À propos de la psychanalyse et de la pédagogie

À propos de la psychanalyse
et de la pédagogie

Variations sur l’Autre

De Graciela Trabajo
Psychanalyste, Psychologue, Paris

Éditions de l’Harmattan
Coll. La philosophie en commun
Mots Clés: éducation, phlosophie, psychanalyse, psychiatrie, psychologie, europe 
  
SOMMAIRE:

L’enfant ne peut pas vivre sans l’amour, sans l’entourage, et sans l’Autre. Cette approche s’oppose à une théorie qui tiendrait compte uniquement de la partie saine du moi du sujet enfant, « libre de conflit », et qui prône l’unification des pulsions préalable à la possibilité d’un traitement psychanalytique. En revanche, elle pose la question fondamentale de l’altérité chez l’enfant, dans la pratique de la psychanalyse et de la pédagogie. Nous nous démarquons de l’abord purement éducatif visant la conduite de l’enfant à travers les idéaux dans un but normatif. À cet effet, nous reprenons les apports de Lacan, notamment ceux des années 68-69, et ne perdons pas de vue ceux qui ont introduit la question, dans les années 55, en dialogue avec la philosophie. Il n’existe pas un clivage entre l’Autre et l’autre, mais une proximité entre l’Autre (A) et l’autre (a) ; car l’Autre est extérieur au sujet, mais aussi proche et intime. L’importance de l’objet a dans l’expérience psychanalytique et d’autres statuts de l’objet, soit transitionnel, autistique, ou de la perception, amène le clinicien à prendre en compte les trois dimensions limites de l’impossible : le sens, le sexe, et la signification. Est-ce cela le fondement du métier impossible du psychanalyste ? Éduquer et guérir sont deux champs très différents, pourtant, le débat reste toujours ouvert quoique, à notre avis, il soit presque oublié aujourd’hui. Les enjeux actuels, ainsi que notre travail en institution, exigent de nous un engagement et une réflexion approfondie sur notre pratique : c’est l’objet principal de ce livre.

L’AUTEUR

Graciela Trabajo est psychanalyste à Paris, titulaire d’une licence de philosophie, d’un diplôme de psychologue clinicien à l’Université nationale de Rosario (Argentine), d’un DEA de philosophie (université Paris 8, sous la direction de Jacques Rancière) et d’un doctorat en psychopathologie et études psychanalytiques (université Paris7, sous la direction de Monique DavidMénard). Elle exerce aussi comme psychologue clinicienne depuis de nombreuses années dans un centre médicopsychopédagogique (CMPP) enfantsadolescents.

DÉTAILS
Auteur – Graciela Trabajo
Editeur – L’harmattan
Date de parution – 22/01/2016
Collection – Philosophie En Commun
EAN – 978-2343063812
ISBN – 2343063818
Nombre de pages – 308

POUR COMMANDER:
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=49680 

TABLE DE MATIERES

Introduction – 9

I. État du problème – 9
II. Comment abordons-nous la question de l’Autre ? – 12
III. D’un grand A à un petit a – 13

PREMIERE PARTIE
Penser l’Autre au travers de ses dogmatismes

Chapitre premier – L’Autre éducateur – 21 
I. Aichhorn, la notion de délinquance latente – 21
II. L’instituteur et l’Autre : Hans Zulliger (1893-1965) – 31
III. Pfister et Freud, de la pastorale chrétienne à la psychanalyse – 36
IV. Pédagogie et (ou) psychanalyse ? Controverses : Freud pédagogue ou antipédagogue – 46
V. Bruno, de la carence affective à la répétition de l’abandon – 53

Chapitre II – L’autre enfant des « adultes » ou l’idéal de la latence – 63
I. Le point de vue psychanalytique de « l’infans de latence » : de l’idéal de l’éducation à l’idéal de la latence – 63
II. Latence et désexualisation, l’idéal de l’enfant épanoui. La destinée œdipienne et la génitalité – 69
III. L’éprouvé pubertaire : « Complémentarité » des sexes, entre l’objet et la pulsion ? – 77
IV. L’Autre pubertaire, psychose pubertaire, rupture du développement – 84
V. Quelques observations cliniques sur la fin de la latence et l’événement pubertaire : La colère d’Ismène – 91

Chapitre III – L’Autre du symptôme sexuel : l’éducation sexuelle et l’adaptation du moi – 105
I. Erik Homburger (Erikson), le concept d’identité et le développement psychosocial – 105
II. Heinrich Meng (1887-1972) : une pédagogie de la sexualité est-elle possible ? – 110
III. L’éducation sexuelle : Havelock Ellis (1859-1939) – 114
IV. Siegfried Bernfeld, les limites de l’éducation sexuelle – 117
V. Le problème de l’adaptation chez Heinz Hartmann et la contestation de Jacques Lacan – 119
VI. Élise, symptôme scolaire ou la peur de connaître l’impensable. – 127

DEUXIEME PARTIE
D’une clinique de l’Autre à l’(a)utre

Chapitre premier – L’envers de la théorie lacanienne à partir des années 1968-1969 – 143
I. D’ (Un) Autre à l’autre (1968-1969), de l’objet petit (a) et du plus-de-jouir – 143
II. « Parier » plutôt qu’un pari chez Pascal – 145
III. Au-delà du pari de Pascal, l’impasse entre l’éthique et le désir – 153
V. La psychanalyse n’est pas un savoir du sexuel – 164
VI. Vladimir, ou le regard de l’ange – 166

Chapitre II – L’importance des objets dans la conduite de la cure avec des enfant – 181
I. D’un Autre unique à un Autre multiple.Vers un Autre inconsistant. Jouissance absolue (Das ding) et jouissance comme fonction de bord (l’objet a) – 181
II. L’invention de Jacques Lacan, l’objet (petit) a, l’objet transitionnel de Donald Winnicott, l’objet autistique de Frances Tustin – 188
III. Bruno Bettelheim (1903-1990), psychanalyste et pédagogue – 202
IV. L’enseignement de l’autre comme double. Les objets autistiques complexes, leur fonction de double. Le transfert entre le sujet supposé savoir et l’objet (a) – 205
V. Des modalités de l’autre : l’animal qui devient « compagnon » – 211
VI. Enzo, un enfant qu’on appelle autiste – 220

Chapitre III – Les avatars du transfert dans la clinique avec des enfants : savoir, jouissance et objet a – 225
I. Controverses institutionnelles : la technique à l’encontre du transfert. Éducation ou psychanalyse ? – 225
II. Anna Freud et Mélanie Klein : accords, dissidences, impasses – 229
III. Deux problèmes dans la psychanalyse des enfants : celui du Nom-du-père et celui du Sujet supposé savoir – 237
IV. Le réel, les réels, vers le transfert autre – 249
V. La Norme, le normal, la normalisation – 254
VI. Savoir et confiance, deux notions « en partage » entre la pédagogie et la psychanalyse ? – 259

Conclusion – 267
I. De la différence des métiers et de leur impossible à atteindre – 268
II. De la différence du transfert dans la pédagogie et la psychanalyse – 270
III. De la différence de l’objet entre la pédagogie et la psychanalyse – 274

Remerciements – 277
Annexes – 279
Index – 291
Bibliographie – 293

Graciela Trabajo
Psychologue clinicienne, Psychanalyste, Paris, France.
Membre de Psycho-Ressources
http://www.psycho-ressources.com/graciela-trabajo.html


Ce contenu a été publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.