Relire sa vie. 21 récits pour vous guider.

RELIRE SA VIE
21 récits pour vous guider
Marie-Paule Dessaint

« À quand remonte
votre dernier rendez-vous
avec vous-même? »

SOMMAIRE

« Que l’on frôle la quarantaine ou que l’on fête ses 80 printemps, chaque étape de l’existence nous place devant des interrogations et des défis particuliers. Pour y voir clair, Marie-Paule Dessaint propose de relire sa vie. Elle a réuni 21 récits qu’elle livre en intégralité afin de saisir la nature de l’exercice et d’en apprécier les bénéfices. En contrepoint, elle expose les caractéristiques et enjeux de chaque âge à partir du mitan : activité professionnelle, vie affective, familiale, santé, spiritualité, retraite…

Découvrir ces 21 parcours, c’est se rendre compte que chaque destin a sa valeur propre, cachant des souffrances et des courages que l’on ne soupçonne pas. Éclairés par les réflexions de l’auteure, ces témoignages illustrent la multiplicité des choix et l’étrange concordance des besoins humains : s’accepter, être reconnu, trouver un sens à son existence. Ils font naître l’envie de prendre la plume à notre tour et de réaliser notre propre récit de vie. Pour ce faire, Marie-Paule Dessaint fournit de précieux outils : des listes de questions très concrètes et tout un chapitre pratique avec des conseils qui garantissent une relecture de vie utile et profitable. »

EXTRAIT

Pourquoi relire sa vie ?

On relit sa vie pour bien des raisons. Pour tenter de mieux analyser un moment particulier de crise ou de turbulence, pour réaliser un bilan afin de trouver le sens de ce que l’on a fait et vécu, et pour mieux se connaître. Ce bilan est à la fois introspectif (Qui suis-je ?) et rétrospectif (Qu’ai-je fait ? Que suis-je devenu ?). On peut aussi relire sa vie pour se décharger d’un fardeau que l’on porte seul, depuis toujours, pour faire la paix avec soi ou encore pour se pardonner certaines répercussions de nos actions sur notre entourage et, parfois aussi, sur notre propre vie.

En permettant d’évacuer ce qui est lourd à porter ou difficile à supporter, mais aussi de faire remonter à la surface le meilleur de ce que l’on a été et de ce que l’on a accompli, la relecture de vie apaise, explique, justifie, libère, réoriente et dirige. Cet exercice est exigeant et parfois long, mais, bien fait, il est toujours bénéfique.

Contrairement à l’autobiographie – ces mémoires que l’on écrit pour autrui afin de laisser une trace de soi, pour sa famille, ses enfants, voire un lectorat plus vaste si l’on est une personnalité publique –, la relecture de vie dans le sens où je l’entends ici est un exercice personnel et confidentiel. Elle est assez courte : une dizaine de pages environ. L’autobiographie expose surtout des faits, alors que la relecture de vie comporte toujours une charge émotive et psychologique. Son caractère confidentiel permet de se livrer totalement, honnêtement et sincèrement. Elle est un point d’appui indispensable avant d’entamer une thérapie. Partir d’une telle analyse permet en effet de ne pas s’éparpiller et de travailler directement sur l’essentiel. Quel excellent moyen aussi de tester sa propre volonté de changement !

Si, dans le cadre de ce livre, 21 personnes ont choisi de rendre leur relecture de vie publique, c’est qu’elles avaient un message à faire passer, des conseils à donner, le besoin de faire leur « catharsis ». […]

Quand relire sa vie ?

Je me suis limitée à la vie adulte, à l’approche de la quarantaine et à la vieillesse, parce que ce sont des étapes et des transitions du cycle de vie que je connais bien. Je les aborde dans mes livres, dans mes conférences et lors de mes rencontres individuelles. Je m’y intéresse aussi parce que j’ai réalisé (je ne suis pas la seule !) que c’est à partir du début de la quarantaine que la majorité des gens sont confrontés à davantage de remises en question, de turbulences et de crises dans tous les secteurs de leur vie (travail, couple, famille, santé, spiritualité), avec parfois des effets dramatiques.
Entre 45 et 54 ans, les taux de séparation, de désinvestissement du travail et même de suicide sont très élevés ; plus élevés que dans les autres tranches d’âge. Christophe Fauré, auteur de Maintenant ou jamais ! La transition du milieu de la vie, affirme d’ailleurs que c’est autour de 44 ans que s’accroît la demande en thérapie. Une étude dont les résultats ont été rapportés dans The Economist indique aussi que le bonheur décroît à partir de 18 ans pour atteindre son niveau le plus bas, son nadir, à 46 ans. Après cet âge, la courbe en U du bonheur remonte.

À force d’animer des ateliers sur le sens de la vie et la préparation de la retraite, j’ai réalisé que c’est dès la quarantaine que se construit le bien-être physique, affectif et psychologique de toutes les années qui suivront. Si la délicate transition qui s’amorce à cet âge est escamotée ou occultée, les difficultés non résolues et les remises en question non abouties se répercuteront sur la retraite, puis sur la suite et la fin de la vie. J’ai donc conçu des ateliers sur le mitan afin de mieux comprendre et surmonter ces turbulences, en plus de préparer les retraités de demain, même s’ils ne quitteront leur travail que dans 15 ou 20 ans.

RELIRE SA VIE
21 récits pour vous guider
Marie-Paule Dessaint
Psychologie | 304 pages | 15,2 x 22,9 cm | 28,95 $
ISBN : 978-2-89077-556-5

À propos de l’auteure

Marie-Paule Dessaint est docteure en sciences de l’éducation et spécialiste des transitions de vie, de la retraite et du vieillissement. Elle anime des stages de préparation à la retraite et des ateliers consacrés à la mémoire, au sommeil et aux relectures de vie. Elle est l’auteure de plusieurs livres, dont Une retraite heureuse ? Ça dépend de vous !, (Flammarion Québec, 2005) et Cap sur la retraite : 25 points de repère pour franchir les transitions (Flammarion Québec, 2011).

Publications de Marie-Paule Dessaint
http://www.psycho-ressources.com/auteur-ecrivain-essayiste/ile-des-soeurs/marie-paule-dessaint.html


Ce contenu a été publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.