Qui est le Dalaï-Lama ?

Tenzin Gyatso 
XIVe de la lignée des dalaï-lama

Le XIVe dalaï lama

Actuellement agé de 80 ans, l’actuel dalaï lama, XIV de la lignée est venue au monde le 6 juillet 1935 à Taktser (ou Hongya), Canton hui de Shihuiyao, Ping’an, province du Qinghai, République de Chine.

Moine bouddhiste de l’école gelugpa, Tenzin Gyatso est intronisé chef temporel et spirituel des Tibétains le 17 novembre 1950, un mois après le début de l’intervention de l’armée chinoise au Tibet.  En 1959, il s’exile en Inde où il crée le gouvernement tibétain en exil qu’il dirige jusqu’en mars 2011, date de sa retraite politique à la faveur d’une démocratie tibétaine.

La dalaï lama vit actuellement à Dharamsala et il est considéré comme le plus haut chef spirituel du bouddhisme tibétain.  Il plaide pour l’indépendance du Tibet jusqu’en 1973, puis pour ce qu’il appelle l’autonomie réelle de l’ensemble du Tibet à l’intérieur de la Chine.

Le Dalaï Lama est souvent invité par des centres bouddhistes, des institutions ou des personnalités, et effectue de nombreux voyages à travers le monde pour enseigner le bouddhisme tibétain, et diffuser un message de paix et de non-violence.

La lignée des dalaï lama

Sur un plan spirituel, les dalaï-lamas sont considérés par les bouddhistes tibétains comme des émanations du bodhisattva de la compassion (Chenrezig en tibétain, Avalokiteshvara en sanskrit). Les bodhisattvas choisissent, suivant la voie du Mahayana, de renaître pour le bien de tous les êtres. Du fait qu’ils incarnent le bodhisattva de la compassion, les Tibétains vénèrent les dalaï-lama comme des dieux chargés de la représentation et de la protection du Tibet et du peuple tibétain.

Le 14e dalaï-lama évoque souvent ce plan de Chenrézig qui aurait permis de matérialiser la prédiction de Bouddha Sakyamuni de l’avènement du Bouddhisme au Tibet.

Prix Nobel de la paix

Le 10 décembre 1989 le XIVe dalaï-lama a reçu le prix Nobel de la paix, l’année du 30e anniversaire de son exil, début de sa résistance religieuse et politique192. Le président du comité Nobel norvégien a dit que la récompense était  en partie un hommage à la mémoire du Mahatma Gandhi. Le comité a reconnu ses efforts dans la lutte pour la libération du Tibet et les efforts pour une résolution pacifique au lieu d’utiliser la violence. Dans son discours d’acceptation, le récipiendaire a critiqué la Chine pour l’utilisation de la force armée contre les manifestants étudiants pendant les manifestations de la place Tian’anmen de 1989. Il a déclaré cependant que leurs efforts n’étaient pas en vain. Son discours s’est focalisé sur l’importance de l’usage continu de la non-violence et son désir de maintenir un dialogue avec la Chine pour essayer de résoudre la situation.

Cette reconnaissance marqua le début d’une prise de conscience internationale de l’urgence d’une solution pacifique pour le Tibet. L’attribution du prix Nobel de la paix au dalaï-lama a aussi constitué un important encouragement pour le peuple tibétain, comme en atteste le témoignage d’une des rares touristes présents à Lhassa du fait que le Tibet, qui avait connu des troubles en 1989, était alors sous la loi martiale décrétée le 7 mars 1989 par Hu Jintao.

Les trois engagements du dalaï-lama

Le dalaï-lama déclare avoir trois engagements : la promotion des valeurs humaines, celle de l’harmonie entre religions, et celle de la cause tibétaine, dans un ordre de priorité qu’il explique être relié à ses qualités d’être humain pour les 6 milliards de personnes, de bouddhiste pour la moitié de la population religieuse, et de Tibétain, pour les 6 millions de ses compatriotes et les 100 millions d’êtres humains qui dépendent de l’environnement écologique et géographique du Tibet où se trouvent les sources de la plupart des fleuves d’Asie.

Le XIVe dalaï lama : « Mon premier engagement de vie, en tant qu’être humain, est la promotion des valeurs humaines et des qualités de cœur, qui sont les éléments clés d’une vie heureuse au niveau de l’individu, la famille et la communauté. A notre époque, il me semble que l’on ne cultive pas suffisamment ces qualités intérieures, c’est pourquoi ma priorité est de les développer.

Mon deuxième engagement de vie, en tant que moine bouddhiste, est la promotion de l’harmonie entre les religions. Nous admettons en démocratie la nécessité du pluralisme dans la vie politique. Pourtant nous hésitons quand il s’agit de la diversité des croyances et des religions. Malgré leurs concepts et leurs philosophies différentes, toutes les principales traditions religieuses apportent un même message d’amour, de compassion, de tolérance, de tempérance et de contrôle de soi. Elles ont aussi en commun le potentiel d’aider les être humains à mener une vie plus heureuse.

Mon troisième engagement de vie, en tant que Dalaï-lama, est la cause du Tibet qui me concerne tout particulièrement. J’ai une responsabilité spéciale envers le peuple tibétain car il continue de placer son espoir et sa confiance en moi pendant cette période critique de notre histoire. Le bien-être des Tibétains est ma motivation constante et je me considère comme leur porte-parole libre en exil, dans leur combat pour la justice.

En ce qui concerne ce troisième engagement de vie, il prendra fin dès qu’une solution mutuellement satisfaisante aura été trouvée entre Tibétains et Chinois. Quant à mes deux premiers engagements, je les poursuivrai jusqu’à mon dernier souffle. »

Site officiel du Dalaï Lama (en anglais) :
http://www.dalailama.com

Divers textes du Dalaï Lama (en français) :
http://www.buddhaline.net/Sa-Saintete-le-Dalai-Lama

Plus d’infos sur Wikipédia :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tenzin_Gyatso 

Quelques citations

“Sème un acte, tu récolteras une habitude ; sème une habitude, tu récolteras un caractère ; sème un caractère, tu récolteras une destinée.” Dalaï Lama

“La bataille contre l’ignorance se gagne tous les jours, et elle finit par ouvrir sur des perspectives insoupçonnées.” Dalaï Lama

“On peut conquérir des milliers d’hommes dans une bataille ; mais celui qui se conquiert lui-même, lui seul est le plus noble des conquérants.” Dalaï Lama

“Si l’on est blessé par une flèche empoisonnée, l’important est d’abord de la retirer, ce n’est pas le moment de s’interroger d’où elle vient, qui l’a tirée, de quel poison s’agit-il.” Dalaï Lama

“L’apaisement réside en chacun de nous.” Dalaï Lama

“Il n’y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile, il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel.” Dalaï Lama

“On s’intéresse à ses membres comme parties de son corps, pourquoi pas aux hommes comme parties de l’humanité ?” Dalaï Lama

“Le désarmement extérieur passe par le désarmement intérieur. Le seul vrai garant de la paix est en soi.” Dalaï Lama

“Un ennemi acquis sans effort, c’est un trésor surgi dans la maison ; il doit m’être cher, cet auxiliaire de ma carrière spirituelle.” Dalaï Lama

“Si nous devenions violents, nous n’aurions plus rien à défendre.” Dalaï Lama

“Le bonheur se distingue du plaisir : ce dernier n’est pas lié au sentiment de l’existence, on ne s’y oublie pas en tant qu’être singulier. Ici se loge la deuxième raison qui peut expliquer la rareté de ce bonheur en littérature.” Dalaï Lama

“On ne peut être aimant et compatissant sans contenir ses désirs et ses intérêts immédiats.” Dalaï Lama

“C’est en parvenant à nos fins par l’effort, en étant prêt à faire le sacrifice de profits immédiats en faveur du bien-être d’autrui à long terme, que nous parviendrons au bonheur caractérisé par la paix et le contentement authentique.” Dalaï Lama

“Il n’importe pas qu’un être soit croyant ou non : il est plus important qu’il soit bon.” Dalaï Lama

“Lorsque nos intentions sont égoïstes, le fait que nos actes puissent paraître bons ne garantit pas qu’ils soient positifs ou éthiques.” Dalaï Lama

“La sensation d’être heureux ou malheureux dépend rarement de notre état dans l’absolu, mais de notre perception de la situation, de notre capacité à nous satisfaire de ce que nous avons.” Dalaï Lama

“Le vrai bonheur ne dépend d’aucun être, d’aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous…” Dalaï Lama

“Nul besoin de temples, nul besoin de philosophies compliquées. Notre cerveau et notre coeur sont nos temples.” Dalaï Lama

“La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un.” Dalaï Lama

« Si vous avez l’impression d’être trop petit pour pouvoir changer quelque chose, essayez donc de dormir avec un moustique et vous verrez lequel des deux empêche l’autre de dormir. » Dalaï Lama

« Certains regardent la vase au fond de l’étang, d’autres contemplent la fleur de lotus à la surface de l’eau, il s’agit d’un choix. » Dalaï Lama

« Plus nous aurons donné de sens à notre vie, moins nous éprouverons de regrets à l’instant de la mort. » Dalaï Lama

« J’appelle l’amour et la compassion une religion universelle. Telle est ma religion. » Dalaï Lama

« Il y a deux jours dans une année où l’on ne peut rien faire. Ils s’appellent hier et demain. Pour le moment, aujourd’hui est le jour idéal pour aimer, croire, faire et principalement vivre. » Dalaï Lama

« Prendre soin des autres, partager leurs problèmes, faire preuve de compassion, tel est le fondement d’une vie heureuse pour soi-même, pour sa famille et pour l’humanité toute entière. » Dalaï Lama

« Nul besoin de temples, nul besoin de philosophies compliquées. Notre cerveau et notre coeur sont nos temples. » Dalaï Lama

« Combattre l’ignorance, c’est aussi combattre la souffrance. L’ignorance est la source des poisons et obscurcissements mentaux. En développant l’altruisme, l’amour, la tendresse et la compassion, on réduit la haine, le désir ou l’orgueil. » Dalaï Lama

« Lorsqu’il m’arrive de me sentir supérieur à quelqu’un, je m’efforce aussitôt de lui trouver des qualités. S’il a de beaux cheveux, je me dis qu’il m’est bien supérieur, puisque je suis chauve. N’importe qui nous surpasse forcément, d’une manière ou d’une autre. » Dalaï Lama

« Transformer son esprit, voilà selon moi en quoi consiste la spiritualité. » Dalaï Lama

« Si cette situation ou ce problème sont tels que je ne puis y remédier, alors cela ne sert à rien de s’en soucier. » Dalaï Lama

« L’éducation à elle seule ne suffit pas, la qualité fondamentale qui rend les gens sensibles aux autres, c’est la compassion. » Dalaï Lama

« Nos véritables ennemis sont les poisons mentaux : l’ignorance, la haine, la jalousie, l’orgueil.  Ce sont les seuls capables de détruire notre bonheur. La colère ou la haine, en particulier, sont les causes d’un grand nombre de malheurs dans ce monde, depuis les querelles familiales jusqu’aux plus grands conflits. » Dalaï Lama

« Le désarmement extérieur passe par le désarmement intérieur. Le seul vrai garant de la paix est en soi. »  Dalaï Lama

« Un moyen de combattre l’angoisse et de se préoccuper moins de soi et plus des autres. Quand nous voyons vraiment les difficultés d’autrui, les nôtres perdent de leur importance. » Dalaï Lama

« Les plus beaux ornements que vous possédez sont ceux de l’amour et de la compassion. » Dalaï Lama


Ce contenu a été publié dans Actualités de la Psychologie, Articles Thématiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.