corps humain sous-alimenté  (Khalil Gibran, La voix de l’éternelle sagesse.)

Khalil Gibran est né en 1883, à Bécharré, au Liban, dans une très ancienne famille chrétienne; son grand-père maternel était prêtre du rite maronite. En 1894, il émigre avec sa mère à Boston; mais en 1897, il retourne, seul, au Liban, pour faire ses études à l’École de la Sagesse, à Beyrouth. En 1901, il visite la Grèce, l’Italie, l’Espagne puis s’installe à Paris pour étudier la peinture. C’est à cet époque qu’il écrit Les Esprits Rebelles, livre qui fût brûlé sur la place public de Beyrouth, par ordre des autorités turques, et qui fût condamné comme hérétique par l’évêque maronite.

En 1903, Gibran est rappelé en Amérique au chevet de sa mère mourante. Il reste à Boston , où il s’exerce principalement à la peinture. En 1908, il retourne à Paris, où il travaille à l’Académie Julien et à l’École des Beaux-Arts; il fréquente Rodin, Debussy, Maeterlink, Edmond Rostand, etc.

En 1910, il s’installe définitivement à New-York où il se consacre à la peinture et à la poésie. C’est dans cette ville qu’il meurt en 1931. Son corps est ramené au Liban, où il repopse desormais dans la cryte du Monastère de Mar Sarkis, à Bécharré.

(texte de couverture, Le Prophète, 1956)

Quelques citations.

Plus profondément le chagrin creusera votre être, plus vous pourrez contenir de joie.
de Khalil Gibran – Extrait de Le Prophète

Vos enfants : vous pouvez vous efforcer d’être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous.
de Khalil Gibran

Votre vie quotidienne est votre temple et votre religion.
de Khalil Gibran

La tristesse est un mur élevé entre deux jardins.
de Khalil Gibran

Celui qui ne porte sa moralité que comme son meilleur vêtement ferait mieux d’être nu.
de Khalil Gibran – Extrait de Le Prophète

En automne, je récoltai toutes mes peines et les enterrai dans mon jardin. Lorsque avril refleurit et que la terre et le printemps célébrèrent leurs noces, mon jardin fut jonché de fleurs splendides et exceptionnelles.
de Khalil Gibran – Extrait de Le Sable et l’écume

N’est-il pas étrange de nous voir défendre plus farouchement nos erreurs que nos valeurs ?
de Khalil Gibran – Extrait de Le sable et l’écume

Le désaccord pourrait être le chemin le plus court entre deux opinions.
de Khalil Gibran – Extrait de Le Sable et l’écume

En amitié, toutes pensées, tous désirs, toutes attentes naissent sans parole et se partagent souvent dans une joie muette.
de Khalil Gibran

Tous peuvent entendre mais seuls les êtres sensibles comprennent.
de Khalil Gibran

Combien généreuse est la vie pour l’homme, mais combien l’homme se tient éloigné de la vie !
de Khalil Gibran

Le mérite d’un homme réside dans sa connaissance et dans ses actes et non point dans la couleur de sa peau ou de sa religion.
de Khalil Gibran

Les fleurs du printemps sont les rêves de l’hiver racontés, le matin, à la table des anges.
de Khalil Gibran

Vous ne donnez que peu lorsque vous donnez vos biens. C’est lorsque vous donnez de vous-mêmes que vous donnez réellement.
de Khalil Gibran

Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux.
de Khalil Gibran

Entre les rivages des océans et le sommet de la plus haute montagne est tracée une route secrète que vous devez absolument parcourir avant de ne faire qu’un avec les fils de la Terre.
de Khalil Gibran

Le désir est la moitié de la vie. L’indifférence est la moitié de la mort.
de Khalil Gibran

Vous êtes bon lorsque que vous marchez fermement vers votre but d’un pas intrépide. Pourtant, vous n’êtes pas mauvais lorsque vous y allez en boitant. Même ceux qui boitent ne vont pas en arrière.
de Khalil Gibran

Si tu es blessé par autrui, tu peux oublier la blessure. Mais si tu le blesses, tu t’en souviendras toujours.
de Khalil Gibran

La pierre la plus solide d’un édifice est la plus basse de la fondation.
de Khalil Gibran

Celui qui peut mettre le doigt sur ce qui sépare le bien du mal est celui-là même qui peut toucher les pans de la toge de Dieu.
de Khalil Gibran – Extrait de Le Sable et l’écume

La pensée est un oiseau d’espace qui dans la cage des mots saura peut-être déployer les ailes, mais pas voler.
de Khalil Gibran

La terre est ma patrie et l’humanité, ma famille.
de Khalil Gibran


Publié dans Actualités de la Psychologie | Marqué avec , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Khalil Gibran (1883-1931) – Poète, peintre et homme de foi

La vie et l’amour au 21eme siècle – Congrès 24-28 juillet 2017 – Paris.

image-congres-vie-amour-20178e Congrès Mondial de Psychothérapie
24-28 Juillet 2017
Maison de l’UNESCO – Paris

La vie et l’amour au 21eme siècle
De la rencontre intime à l’ouverture au monde

« Les conflits prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est là qu’ils peuvent être résolus. »
Extrait du discours donné en 1994 par le Vénérable Prayudh Payutto lauréat du Prix UNESCO de l’éducation pour la paix.

INTRODUCTION AU CONGRÈS

C’est une grande joie de vous inviter au 8e congrès mondial de psychothérapie qui se tiendra à Paris du 24 au 28 juillet 2017 à la maison de l’UNESCO.
Ce congrès mondial du World council for Psychotherapy, que la Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse et ses partenaires (la ligue de la Santé mentale et le centre Françoise Minkowska) ont le grand honneur d’organiser s’inscrit dans le cadre exceptionnel de ce siècle de mondialisation qui interpelle les pratiques psychothérapeutiques, leurs fondements théoriques et où la rencontre des psychothérapies avec les représentations anthropologiques, épistémologiques, éthiques et culturelles est en marche. Échanger et partager nos pratiques et nos espoirs est l’enjeu de ce congrès. Il aura aussi pour objectif de jeter les bases futures et communes de toute praxis dans l’écoute de la souffrance psychique, de la détresse psychologique et des troubles psychiatriques. Le WcP veut prendre date avec l’histoire des grands changements qui impactent l’humain dans son rapport au monde pour engager un débat mondial, au delà de nos pratiques nationales respectives.

Pr alfred PritZ
Président du WcP

Dr Pierre canouÏ
Président de la FF2P

L’enjeu se déclinera autour de plusieurs axes paradigmatiques :

  • la vie doit rester plus forte que la violence destructrice
  • l’amour est toujours le socle de notre humanité et du lien interpersonnel, familial et social.
  • la lutte contre la détresse psychique et des maladies psychiatriques est un devoir humain et éthique
  • la rencontre exceptionnelle de très nombreux spécialistes de la psychothérapie venus des cinq continents est une nécessité humaniste pour aborder toutes les formes de psychothérapies, de tous les courants pour échanger, partager leurs expériences, leurs idées.

La psychothérapie est reconnue comme un moyen inéluctable et efficace pour traiter les troubles psychiques, alléger les souffrances des patients, mais elle est aussi un déterminant important pour l’évolution de l’être humain et de sa pensée.

La psychothérapie est source de lien social en libérant chacun de la peur de l’autre et aussi de la peur de lui-même.

Affirmer notre liberté, notre identité, nos valeurs et le professionnalisme du métier est aussi un acte citoyen et politique fort dans le contexte mondial actuel.

Nous comptons sur votre présence.
Au plaisir de vous rencontrer à Paris le 24 juillet 2017 !

Appel de communication en cours.
Tous les détails sur le congrès:
http://www.wcp2017.org/accueil.html

Fédération Française De PSYchothérapie et PSYchanalyse – FF2P
6 avenue du maine – F – 75015 Paris – France
tél. : 33 (0)1 44 05 95 50 – Fax : 33 (0)1 45 44 62 34
Email – contact@ff2p.fr
Site web – http://www.ff2p.fr


Publié dans Actualités de la Psychologie, Colloques & Conférences | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur La vie et l’amour au 21eme siècle – Congrès 24-28 juillet 2017 – Paris.

Ateliers: Connaissance de soi par le gribouillage, Québec, Canada

Nouvelles dates en 2017!

SESSION Print. 2017 : sur 2 fins de sem.
Dates : 4+5 mars et 25+26 mars 2017
Lieu : 11555 ave Mgr Cook Qué. G2A 3A7
Coût : 200$ (170$ avant le 21 février)
Inscription : +20$ (non déductible)
INFO : Huguette Savard (418) 842-1549

Dans une ambiance de respect et d’ouverture, nous vivrons des moments privilégiés d’apprivoisement de soi et de son être profond. Par des enseignements, des visualisations, des moments de dessins, des temps d’écriture et des partages en groupe toujours libres, chaque personne expérimente l’ouverture de sa conscience dans l’ici/maintenant.

Une plus grande connaissance de soi s’installe progressivement. La personne prend conscience peu à peu de ses émotions, de son fonctionnement, de ses mécanismes de défenses et de ses besoins pour s’en occuper elle-même par la responsabilisation.

Le «gribouillage» est un moyen de conscience de soi et d’évolution grâce à des outils différents que sont les lignes, les couleurs et les formes. Ces outils permettent à la personne de s’observer d’une manière plus ajustée au quotidien. Elle fait une plus grande place à son intuition. Le dessin fait appel aux forces et aux ressources de l’inconscient et de l’irrationnel. C’est un chemin vers plus de liberté et de pouvoir sur sa vie.

Le «gribouillage» devient une opportunité de poser un regard plus conscient sur soi et sur son être profond pour améliorer positivement sa vie en découvrant ses forces et son potentiel créateur, et une vision renouvelée sur sa propre quête de sens.

Huguette Savard, TRA, Thérapeute en relation d’aide
Corporation Internationale des Thérapeutes en Relation d’Aide du Canada (CITRAC)
4035 Boul. des Cimes, Neufchâtel (Québec), G2A 1M2, Canada

Nouvelles dates en 2017! Tous les détails.
http://www.psycho-ressources.com/huguette-savard.html


Publié dans Actualités de la Psychologie, Ateliers & Croissance | Marqué avec , , , , , , | Commentaires fermés sur Ateliers: Connaissance de soi par le gribouillage, Québec, Canada

Soigner ou Obéir ?

couvert-soigner-obeirSoigner ou obéir ?

Premières mesures urgentes
pour éviter le naufrage

Nicole Delepine,
Pédiatre et Oncologue

Gérard Delepine

Fauves Éditions

SOMMAIRE

Rien ne va plus dans la santé. Chacun le sait, le sent, l’éprouve qu’il soit citoyen, patient ou proche, soignant, médecin hospitalier ou libéral, pharmacien, etc. Tous ont compris que la finance mondiale est reine, tous ont compris que l’industrie pharmaceutique se taille la part du lion, refuge de la Bourse et sources de dividendes juteux.

Accuser Big Pharma de tous nos maux serait un raccourci dangereux. Les Italiens expliquent que la mafia ne devient vraiment dangereuse que lorsqu’elle investit les rouages de l’État.

Qui, si ce n’est le ministre, autorise la mise sur le marché de médicaments peu testés, après quelques mois d’études dites pivot sur des critères allégés, donc potentiellement dangereux, souvent peu utiles, à des prix délirants ? Qui dissimule les liens d’intérêt entre agences gouvernementales, experts et labos ? Qui donne le pouvoir bureaucratique via une multiplication d’agences médicales si ce n’est le politique à travers ordonnances, lois successives (Juppé, Bachelot, Touraine) en sus des plans cancer et nombreux décrets et circulaires ? L’État est au coeur du système monopolistique : il impose aux médecins comme aux professeurs honnêtes leur soumission aux diktats thérapeutiques.

Ce document lève le voile sur les moyens utilisés par la dictature bureaucratique au service des lobbies, et propose quelques mesures indispensables comme la suppression des Agences régionales de santé (Ars), lourdes et coûteuses inquisitions sans contre-pouvoir. Il n’y aura pas de médecine de qualité, quel que soit le mode d’exercice, sans liberté de prescription, ni liberté de choix du patient. Que cet ouvrage soit un outil pour poser les bonnes questions aux candidats sur leurs engagements en santé !

Présentation vidéo sur TVL
Mag Oxygène – Soigner ou obéir: La mort d’Hippocrate.
http://www.tvlibertes.com/2016/11/24/11518/oxygene-soigner-obeir-mort-dhippocrate

L’AUTEURE

photo-nicole-delepine-smNicole Delépine est née le 19 Juillet 1946 à Paris.
Elle est mariée et mère de 2 enfants.
Nicole Delépine a soutenu son doctorat de médecine devant la Faculté St Antoine de Paris en 1973.

En 1976, elle obtient sa qualification de pédiatre.

En 1988, elle obtient sa qualifaction d’oncologue.

Ancien Interne et ancien Chef de Clinique des Hôpitaux, elle s’est successivement spécialisée en pédiatrie puis en cancérologie. Médecin des Hôpitaux, Nicole Delépine dirige actuellement l’Unité Fonctionnelle de Cancérologie de l’Adolescent et de l’Adulte Jeune de l’hôpital Raymond Poincaré de Garches (92).

Nicole Delépine est :
– Membre de la Société Française du Cancer (SFC),
– Ex Membre de la Société Européenne d’Oncologie Médicale (ESMO),
– Ex Membre de la European Association for Cancer Research (EACR),
– Membre de la Société Américaine d’Oncologie Clinique (ASCO),
– Membre du Groupe d’Etude des Tumeurs endocrines (GTE),
– Membre du Groupe de Pharmacologie Clinique Oncologique (GPCO),
– Maître de conférence au Collège de médecine des Hôpitaux de Paris,
– Membre de la Fédération Française des Oncologues Médicaux,
– Membre de la Collégiale des Oncologues des Hôpitaux de Paris.

Médecin hospitalier à temps plein, Nicole Delépine se bat, depuis 20 ans, pour améliorer les prises en charge des malades atteints de cancer. Elle est l’auteur d’une centaine d’articles originaux sur le sujet et a présenté, ces dernières années, une moyenne de 15 communications annuelles dont les 2/3 dans les congrès internationaux.
Les résultats de ses travaux ont été confirmés à l’étranger et inspirent des protocoles thérapeutiques internationaux.

La réputation de Nicole Delépine est internationale et considérable dans le domaine des tumeurs des os et des parties molles.

Professionnellement, Nicole Delépine s’est constamment battue pour la démocratisation de l’hôpital et pour imposer le malade au centre des préoccupations des médecins hospitaliers et de l’administration.

Les prises de position de Nicole Delépine, dérangeantes, lui ont attiré l’inimitié de certains de ses pairs qui ont récemment décidé la fermeture de son service qui était pourtant l’un des plus actifs de l’hôpital.
Ce n’est que grâce à l’action des associations de parents comme A.M.E.T.I.S.T., des interventions répétées des élus de la région parisienne et des reportages de nombreux journalistes que la solution du transfert à l’hôpital Raymond Poincaré de Garches (92) a pu être arrachée à l’administration de l’AP-HP.

Site Web de Nicole Delepine
http://www.nicoledelepine.fr

DÉTAILS

Broché: 204 pages
Editeur : Fauves editions (1 octobre 2016)
Langue : Français
ISBN-13: 979-1030200454
ASIN: B01M7O1W51
Dimensions du produit: 13,5 x 1,3 x 21,5 cm


Publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Soigner ou Obéir ?

Les grandes questions à la lumière du bon sens et de la raison.

image-einstein-questionsLes grandes questions à la lumière du bon sens et de la raison.

Par René Lavernhe

Auteur du livre: « Connaissance de soi par la symbolique de l’homme triangle » Editions Castelli – Mars 2015
http://psycho-ressources.com/blog/connaissance-de-soi-homme-triangle/

«Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée.» (Descartes)

«Je festoie et caresse la vérité en quelque main que je la trouve, et m’y rends allégrement, et lui tends mes armes vaincues d’aussi loin que je la vois approcher.» (Montaigne)

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

«Notre vie se partage entre les convulsions de l’inquiétude et la léthargie de l’ennui» affirme le grand Voltaire.
«Les hommes courent après l’amour puis après l’ambition et ne trouvent une assiette plus tranquille que quand ils meurent» nous dit La Bruyère.

Affirmations bien raides qui n’incitent pas à l’optimisme mais détiennent une grande part de vérité. Et quand l’homme dans sa course perpétuelle se libère un moment de repos pour «faire le point», s’élever au-dessus du quotidien, les grandes questions se présentent à lui immanquablement:
«Qu’est ce que je fais sur Terre? Quel est le sens de la vie? Qui sommes-nous? D’où venons-nous? Où allons-nous?»
En réponse à ces questions légitimes et fondamentales: Le silence de la nuit profonde, l’incertitude, le désarroi.
Candide en proie à l’angoisse métaphysique interroge Martin: «Mais à quelle fin ce monde a-t-il donc été formé? Pour nous faire enrager répond Martin»
Tragique condition humaine: Le mieux n’est-il pas de profiter des bons moments de la vie sans chercher à comprendre?…
Les grandes questions demeurent: Les mystères de l’univers, de la vie, de la mort, d’un au-delà hypothétique nous préoccupent malgré nous. Se voiler la face n’est pas la solution humaine:
«Plus fort que tous les échecs et tous les raisonnements nous portons en nous l’instinct que, pour être fidèle à l’existence, il faut savoir, savoir toujours plus, et pour cela chercher, chercher toujours davantage, nous ne savons pas exactement quoi, mais quelque chose qui, sûrement, un jour ou l’autre pour ceux qui auront sondé le réel jusqu’au bout apparaîtra.» (Theillard de Chardin)
«Il faut aller à la vérité avec toute son âme» (Platon)

Au soir d’une vie de recherche personnelle, à la lumière du bon sens et des acquis de la Science, je suis parvenu à quelques réponses que je me permets d’exposer ici.

1) RÉPONSE DU BON SENS: LA CERTITUDE DES ÉVIDENCES.

Qui sommes-nous? Des singes
Quel est le sens de la vie? Nous reproduire.
«J’aime les paysans ; ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers» dit Montesquieu. Ils ont les pieds sur Terre et connaissent le côté matériel de la vie.
Comme eux ayons le courage de regarder la réalité en face même si cela froisse notre amour-propre:
«L’homme est un singe culotté» nous dit Diderot.
«Un singe avec un gros cerveau» précise Darwin.
L’homme est fait de matière; c’est un mammifère; son corps est très semblable à celui des chimpanzés avec qui il partage la majorité de ses gènes. Soumis aux lois de la nature comme tous les êtres vivants il a des besoins organiques et ses instincts sont semblables à ceux des bêtes.
«L’instinct de lutte et l’instinct sexuel sont les deux instincts primordiaux de l’homme» nous dit Freud.
Bien sûr nous sommes munis d’une intelligence supérieure à celle des autres animaux avec émergence de la parole, de la pensée spéculative, du raisonnement, facultés multipliées par l’éducation et nous profitons des bienfaits de la civilisation.
Reconnaissons pourtant qu’il y a au fond de nous-mêmes l’animal tapi qui reste silencieux tant que ses besoins sont satisfaits mais qui devient farouche quand il n’a pas ce qu’il lui faut ou qu’il est agressé.
«L’homme est un loup pour l’homme» en même temps qu’un singe lubrique.
La nature commande vigoureusement à tous les êtres vivants: «Accouplez-vous tant que vous pouvez, multipliez-vous le plus possible et vous serez heureux; vous êtes nés pour vous reproduire. Il y aura du gâchis dans la descendance mais ça n’a pas d’importance: Les forts et les chanceux vivront, les faibles périront pour le plus grand bénéfice de l’espèce».
La vie n’est pas tendre ni avare d’elle-même. Nous sommes les jouets conscients ou pas d’une vaste machination de la nature et les grandes satisfactions de l’existence sont liées à celles de nos besoins vitaux.
Après les folies de la jeunesse, quand il a pris de la maturité, l’homme ressent le besoin d’assurer sa descendance. Cela devient son but, la grande affaire de son existence. Et quand il rencontre l’âme sœur, que les enfants naissent, les parents tendrement amoureux jouissent d’un bonheur sans tache, rêvent d’un avenir radieux…
Ceci nous amène à prendre du recul pour mieux percevoir le déroulement et le sens de cette perpétuelle succession des êtres vivants.

2) RÉPONSE DE LA SCIENCE: L’ÉVOLUTION.

Élevons-nous à l’échelle de l’univers et de l’immensité des temps cosmiques:
La Science a prouvé que l’univers n’est pas statique comme on le croyait au 19ème siècle. Il a débuté par une gigantesque décharge énergétique il y a 15 milliards d’années et il s’est mis à gonfler comme une bulle en se refroidissant. Des particules sont alors apparues (Quarks, protons, électrons, puis atomes et molécules simples). La matière s’est ensuite agglomérée en étoiles, planètes, galaxies dans un univers qui poursuit toujours son expansion.
Sur notre planète, il y a 4milliards d’années, la vie prend naissance lorsque les conditions lui furent favorables nous disent les biologistes: Dans la «soupe primitive», après un long processus de mûrissement des petits groupements de molécules carbonées acquièrent la faculté de se nourrir et de se répliquer. Bientôt ce sont des bactéries qui peu à peu colonisent les océans; puis des unicellulaires plus organisés apparaissent, ensuite des algues et de petits animaux prolifèrent.
Quand la vie devient foisonnante la sélection naturelle entre en jeu: Les êtres les mieux adaptés survivent restant semblables à eux-mêmes, d’autres disparaissent, beaucoup évoluent lentement, à leur façon au fil des générations. Petit à petit animaux et végétaux s’approchent des rivages, apprennent à vivre sur la terre ferme et se diversifient au cours des ères géologiques. Très longue histoire….
Il y a 7 millions d’années apparaissent en Afrique des petits mammifères velus et craintifs qui grimpent aux arbres au moindre danger. Ce sont nos ancêtres avec deux mains et un cerveau relativement plus gros que celui des autres animaux. Au fil des millénaires ils se redressent, se différencient des autres singes, fabriquent des outils, s’organisent en groupes pour chasser. Dans le même temps, leur cerveau prend du volume. Ils apprennent à communiquer entre eux par le langage, à domestiquer le feu.
L’Homo devient Sapiens il y a 200 000 ans et peu à peu conquiert le monde.
Ce prodigieux développement de la vie depuis sa naissance jusqu’au monde actuel n’est plus une hypothèse mais une réalité objective, un acquis longuement élaboré de la science du 20ème siècle, un phénomène complexe certes mais incontestable.
Soulignons 2 caractéristiques essentielles de L’Évolution:

a) L’ÉVOLUTION EST UN PROCESSUS QUI S’ORGANISE SUR LE LONG TERME.

L’évolution n’est pas perceptible à notre échelle humaine, même historique, même préhistorique ce qui explique que la théorie ait mis si longtemps à s’imposer. Mais à l’échelle de l’immensité des temps géologiques tout devient différent. Le phénomène est extrêmement lent, inlassable, laborieux.
Au fil du renouvellement perpétuel des générations, du brassage des gènes, de l’adaptation constante au milieu et aux conditions de vie qui changent, les espèces animales et végétales se modifient par petites secousses mutatives et se diversifient en lignées différentes.
Avec le temps les résultats sont prodigieux.
Un seul exemple pour illustrer: Tous les mammifères actuels descendent d’un petit insectivore de la taille d’un rat qui vivait à l’ère secondaire! Quel chemin parcouru….

b) L’ÉVOLUTION SE FAIT DANS LE SENS DE LA COMPLEXIFICATION.

image-questionsObservons dans un musée ou sur des planches illustrées les reconstitutions des êtres vivants au cours du temps: Les premières formes de vie sont microscopiques avec une structure très simple. Puis les organismes se font plus volumineux avec une anatomie plus complexe:
On voit apparaître des yeux, des tentacules, des nageoires donc des muscles, des branchies, des neurones qui commandent la structure….
Chez les mammifères et particulièrement les primates, c’est le système nerveux qui prend du volume et devient plus performant. L’intelligence se développe avec l’émergence chez l’homme d’une conscience élaborée.
L’évolution est une marche en avant vers toujours plus de complexité, d’organisation, d’adaptation au milieu, de spécialisation des organismes, donc une PROGRESSION.
L’homme est la forme la plus achevée actuellement d’une très longue maturation de la «matière- énergie» puis d’une lente évolution de la vie.
Résumons par 3 tableaux cet extraordinaire déroulement des choses (d’après Hubert Reeves)

Nous sommes devant des faits troublants autant que prodigieux:
De la bactérie microscopique nous passons par étapes à des êtres vivants dont la variété infinie, la finesse d’organisation et d’adaptation au milieu, l’harmonie des formes nous confondent; qui n’est pas émerveillé devant le spectacle de la nature?
Et, avec l’homme la matière se met à penser! Comment cela peut-il se faire?…
Le temps bien sûr: 4 milliards d’années. Ne dit-on pas que «le temps accomplit des miracles»?
Les mutations nous disent les biologistes qui sont fréquentes et se font «au hasard».
Mais, curieusement, parmi les mutations multiples que subit le vivant, seules celles qui sont favorables à la lignée sont conservées:
«La nature a su créer des structures biochimiques qui permettent de retenir ses bons coups et d’ignorer ses bavures. Bien sûr Dieu joue aux dés. Mais il ne retient que les coups gagnants.» (Hubert Reeves)
Donc en toute logique, nous pouvons affirmer que l’évolution est orientée, que le «hasard» de l’évolution est dirigé vers le plus performant, le plus adapté, le plus prolifique, le plus esthétique, et pour l’homme le plus intelligent, le plus beau.
Il y a, en toute évidence dans l’univers une intention, une volonté de progrès, une finalité donc une PUISSANCE ORGANISATRICE qui régente le monde.
«Qu’il y ait des substances immatérielles et intelligentes c’est de quoi je ne doute pas… Je n’affirme rien; je me contente de croire qu’il y a plus de choses possibles qu’on ne pense… Produire sans intelligences des êtres qui en ont! Cela est-il concevable?» (Voltaire)

4) CONVICTIONS PERSONNELLES.

L’idée est aussi vieille que l’humanité: Dès que son intelligence le lui a permis, l’homme a observé le monde, levé les yeux vers le ciel et a eu l’intuition de l’existence de puissances supérieures occultes. Ainsi sont nés les dieux, se sont établies les religions avec chacune sa mythologie.
La Science seule nous apporte la connaissance fiable et objective de la réalité. Actuellement, sans mettre en cause les certitudes acquises, elle reconnaît ses limites et s’interroge: «Dans la nature existent des forces qui échappent à nos sens. Je pense qu’il y a quelque chose au-delà de la réalité; mais quelle est cette chose?» (Hubert Reeves)
Il est légitime d’émettre quelques hypothèses plausibles.

a) CARACTÉRISTIQUES DE LA PUISSANCE ORGANISATRICE.

Son existence étant reconnue, essayons avec les faibles possibilités de notre esprit d’analyser cette entité supérieure primordiale.
Remarquons tout d’abord son insuffisance à nos yeux:
Ce n’est pas une puissance souveraine qui dirige harmonieusement le monde puisqu’elle est indifférente aux cataclysmes naturels, aux guerres et aux épidémies les plus terribles, aux pires horreurs. Elle ignore les faibles et laisse prospérer la canaille. Elle semble très au-dessus de nos têtes, nous laisse nous débrouiller seul, ne se préoccupant apparemment pas du cas individuel.
«Qu’importe qu’il y ait du bien ou du mal sur la Terre! Quand sa Hauteur envoie un vaisseau en Égypte, s’embarrasse t-elle si les souris qui sont dans le vaisseau sont à leur aise ou non?» grogne le Derviche de Turquie. (Voltaire)
C’est une puissance globale, intemporelle, immatérielle, immuable, d’essence spirituelle qui imprègne l’univers dans son ensemble et l’oriente dans le sens de l’organisation, de la progression.
Son influence favorisante, diffuse, permanente est certainement liée à l’écoulement imperturbable du temps.
Au niveau des êtres vivants son action devient perceptible concrètement par la toute puissance des instincts qui assurent la continuité de la chaîne des vivants.
Avec l’homme en plus émerge une voix intérieure, secrète et souveraine: La Conscience qui juge et qui nous indique tout bonnement le «Droit Chemin».

b) LA CONSCIENCE; L’ORDRE MORAL.

La Conscience nous permet de connaître les intentions de l’Esprit Universel:
Ne pas céder aveuglément aux instincts, agir courageusement, ordonnément, nous conduire «en conscience» en respectant les autres, dans le sens de la solidarité, de la justice, de l’altruisme.
«Tu aimeras ton prochain comme toi-même» dit le Dieu des chrétiens.
Son action organisatrice est donc morale, bienfaisante, orientée en vue d’établir un monde meilleur.
Écoutons J. J. Rousseau: «Il est donc au fond des âmes un principe inné de justice et de vertu, sur lequel, malgré nos propres maximes, nous jugeons nos actions et celles d’autrui comme bonnes ou mauvaises; et c’est à ce principe que je donne le nom de conscience… Conscience! Conscience! Instinct divin, immortelle et céleste voix, guide assuré d’un être ignorant et borné, mais intelligent et libre, juge infaillible du bien et du mal…»
La conscience n’a rien de la violence naturelle des instincts mais son action intérieure, permanente n’en est pas moins forte: Elle accuse le fautif: «L’œil était dans la tombe et regardait Caïn» (Victor Hugo).
Au contraire Montaigne souligne «la fierté généreuse qui accompagne la bonne conscience, seul paiement qui jamais ne nous manque».
Encore faut-il savoir l’entendre et «vivre en accord avec sa conscience».
Rousseau encore: «Le grand remède aux misères de ce monde c’est l’absorption dans l’état présent… et pour cela il faut boire l’eau d’oubli, se mettre dans l’état d’un homme qui commence à vivre».
Donc il faut de temps en temps s’isoler du quotidien, se recueillir humblement, méditer longuement, se mettre à l’écoute de l’univers…
« Retourne en toi ; la vérité habite en l’homme intérieur. » (Saint Augustin).

c) L’AVENIR DE L’HOMME.

Au niveau individuel nous mourrons; restera-t-il une trace à part un souvenir ému chez nos enfants? Pourquoi pas? Les atomes de notre corps subsistent.
Quant à l’esprit individuel que savons-nous de lui? Rien mis à part son existence.
«Naître, vivre et passer c’est changer de forme» affirme Diderot.
Il est permis d’espérer:
«Est-ce qu’au chevet de l’être aimé que la mort vient de frapper vous ne sentez pas au-dedans de vous quelque chose qui vous crie que l’âme est immortelle? C’est insulter au cœur de l’homme que de dire avec le matérialisme: La mort c’est le néant» (Pasteur).
Pour l’instant notre ignorance reste entière.
Quant à l’espèce humaine, nous connaissons les dangers qui la menacent mais faisons lui confiance:
Malgré les troubles ici et là, l’organisation des États se consolide, la civilisation qui devient mondiale progresse tout de même et la connaissance, facteur essentiel de progrès s’accroît. L’instruction se généralise, les chercheurs sont de plus en plus nombreux, en relation permanente entre eux et la Science avance à pas de géant dans tous les domaines:
Astronomie, physique, biologie… Nous sommes à l’aube de découvertes qui vont bouleverser le monde:
Il est probable que les biologistes en manipulant les gènes pourront activer l’évolution dans le sens naturel de la spiritualisation et contribuer à faire apparaître un nouvel «homme» au cerveau plus élaboré, donc plus conscient, plus intelligent, plus raisonnable et ouvert aux autres, plus apte à déchiffrer les énigmes de l’univers.
Il est logique de penser que la Science dévoilera la puissance qui régente le monde et découvrira son mode d’action. (L’homme sait depuis la nuit des temps que «cette chose» existe).
couvert-homme-triangleCe sera la nouvelle Renaissance: L’homme pourra entrer en contact avec la conscience universelle, orienter peut-être et multiplier son action bénéfique, la faire intervenir directement sur l’humanité pour éviter les guerres, prévenir les catastrophes naturelles et ponctuellement améliorer la vie de chacun…
On peut rêver d’un monde moins rude, protégé, plus harmonieux, accordé aux puissances spirituelles, en attendant que l’évolution mène plus loin l’humanité en une finalité dont les objectifs nous dépassent totalement…
Un horizon nouveau aux perspectives immenses s’ouvrira à la connaissance de l’homme.
«Patience dans l’azur» nous dit Hubert Reeves. Bien sûr il faudra du temps!
«Je crois aux forces de l’esprit» (Mitterand).
«L’esprit est une réalité invisible qui réside dans le monde matériel et s’étend au-delà de lui; l’esprit est la plus colossale puissance de ce monde.» (Alexis Carrel).
«Quelque chose existe au-delà du cercle qui limite notre vue: Quelque chose où nous émergerons» (Teilhard de Chardin).

Soyons persévérants et cherchons.

René Lavernhe
Auteur du livre: « Connaissance de soi par la symbolique de l’homme triangle »
Editions Castelli – Mars 2015
http://psycho-ressources.com/blog/connaissance-de-soi-homme-triangle/


Publié dans Actualités de la Psychologie | Marqué avec , , , , , , , | Commentaires fermés sur Les grandes questions à la lumière du bon sens et de la raison.

Mantras de guérison

couvert-mantrasMantras de guérison :
Plus de 500 mantras pour agir sur les maux du corps et de l’esprit
de Philippe Barraqué

SOMMAIRE

Les mantras sont des phrases ou des syllabes sacrées auxquelles on attribue un fort pouvoir spirituel et de nombreuses vertus thérapeutiques. Ces sons incantatoires nous sont parvenus par les traditions orales — bouddhisme, celtisme, chamanisme, christianisme, ésotérisme, kabbale hébraïque, kototama, reiki, yoga, zen — dans lesquelles ils existent sous de multiples formes et permettent de se relier aux forces divines grâce à leur incroyable force vibratoire.

Découvrez plus de 500 mantras issus des origines les plus diverses, dont certains créés par l’auteur lui-même, réunis pour la première fois dans un même ouvrage. L’auteur vous dévoile comment les utiliser pour bénéficier au mieux de leurs nombreux bienfaits et de leurs pouvoirs de guérison.

Un index thématique vous permettra de trouver, parmi ces mantras, le plus adapté à votre situation : blocages, bonheur, concentration, dépression, enracinement, épreuve, expansion de conscience, estime de soi, grossesse, karma, maladies, obstacles, pensées négatives, peurs, protection, purification, renaissance, réalisation, somatisation, sexualité, souffle, vitalité, etc.

– Un CD de 24 titres vous fera profiter de toute la puissance vibratoire des mantras pour favoriser votre bien-être et votre révolution intérieure.

INTRODUCTION

Le mantra, il suffit de le lire, de le répéter mentalement, de le chanter, pour que sa magie curative opère, pour que sa puissance résonnante agisse sur vous et sur tous les plans. C’est une méditation qui tient en quelques mots, une petite musique de vie dans la tête qui se renouvelle en permanence et s’inscrit dans vos fonctionnements physiologiques et inconscients.

Le mantra est capable de bien plus encore, c’est une pile énergétique que l’on recharge à volonté, un microprogramme mental capable d’influer sur vos cellules et votre ADN.

Le mot sanskrit mantra signifie littéralement « protéger » (tra) « l’esprit » (man, manas). Il réduit le flux continu de vos pensées au silence pour vous immerger totalement dans votre écoute intérieure. Il provoque une césure, une rupture entre le monde du sens et l’Absolu. C’est un support syllabique qui agit sur les forces en présence, un réservoir inépuisable de phonèmes : des cellules langagières qui se multiplient par leur répétition dans les espaces du sacré.

Tout est vibration et tout est mantra : des syllabes qui résonnent, qui font circuler les énergies, mais qui ouvrent aussi d’autres possibles quand elles donnent vie et forme aux divinités. Le mantra est indissociable de leur Corps absolu. Il désincarne, volatilise la musique cellulaire et met à nu votre véritable nature débarrassée des voiles dissonants des apparences et des phénomènes. C’est un manteau de vibrations qui vous enveloppe et vous entoure de sa mélodie interne et ultime.

Il suffit d’entrer dans la dynamique du « son sans crainte », comme le décrivent les bouddhistes tibétains, pour qu’il divinise votre être et le projette instantanément dans sa dimension supérieure. L’efficience des mantras à vous guérir réside dans leur remarquable capacité à vous réaccorder en permanence à l’énergie universelle, à lutter contre votre penchant naturel à la perdition et à la déconstruction. Mais on ne sort jamais intact de la pratique d’un mantra, on n’y vient ni par hasard, ni par curiosité, mais en apportant sa voix, son souffle, son aura, son karma qui poliront le diamant du mantra à votre mesure et à votre démesure jusqu’à sa parfaite intégration dans le Soi véritable, l’Âtman.

En cet instant, les mantras chantent et récitent inlassablement leurs phonèmes thérapeutiques. Qu’ils soient pour vous une source inépuisable de bonheur, la sensation d’être intensément vivant, un état de béatitude absolue que les maîtres appellent Sat Chit Ananda.

CLIP VIDEO DE PRESENTATION

YouTube
https://youtu.be/Jv8iA7Yb4nA

EXTRAIT 1

Bouddha Médecin : « Téyata Om Békadzé Békadzé Mahâ Békadzé Radza Sa Moung Gaté Soha Ne Sarwa Chintam Kourou Soha »

Le mantra de Sangyé Mènla, le Bouddha Médecin, a des vertus curatives tant pour les maux du corps que ceux de l’âme. Selon la religion bouddhiste, Sangyé Mènla est l’inspirateur des grands textes de la médecine tibétaine : quatre tantras qui répertorient mille six cents maladies. En fait, le Bouddha de la médecine prend différents noms (Bhaishajyaguru par ex.) et divers aspects : il tient parfois dans sa paume un mirobolan – un fruit aux vertus curatives – ou encore un bol à aumônes contenant trois nectars.

Dans le Tantra du Cœur d’ambroisie, on dit que pour apporter à toutes les créatures vivantes les bienfaits de la guérison, « le Thérapeute Suprême, Roi de la lumière Lapis-lazuli entra dans son absorption méditative : des rayons de lumière multicolores jaillirent de son cœur jusqu’aux dix horizons de l’espace en dissolvant les souillures mentales de tous les êtres animés et en apaisant les maladies nées de l’ignorance. »
C’est dans le Livre du lapis-lazuli (XVIIème siècle), que les principes et les remèdes de cette médecine sont abondamment illustrés par huit mille planches et tankas qui inventorient notamment les plantes médicinales.

– Visualisez le Maître des remèdes tenant dans sa main gauche un vase de fer contenant la plante médicinale Arura et dans sa main droite une racine de cette même plante.
– Laissez-vous absorber par le corps de lumière de Sangyé Mènla, par les vibrations de sa couleur bleue semblable à celle du lapis-lazuli, afin de purifier et d’harmoniser tout type de souffrance pour vous ou une personne de votre entourage.
– Au fur et à mesure que le mantra fusionne en vous, réunissez toute votre souffrance dans les bîjas Békadzé et cherchez à éliminer les causes véritables de la maladie en le récitant le plus possible jusqu’à ce qu’il s’intègre à votre pouls et à votre souffle.

EXTRAIT 2

Colère : « N’enseigne que l’amour, car c’est ce que tu es »

La colère n’est pas un problème en soi. Il faut savoir l’assumer, utiliser son caractère projectif, spontané pour se révéler. C’est une réaction impulsive à régler entre vous et vous, mais elle ne doit jamais être considérée comme une arme et utilisée à des fins de vengeance. Rien n’autorise que vos projections mentales puissent blesser, faire du mal à quiconque même si vous avez les meilleures raisons du monde pour le faire. Rien ne justifie l’injustifiable.

En observant sa colère, en faisant l’effort d’interrompre le processus, vous regardez votre ego se débattre avec des phénomènes illusoires qu’il a lui-même créés. Vous n’êtes ni trahi, ni menacé, ni attaqué par qui que ce soit mais c’est votre ego qui, en altérant votre perception de l’autre, interrompt le lien d’amour qui vous unit à Lui et à lui. L’ego est insatiable pour manier toutes les armes de la colère et élever votre niveau d’inconfort mental. Une surcharge d’ego conduit au monstrueux.

L’attitude juste face à la colère tient en quelques mots que vous vous efforcerez de répéter mentalement : N’enseigne que l’amour, car c’est ce que tu es. Toutes ces phrases malheureuses qui dépassent votre pensée, qui sont dites sans réfléchir, ne sont pas les paroles que Dieu vous a enseignées. Vous êtes Parole d’Amour et vous êtes missionné à La transmettre et à la partager avec toute la communauté humaine. La colère est souvent un appel, une voix qui s’élève vers le Père, la décompensation douloureuse de sa propre crucifixion qui se résout par la renaissance.

Maîtriser sa parole, c’est acquérir le statut de Maître car il n’y a rien de plus sage qu’une parole maîtrisée. Dans le Dhammapada, l’un des plus anciens textes bouddhistes, il est dit: « Une seule parole qui donne la paix à celui qui l’entend a plus de valeur qu’un millier de paroles vides de sens. Celui qui se maîtrise lui-même est un bien plus grand héros que celui qui dans une bataille, vainc des centaines d’hommes. Soi-même, on est son propre maître. Quel autre pourrait l’être ? Par la maîtrise de soi, on achève une dure tâche et l’on se donne un maître incomparable. »

photo-philippe-barraqueL’AUTEUR

Musicothérapeute, musicologue, coach vocal et créateur de bien-être, j’explore depuis toujours les chants du corps et de l’âme, les dimensions sacrées de la voix par le yoga et le chant harmonique, les sublimes relations énergétiques et quantiques de l’être.

Ma voix de haute-contre m’a souvent invité à dialoguer avec les anges et à explorer tous les possibles du son. J’ai créé de nombreuses méthodes dont les plus connues sont La Voix qui guérit et la Thérapie vocale. J’ai été formé aux pratiques instrumentales au Conservatoire et à l’Ecole Normale de musique de Paris, à la musicologie et aux techniques psychomusicales à l’Université Paris8. Je n’ai jamais été père mais j’ai eu tant d’enfants dans les collèges où j’enseignais la musique. Ma route de voyageur de la voix a rencontré la chanson française en tant qu’auteur compositeur interprète, puis les traditions orales, celles de l’Inde, de l’Asie Centrale, du taoïsme et du celtisme.

Mes recherches en musicothérapie ont débouché sur une véritable reconnaissance de cette discipline à l’hôpital et à des avancées majeures dans les capacités du son à induire des états modifiés de conscience et à stimuler les glandes endocrines. Ces dernières années, j’ai conçu et développé une thérapie sonore à base de bruits colorés et de sons binauraux adaptée aux troubles auditifs, notamment chez les jeunes. Je me suis également beaucoup investi en faveur de l’intégration des personnes en situation de handicap ; la lutte pour changer les mentalités se poursuit toujours.

Auteur d’ouvrages de références (la Voix qui guérit, Le yoga du son…) et de méthodes soniques à visée thérapeutique (Stop Acouphènes, Fréquences pures de guérison…), je transmets mon expérience et ma passion pour la voix et ses pouvoirs curatifs aux quatre coins de la planète.

COMMANDER

Sites de l’auteur
http://www.yogaduson.info
http://www.planetevoix.net
Sur Amazon
http://amzn.eu/evtNx2C

FICHE BIBLIOGRAPHIQUE

Broché : 288 pages
CD inclus : 24 titres – durée 40’
Editeur : Guy Trédaniel, octobre 2016
Langue : Français
ISBN : 978-2-8132-0973-3

Philippe Barraqué, Musicothérapeute, est membre de Psycho-Ressources.
http://www.psycho-ressources.com/musicotherapeute/sevres-cedex/philippe-barraque.html


Publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Mantras de guérison

Traitement de la Fibromyalgie: Utilisation de l’hypnose conversationnelle

photo-paule-mongeauTraitement de la Fibromyalgie: Utilisation de l’hypnose conversationnelle (RA01589-16)

Spa Eastman
Canton de l’Est, Québec, Canada
21-22 et 23 avril 2017

Bonjour chers collègues,

Une nouveauté en cette prochaine année 2017, au printemps : trois jours au Spa Eastman dans les Cantons de l’Est où nous offrirons l’atelier RA01589-16 Le traitement de la fibromyalgie par hypnose conversationnelle. Il s’agit des 21-22 et 23 avril 2017. Le rôle des psychothérapeutes est primordial en intervention auprès des quelque 250,000 personnes souffrant de fibromyalgie au Québec ! En effet, les plus récentes recherches suggèrent la présence d’un état de stress post-traumatique soutenant l’hyperagitation neurovégétative et l’anxiété présentes chez ces gens.

Ce cours présente un mode global d’accompagnement thérapeutique destiné aux personnes vivant une problématique psychosomatique ou ayant développé au cours de décennies de la fibromyalgie. Nous proposons une diversité d’interventions de type hypnotique et de santé. Quatre clés pour le traitement de la fibromyalgie seront suggérées ; celles-ci incluent la proposition de se traiter en douceur et de modifier, au moins temporairement son mode alimentaire par une alimentation hypotoxique, ce qu’offre sur place le Spa Eastman.

La formation pour les professionnels sera suivie d’ateliers sur cinq jours (24-28 avril 2017) destinés aux personnes fibromyalgiques, afin qu’elles mettent en marche les voies de soulagement dans leur aspect global, particulièrement concernant l’aspect psychologique que nous ne ferons qu’effleurer durant leur séjour. Nous recevons un nombre de plus en plus élevé de demandes d’accompagnement et avons ainsi le souci de référer ces personnes à des psychothérapeutes qualifiés.

Pour le Spa, veuillez réserver tôt afin de choisir le type de chambre désirée (économique jusqu’à supérieure, individuelle ou partagée) ; le coût inclut l’hébergement, les repas, les activités sur place et la formation de 14 heures offerte aux psychothérapeutes et répartie sur les 3 jours.

Cette formation portant sur la fibromyalgie et autre problématique psychosomatique est offerte également à Montréal les 24 et 25 février 2017, au Centre de loisirs Lajeunesse.

Par ailleurs, la formation RA01051-15 Résolution de deuils par hypnose conversationnelle en psychothérapie est de nouveau offerte à St-Sauveur-des-Monts au mois de mars, les 17 et 18 (ou à Montréal, à une autre date, au local de l’IPCI, sur demande d’un groupe). Pour vous inscrire aux formations (sauf celle du Spa Eastman où vous devez téléphoner au centre même) et pour vérifier les dates de supervision régionale, veuillez visiter mon site Internet : www.paulemongeau.ca.

À l’automne 2017, nous offrirons une toute nouvelle formation dans laquelle nous explorerons de nouvelles avenues d’application pour cette technique d’hypnose conversationnelle active laquelle permet de plonger dans la conscience imaginaire, source d’une sagesse profonde.

Au plaisir de vous rencontrer lors d’une occasion de formation ou de supervision ultérieure,

Paule Mongeau, M. Ps., psychologue OPQ 00013-76
http://www.paulemongeau.ca
Membre de Psycho-Ressources
http://www.psycho-ressources.com/psychologue/montreal/paule-mongeau.html

Titre de la formation : TRAITEMENT DE LA FIBROMYALGIE : UTILISATION DE L’HYPNOSE CONVERSATIONNELLE RA01589-16 (14 crédits en Formation continue OPQ).

couvert-fibro-bisProblématique : La fibromyalgie est une maladie psychosomatique pour laquelle le corps médical reconnait son impuissance à guérir et même à soulager les douleurs. La fausse impression que la seule solution est d’aider les personnes à gérer leurs douleurs fait en sorte que les nombreux symptômes des personnes souffrantes se chronicisent et celles-ci doivent souvent se retirer de leur vie active pour tenter de juguler le mal. Et pourtant, nombre d’études et de témoignages font état de résultats encourageants dans le domaine des soins complémentaires, dont celui de l’utilisation de l’hypnose thérapeutique.
Besoin : De 2 à 5% de la population est atteinte, soit au Québec environ 250,000 personnes. Le non soulagement des symptômes est souvent cause de dépressions ou d’idées suicidaires. Cette clientèle potentielle consulte parfois des psychothérapeutes pour les problèmes consécutifs à l’établissement de la fibromyalgie, soit principalement les douleurs et le manque de sommeil, puis le manque de concentration et l’anxiété, mais rarement pour le traitement d’événements perturbateurs passés.

Ces personnes ont besoin de savoir que des soins complémentaires à la médication existent et sont prouvés efficaces. Les psychothérapeutes ont besoin d’être informés à ce sujet afin de soutenir leur client/e dans leur recherche de mieux-être. Ces thérapeutes nécessitent aussi d’acquérir la maitrise de protocoles de relaxation et de traitement des possibles événements perturbateurs à l’origine des tensions afin d’offrir une solution de détente à cette clientèle souffrante en mesure de réactiver le système parasympathique.

Formatrice : Paule Mongeau est psychologue, membre de l’Ordre des psychologues depuis 1976, membre de la Société québécoise d’hypnose depuis 2007 et membre EMDRIA depuis 2005, certifiée thérapeute EMDR en 2014. Elle pratique la technique d’imagerie depuis 34 ans (1982) et a exercé sa profession en milieu hospitalier (pédopsychiatrie et toxicomanie), en milieu scolaire, en enseignement universitaire et en bureau privé (1978-2016).

Clientèle : Tout psychothérapeute désirant appliquer une nouvelle technique d’intervention court terme en psychosomatique grâce à l’hypnose conversationnelle.
Durée de la formation : 14 heures reconnues par l’Ordre des psychologues aux fins de la formation continue en psychothérapie.

Objectifs :
1. Reconnaitre les symptômes de la fibromyalgie. Évaluer le niveau d’épuisement.
2. Identifier les différentes composantes psychologiques et neurobiologiques impliquées dans l’activation génétique
3. Comprendre et appliquer les étapes du protocole d’hypnose conversationnelle active en contexte de problème psychosomatique.
4. Utiliser d’autres types de scripts pour aider à rétablir un sentiment de sécurité et de lâcher-prise nécessaire à la réactivation du SNC parasympathique.
5. Identifier les restrictions et les limites de l’application du traitement global de la fibromyalgie. Considérations éthiques.

Préalables : Le psychothérapeute intéressé à acquérir une nouvelle technique d’intervention en hypnose conversationnelle aura préférablement une connaissance dans l’application de techniques d’hypnose ou d’imagerie/visualisations. Ou suivi le premier cours offert par la formatrice, soit celui de Résolution de deuil en psychothérapie (court terme) RA01051-15.

Contenu :
1. Introduction : le diagnostic de la fibromyalgie
2. La mémoire corporelle/psychosomatique. Notions neurobiologiques et cliniques
3. Fibromyalgie et stress post-traumatique
4. Les quatre clefs du traitement global en fibromyalgie
5. Apprentissage de la technique d’hypnose conversationnelle active et autres techniques hypnotiques.
6. Questions et considérations éthiques ; évaluation globale ; offre de supervision.

Méthode ou stratégie pédagogique : Présentation théorique et pratique. Exercices en triades. Présentation de vidéos et de Power Point. Questions, commentaires et réponses.
Attestation : Une attestation de participation sera remise aux personnes ayant assisté à l’atelier de formation.

Inscriptions:
http://www.paulemongeau.ca/inscription-traitement-fibromyalgie


Publié dans Actualités de la Psychologie, Actualités Psycho-Ressources, Formations | Marqué avec , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Traitement de la Fibromyalgie: Utilisation de l’hypnose conversationnelle

Ils étaient sept – Daisy De Vasselot

couvert-ils-etaient-septIls étaient sept
de Daisy DE VASSELOT
Éditions Persée

SOMMAIRE

Ils sont 7 condamnés à mort qui attendent leur heure. Un homme, Gabri, vient à leur rencontre et leur fait une proposition : trouver leur projet de vie. Chercher leurs richesses, revenir à ce qu’ils ont été pour réaliser ce qu’ils sont.

D’abord réfractaires, ils se laissent ensuite tenter par l’expérience : ils n’ont plus rien à perdre. Au fur et à mesure, ils se laissent prendre au jeu et chacun ouvre sa porte à lui-même et aux autres, au lieu de s’évader de leur prison. Gabri leur sert de guide, ne les juge jamais et les accompagne dans leur cheminement.

Pourquoi 7 ? Peut-être parce que chaque personnage représente une étape vers la réalisation de soi, en s’appuyant sur ses richesses, même dans les pires moments. A chaque fois qu’un des condamnés ouvre une porte, c’est une porte en nous que l’on ouvre. Car nous avons tous un petit quelque chose de ces 7 personnages.

Ce livre, à la portée de tous, permet de manière simple de trouver des pistes et de renforcer ses propres richesses intérieures. « N’ayez pas peur de l’importance de votre désir car au plus profond de vous se love la Grandeur. Pour voler haut, il faut pointer haut ».

L’AUTEUR

photo-daisy-vasselotDaisy DE VASSELOT, née à Bruxelles, est psychothérapeute et hypnothérapeute depuis plus d’une trentaine d’années. Elle exerce en cabinet à Saint Léger de la Martinière dans le département des Deux-Sèvres (79). Membre de la Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse, elle utilise l’hypnose Ericksonienne qui constitue son principal outil de travail.

Ses thérapies individuelles et ses formations partent du principe que chacun possède en lui-même les ressources et les richesses pour rebondir, l’objectif étant d’harmoniser ce qu’elle nomme les « 3C » : Coeur, Corps et Cerveau. Ses conférences (Italie, France, Belgique) couvrent de nombreuses thématiques, comme par exemple la confiance en soi, la résilience et le changement d’histoire.

EXTRAIT

« (…) Dormait-il, méditait-il ? Nul ne savait. Tous étaient à mille lieues de penser que le détenu, vautré sur le lit, attendait de se décider à se lever. Ce dilemme pouvait durer plusieurs jours. Myke était indécis. Il n’était pas obèse comme les mous de sa catégorie, mais il avait la maigreur transparente d’un individu qui n’a envie de rien, même pas celle de se nourrir. Plusieurs de ses victimes avaient été surprises par cet angle de mur qui les exécutait. (…)

Aussi loin qu’il pouvait se souvenir, il n’avait jamais été autre chose qu’un pion manipulé par les autres et cela lui convenait. C’était tellement simple. (…) Son premier chef fut son père. (…) Le gendarme imposait à son fils des exigences au-dessus de ses capacités et soulignait sans cesse ses défaites en se moquant de sa stupidité afin de le « stimuler ». Le gamin, après avoir en vain essayé de répondre à ses attentes, préféra se réfugier dans une nullité sans danger. « Surtout si tu n’es pas certain de réussir, ne fais rien », « de toute façon, tu ne sais rien faire tu te trompes toujours ». A force d’entendre ses sentences, Myke les avait intégrées. (…)

L’obéissance aveugle était devenue son seul point de repère. Quand on lui commandait de frapper, il frappait, quand on lui ordonnait de tuer, il tuait. C’était simple et il était certain de ne pas se tromper. Et maintenant, sans directives, il était complètement perdu. (…)

– Personne ne me dit rien, cria-t-il exaspéré. Il n’y a personne qui commande ici, comment voulez-vous que je sache ce que je dois faire. (…)
– Je t’entends parfaitement, sourit Gabri, en fait tu es resté le gamin forgé par tes parents mais c’est de l’enfant authentique dont je vous parle. (…) Remémore-toi les activités qu’enfant tu aimais et réussissais. Fais ! Agis! Bouge ! (…)

Seul dans son espace, Myke continuait à marmonner :
– Bouger, bouger il en a des bonnes lui. Comment veut-il qu’on bouge, même si c’est très grand ici ? Moi j’aurais envie de marcher, de courir, de voler jusqu’au bout du monde. (…) Le voilà mon rêve, construire un avion et voler. (…)

Fier de sa bravade, il se précépita chez Gabri. (…)
– Je voudrais construire un avion.
Gabri soutint son regard.
– Tu sais, réaliser un rêve c’est d’abord transformer le « je voudrais » en « je veux », et le « je pourrais » en « je peux ». C’est seulement ainsi que la pensée devient action, les rêves réalité, et les intuitions les initiatives. (…) Un projet fondé sur l’impulsion est rarement bon. Pour comprendre la différence entre l’impulsion et l’intuition, il faut laisser passer le temps de la réflexion et de la sagesse. Si l’idée persiste, elle est juste, même si elle te semble absurde. Cherche honnêtement ton rêve et si celui-ci perdure, c’est le bon. Procède par les étapes décrites lors de la réunion pour comprendre si c’est réellement ton projet et s’il te sera possible de le mener jusqu’au bout ».

DÉTAILS

Broché: 116 pages
Editeur : Persée (20 avril 2016)
Collection : P.PERSEE LIVRES
Langue : Français
ISBN-10: 2823115196
ISBN-13: 978-2823115192
Dimensions du produit: 21 x 0,8 x 14,8 cm

COMMANDER
http://www.editions-persee.fr/catalogue/romans/etaient-sept/#.WDIR11yFFn4


Publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Ils étaient sept – Daisy De Vasselot