Rien ne vas plus tout est possible (extrait)

Rien ne va plus
tout est possible

EXTRAITS DU LIVRE
DE DENISE NOEL

Une crampe onéreuse

L’obligation d’être à la hauteur est comme une crampe. Imaginez un instant que vous avez une crampe au mollet et que vous êtes convaincu que cette crampe est votre mollet ou du moins qu’elle tient votre mollet en place et que, sans elle, celui-ci va s’écrouler. Vous vous sentiriez mal, coincé, paralysé, n’est-ce pas? Sans compter que vous seriez privé de la mobilité naturelle de votre mollet pour aller où vous désirez et jouir de chaque pas.

Quand vous êtes aux prises avec cette crampe, vous êtes crispé sur vos attentes, harcelé par vos exigences de perfection, limité par vos peurs de l’échec et le meilleur de vous est prisonnier du regard des autres.

Coupé de votre plus grande source de créativité et d’amour, vous ne pouvez plus vous servir de vos obstacles et vos échecs pour aller au bout de vos projets, vos rêves et vos talents. Vous êtes privé de la liberté d’exprimer vos élans et vos dons sans vous mettre de pression et vous avez de la difficulté à aller vers ce qui vous tient à cœur quand vous n’êtes pas sûr de réussir.

Les clés que je vous présente plus loin vont vous libérer de cette crispation stérile pour vous donner accès au pouvoir créateur de votre cœur.

Les rêves qui vous brisent le cœur sont les plus prometteurs

En fait, les joies et les rêves qui vous échappent sont les joies et les rêves vastes et profonds de votre Cœur Créateur et vous tentez de les réaliser à partir de ce petit moi crampé qui vous garde à l’étroit dans le cocon du connu, du contrôle et de la comparaison. Vous essayez de vous envoler en restant dans votre peau de chenille, quoi!

Même si vous êtes de ceux qui peuvent atteindre ou obtenir facilement ce qu’ils désirent, vous devez aussi vous délester des pressions de ce moi étriqué pour que ça fasse votre bonheur en profondeur. Sinon, l’exigence de prouver votre valeur vous interdit d’apprécier ce qui vous arrive de bon sous prétexte que vous ne l’avez pas assez mérité, que vous n’êtes pas le meilleur ou que vous devriez être capable de vous arranger tout seul.

Par chance, vous n’avez pas besoin de vous mettre toute cette pression et de tenter d’être plus que parfait pour réaliser vos vœux. Il existe une manière beaucoup plus fructueuse d’aborder les choses. Une nouvelle manière où vos obstacles et vos échecs contiennent les possibilités créatrices et amoureuses qui peuvent vous libérer de vos crampes, vous connecter à vos dons uniques et vous rapprocher de ce qui vous tient à cœur.

Alors si vous en avez assez de vous réveiller le cœur éteint, le feu au cul ou la tête pleine de doutes et de reproches, sachez que ces déceptions qui vous brisent le cœur, ces adversités qui vous font peur et ces désirs qui ne font pas votre bonheur sont les plus prometteurs. Mais, pour qu’ils tiennent leurs promesses, vous devez d’abord accepter que vous n’avez pas les bonnes clés pour ouvrir les portes de vos cœurs, de vos dons et de vos rêves.

Les mauvaises clés

Avez-vous déjà essayé d’ouvrir une porte avec la mauvaise clé? Vous la tournez et la retournez dans tous les sens. Un peu plus fort… un peu moins fort… et malgré tous vos efforts, la porte reste fermée. Imaginez qu’au lieu de réaliser que vous vous êtes trompé de clé, vous vous acharnez de plus en plus. À force de forcer, vous allez y arriver avec cette clé, bon! Au bout d’un moment, vous voilà transformé en cocktail Molotov ou en loque humaine et votre clé fait pitié à voir.

Comme des mouches collantes, les litanies habituelles de votre mental réactif/compétitif envahissent votre esprit: elle le fait exprès cette maudite porte… mosus que les clés sont mal faites de nos jours… j’suis même pas capable d’ouvrir une porte à mon âge… mon appartement n’est pas assez feng shui… la vie est toujours contre moi… j’en peux plus… je déménage!

Absurde, n’est-ce pas? C’est pourtant ce qu’on fait souvent. On essaie d’ouvrir la porte de nos talents, de nos cœurs et de nos rêves avec les mauvaises clés. Celles qui cimentent nos cercles vicieux: se blâmer ou blâmer les autres (mon père avait raison je suis une tête de linotte… pourquoi il m’a dit ça l’écœurant!), bouder la vie (c’est pas juste, je joue plus!), vouloir avoir raison (c’est pas d’ma faute, c’est la clé qui veut pas), s’invalider (y’a quelque chose qui marche pas avec moi), compétitionner pour prouver sa valeur (si je réussis, ils vont voir comment je suis le plus fin), se comparer (pourquoi mon voisin arrive à ouvrir sa porte et pas moi?), faire un drame (y’a jamais rien qui marche pour moi, j’vais me soûler à mort!), refuser d’admettre que ça ne marche pas (si je tourne la clé plus fort et si je la tords un peu, je vais y arriver), en vouloir aux autres (elle ne s’en sortira pas comme ça cette sacrée porte, je vais mettre le feu à la maison, elle va bien être obligée de s’ouvrir!).

J’ai longtemps utilisé ces mauvaises clés jusqu’à ce que j’accepte qu’elles ne marchent pas. Je me rappelle le moment où j’ai saisi que plus je me mettais de la pression pour changer, plus je m’éloignais de moi et de ce que je désirais.

Les bonnes clés

J’ai fini par découvrir les clés pour cocréer avec la vie ce qui me tient à cœur en me servant de tout ce qu’elle me présente, le positif comme le négatif. Ce qui était pénible, terrible ou impossible est alors devenu une occasion d’aimer et de créer au-delà de ce que je croyais possible.

Grâce à ces clés, vous passerez de chenille à papillon, autrement dit de votre ego crispé à votre Cœur Créateur, la part de vous la plus ingénieuse et généreuse. Quand rien n’ira plus ou qu’un obstacle vous semblera insurmontable, ces clés vous aideront à changer de peau et à voir comment chacune de vos rencontres, heureuse ou douloureuse — avec une personne, un projet, un talent, une création, un incident, un état intérieur — est une mine d’or.

Vous pourrez alors trouver dans chaque adversité ou difficulté l’impulsion créatrice et amoureuse qui cherche à s’exprimer à travers vous. Et vous aurez la surprise de découvrir des perles dans ce qui vous semblait ordinaire, stagnant ou négatif pour enfin recevoir avec bonheur ce qui vous tient à cœur. Comme dans toute bonne improvisation, vous participerez la création d’un monde convivial où vous offrirez avec joie vos dons uniques.

EN SAVOIR PLUS SUR LE LIVRE :
Rien ne vas plus tout est possible.
http://psycho-ressources.com/blog/tout-est-possible/

Denise Noël
Site Web de l’auteur:
http://www.coeurcreateur.com

Livre en format eBook.
Pour commander l’ouvrage:
http://www.coeurcreateur.com/livres-cd/

Denise Noël est membre de Psycho-Ressources:
http://www.psycho-ressources.com/denise-noel.html

AUTRES OUVRAGES:

Le Coeur Créateur
http://www.psycho-ressources.com/bibli/coeur-createur.html

Bungee, Vibrato et Tango …
http://www.psycho-ressources.com/bibli/bungee-vibrato-tango.html


Ce contenu a été publié dans Actualités de la Psychologie, Articles Thématiques, Livres, Publications, Thèmes Variés, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.