Un mot sur ma pratique: Francis Bismuth, Psychologue, Psychanalyste.

Bonjour,

Cela fait quelques mois qu’Alain Rioux m’a suggéré de parler de ma pratique.

J’hésitais ; que dire d’une pratique de psychanalyste? C’est tellement aléatoire, fluctuant.

Cela a commencé à l’adolescence par mes propres problèmes existentiels qui, de gourous mal ficelés, , en soi-disant psychothérapeutes, m’ont finalement amené vers le presque dernier de mes psychanalystes, Bernard Dupérier, aujourd’hui décédé.

Nous avons travaillé deux fois sept ans ensemble, ce psychanalyste et moi. Combien de fois l’ai-je haï, combien suis-je venu inutilement tenter de m’y nicher parfois.

Le fait est que sur son divan, avec ses rares mais non parcimonieuses interventions, j’y ai appris mon « métier », que j’exerce aujourd’hui journellement, que ce soit avec des pré-ados, des ados, des qui comme nombre se pensent adultes, ou de si renaissants « seniors ».

C’est un beau métier. Difficile. Être psychologue diplômé d’état ne sert pas à grand chose : quelques examens réussis, via le prisme d’enseignants pour la plupart peu impliqués dans la profession, sinon dans leur carrière. Mais alors, quelle difficulté pour celles et ceux qui s’engagent dans une « cure » psychothérapeutique ou psychanalytique, avec des personnes qui exercent nos métiers.

Francis Bismuth
Psychologue, psychanalyste, psychothérapeute.
Plus d’information sur ma pratique professionnelle sur ma page de membre Psycho-Ressources. 
http://www.psycho-ressources.com/francis-bismuth.html


Ce contenu a été publié dans Actualités Psycho-Ressources, Bottin des PSY, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.