Meilleurs voeux de Psycho-Ressources !

Psycho-Ressources
vous souhaite de
joyeuses fêtes 2014 !

Savourez de doux moments
en compagnie
de vos familles et
de vos proches !
 

« Le temps est un grand maître, le malheur, c’est qu’il tue ses élèves. » Bouddha

Chaque année, à cette période, j’essaie de réfléchir à ce qui occupe le plus mes pensées et ma vie. Cette année, le « temps » me préoccupe. Sans doute est-ce la cinquantaine, mais le temps qui passe me fait réaliser que la vie est courte.

Il y a tant d’opportunités à saisir, tant d’expériences à réaliser. J’ai le sentiment que le temps va me manquer. Et puis, j’essaie d’apprendre de mes expériences passées, de ne pas reproduire certaines erreurs, de faire les bons choix. J’ai parfois l’impression d’être coincé entre la sagesse et l’urgence de vivre plus intensément le moment présent. Quels sont les projets qui pourraient me combler davantage ? Quelles sont les aventures qui pourraient donner plus de sens à ma vie? À bien y penser, je manque peut-être l’essentiel.   

C’est pourquoi, en cette période des fêtes, je vous souhaite de profiter de chaque instant qui passe… De chaque moment en compagnie de vos proches… De chaque expérience offerte par la vie. Aussi banal qu’il puisse nous sembler, le moment présent ne reviendra pas. Dès qu’on le nomme, il est déjà du passé.

Je vous souhaite que l’expérience du moment présent vous comble de joie et de bonheur afin que lorsque vous regarderez derrière, vous ayez le sentiment d’une vie pleine et accomplie.

Très sincèrement,

Alain Rioux, Ph.D.
Gestionnaire de Psycho-Ressources

Publié dans Actualités de la Psychologie, Thèmes Variés | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés

Quelques citations pour la nuit de Noël…

Sans les cadeaux, Noël ne serait pas Noël.
Louisa May Alcott, Romancière américaine, 1832-1888.

Noël n’est pas un jour ni une saison, c’est un état d’esprit. Calvin Coolidge, 30e président des États-Unis, 1872-1933.

Pourquoi Noël arrive-t-il toujours quand les magasins sont bondés ? Paulo Vincente, Auteur.

Quand on a bonne conscience, c’est Noël en permanence. Benjamin Franklin, Imprimeur, Éditeur Américain, 1706-1790.

Pour préparer un arbre de Noël, il faut trois choses, outre les ornements et l’arbre, la foi dans les beaux jours à venir. Zahrad, Poête Arménien, 1924-2007.

Celui qui n’a pas Noël dans le coeur ne le trouvera jamais au pied d’un arbre.
Roy Lemon Smith, Historien Américian.

Noël, c’est la veille, c’est l’attente.
Georges Dor, Auteur, Compositeur Québécois, 1931-2001.

A Noël je n’ai pas plus envie de rose que je ne voudrais de neige au printemps. J’aime chaque saison pour ce qu’elle apporte.
William Shakespeare, Dramaturge Anglais.

Devenir adulte, c’est reconnaître, sans trop souffrir, que le « Père Noël » n’existe pas.
Hubert Reeves, Astrophysicien 

D’un point de vue purement commercial, si Noël n’existait pas il faudrait l’inventer.
Katharine Whitehorn, Journaliste Britannique

Noël est là, Ce joyeux Noël, des cadeaux plein les bras, Qui réchauffe nos coeurs et apporte la joie, Jour des plus beaux souvenirs, Plus beau jour de l’année.
Washington Irving, Écrivain Américain

Personne ne peut m’offrir de plus beau cadeau que celui de me sentir aimée.
Mercia Tweedale, Auteur

L’amour se passe de cadeaux, mais pas de présence.
Félix Leclerc, Poête Québécois

L’enfance c’est de croire qu’avec le sapin de Noël et trois flocons de neige toute la terre est changée. André Laurendeau, Dramaturge et Homme Politique

La plus grande surprise du matin de Noël c’est de lire : piles non fournies sur l’emballage. Anonyme

Les plus beaux yeux sont ceux d’une femme qui reçoit un cadeau.
René Lobstein, Bibliothécaire Français

Publié dans Actualités de la Psychologie, Articles Thématiques | Marqué avec , , , , , , , | Commentaires fermés

Nancy Dubois, Psychothérapeute, Sexologue Clinicienne, Ste-Foy, Ca.

Bonjour,

Permettez-moi d’abord de me présenter. Ma formation de 3 ans en psychothérapie et ensuite en sexologie clinique s’ajoutent à une expérience de 15 ans en pédopsychiatrie comme conseillère d’orientation au CHUL. Ces domaines qui, à priori, peuvent sembler distincts, se recoupent intimement dans la pratique. L’être humain, dans toute sa complexité et son unicité, se distingue très peu lorsque vient le moment de parler de lui, de son parcours, de ses difficultés et de ses réussites.

Ces diverses formations me permettent de bien saisir les réalités que vit la personne et de l’accompagner sur la route de sa prise en charge.

En pratique privée, je concentre principalement mes services en psychothérapie (pour les difficultés d’ordre psychologique) et également en sexologie (pour les difficultés d’ordre relationnel et sexuel). Je peux également aborder le thème de l’orientation professionnelle et scolaire au besoin.

Puisque la thérapie représente un geste d’engagement envers vous-même, il importe que le ou la professionnel(le) avec qui vous souhaitez partager ce geste soit en mesure de bien vous accueillir et de vous guider adéquatement. Prenez le temps de choisir en fonction de vos couleurs.
Et si vous envisagez la possibilité d’une rencontre, il me fera alors plaisir de vous ouvrir ma porte.

Bon cheminement !

Nancy Dubois, Psychothérapeute, Sexologue Clinicienne
Clinique médicale Le Campanile, Sainte-Foy, Québec, Canada
- http://www.psycho-ressources.com/nancy-dubois.html

Publié dans Actualités Psycho-Ressources, Bottin des PSY | Marqué avec , , , , , , , | Commentaires fermés

Portrait de folies ordinaires – Petit guide de psychopathologie pour tous.

Portrait de folies ordinaires
Petit guide de psychopathologie pour tous.

de Sophia Ducceschi Judes

« Ce guide n’a pas de prétentions autres que celles d’informer, d’éclairer et de donner une image plus nette des différentes formes que peut revêtir la maladie psychique, de la plus atténuée à la plus sévère. Il peut en outre, tout simplement, parler à chacun d’entre nous parce que nous pouvons tous un jour être concernés de près ou de loin par cette question de la pathologie mentale. »

Un guide complet de psychopathologie

Guide de psychopathologie, outil de repérage et de reconnaisse des différentes maladies psychiques, cet ouvrage cherche à donner un aperçu de l’histoire de la psychopathologie comme de la clinique contemporaine. Il évoque également les multiples approches possibles en psychothérapie : humaniste, naturaliste et socio-psychologique. Les grands thèmes abordés concernent principalement le recueil des signes cliniques, les troubles névrotiques, les états délirants aigus et chroniques et enfin les notions de pharmacologie.

Une approche accessible de ce qu’on nomme « la folie »

Ce guide simple et a-théorique a pour objectif de familiariser le grand public avec la question complexe du trouble psychique. En dressant un tableau vivant et synthétique de la psychopathologie, il cherche à démystifier ce que nous sommes nombreux à nommer – un peu hâtivement – la folie. Dans les portraits dressés, où chacun d’entre nous se reconnaitra certainement un peu, les lecteurs pourront puiser les informations adaptées à leurs besoins.

Pour quel public ? Portrait de folies ordinaires s’adresse aux professionnels ou futurs professionnels amenés à traiter –de près ou de loin – les troubles mentaux, mais aussi aux proches, aux familles de malades atteints de troubles psychiques.

Biographie de l’auteur

Sophia Ducceschi Judes exerce à Paris en qualité de psychothérapeute-analyste depuis de nombreuses années, elle est aussi particulièrement investie dans le monde associatif : fondatrice et présidente d’une association luttant contre certaines formes d’addictions. Grâce à son expertise, Sophia Ducceschi propose une approche humaniste à la psychopathologie dont l’objectif est de déployer une description aussi claire qu’efficace.

ISBN : 978-2-343-04498-9 • 15 novembre 2014 • 258 pages

EXTRAIT – INTRODUCTION

 » L’objectif de ce petit guide est de déployer et d’observer le champ de la psychopathologie actuelle. Sa forme est essentiellement descriptive car il se veut être un outil de repérage, simple à utiliser et accessible à un large public.

C’est un constat d’état de fait qui aura atteint son but s’il donne l’envie d’approfondir telle ou telle partie et s’il éclaire ne serait-ce qu’un peu le vaste domaine des signes cliniques de chaque entité reconnue comme perturbation mentale.

Il est à noter que seuls les troubles psychiques sont traités dans cet ouvrage. Il n’y est pas question des maladies d’origine somatique. Toutes les pathologies neurologiques (épilepsie, Alzheimer, A.V.C., Parkinson, Syndrome de Korsakoff…), provoquant des perturbations mentales graves pouvant aller jusqu’à la démence, n’y sont pas évoquées. Quelques allusions y sont cependant faites dans le chapitre VI qui traite des notions de pharmacologie.

De même, ce guide n’a pas de prétentions autres que celles d’informer, d’éclairer et de donner une image plus nette des différentes formes que peut revêtir la maladie psychique, de la plus atténuée à la plus sévère. Les pages suivantes doivent renseigner et donner une vision d’ensemble.

Il est, autant que possible, libre de toute influence théorique. Cependant, quelques passages renvoient inévitablement à la théorie psychanalytique. Il était impossible d’échapper à cet écueil mais peut-être cela donnera-t-il le goût, la curiosité pour en savoir plus sur cette approche humaniste qui est encore, dans la majorité des cas en France, liée à la pratique de la psychothérapie. La psychopathologie a été par le passé trop largement influencée par la psychanalyse pour ne pas y faire allusion aujourd’hui.
Mais bien sûr, les ponts qui sont faits ici avec la psychanalyse ne proposent que des notions et demandent à être développés et enrichis. Au risque de nous répéter, rappelons que ces chapitres se veulent neutres de toute influence théorique afin de rester dans le registre de la psychopathologie. Nous osons croire qu’ainsi, les cliniciens de différents courants pourront y trouver des repères. Nous avons tenté de trouver une sorte de langage commun à toutes les approches psychopathologiques.

En effet, même si elle n’est pas pratiquée dans sa totale orthodoxie, la psychanalyse inspire aujourd’hui de nombreuses pratiques psychothérapeutiques. Elle n’est cependant pas la seule à offrir des opportunités de soins. C’est pourquoi nous avons choisi des lignes athéoriques, afin de ne priver aucun courant de ses apports potentiels dans le panel des accompagnements.

Après quelques mots sur l’histoire de cette science qu’est la psychopathologie, nous parlerons des différentes approches possibles et des différents points de vue selon lesquels ces approches s’expriment. Nous nous excusons par avance auprès des thérapeutes chevronnés dans ces différents courants. La présentation de leur outil de pratique pourra leur sembler bien succincte et incomplète. C’est exact ! Cependant, notre but n’est pas d’expliquer chaque approche en détail mais bien de citer leur existence et leur efficience actuelles dans le domaine de la psychothérapie. Chacun ira donc plus avant pour découvrir en détail le ou les courants pour lesquels il éprouve de l’intérêt.

Nous aborderons ensuite la vaste question de la sémiologie. Nous listerons les différents domaines d’évaluation et pour chacun d’entre eux, les signes cliniques à observer lors des consultations. Ces éléments sont primordiaux et particulièrement riches d’enseignement. L’ensemble de ces indices va constituer le filtre par lequel les diagnostics vont pouvoir se proposer à nous mais aussi celui par lequel les diagnostics différentiels vont se construire.

Eléments primordiaux que chaque thérapeute devrait maîtriser sans hésitation !

Nous ferons ensuite état des différents troubles névrotiques et passerons en revue les différentes névroses et leur cohorte de symptômes.

Nous avons rattaché chacune des entités pathologiques à sa codification dans le DSM IV (DSM : Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux). Cela permet d’expliquer sommairement au lecteur comment se repérer dans cet ouvrage de classification parfois considéré comme difficile d’emploi. Cette codification n’est là que pour simple information et créera une sorte d’entraînement pour l’utilisation du DSM.

Si nous ne pouvions pas totalement écarter l’approche psychanalytique, si chère à la France, nous ne pouvions pas non plus faire fi d’une approche a théorique de la psychopathologie, approche très usitée dans l’ensemble des pays anglo-saxons.

Enfin, nous avons également fait des propositions relatives au diagnostic différentiel dès que cela s’avérait nécessaire.

Nous continuerons par un chapitre sur les psychoses. Celui-ci mérite une brève précision : nous avons inclus dans ce chapitre et dans le tableau récapitulatif des différentes psychoses, la psychose maniaco-dépressive.

C’est un choix délibéré et personnel. Certains seront d’accord, d’autres moins !

En effet, cette psychose est en voie de disparition dans le DSM V, sur le point d’être publié en France. Elle disparaît progressivement au profit des « Troubles de l’humeur », « Troubles bipolaires ou unipolaires ».

Il nous semble tout de même que la clinique nous prouve encore régulièrement combien cette psychose reste caractéristique et à quel point elle mérite toujours sa place parmi les grandes entités pathologiques. La psychiatrie ne commettrait-elle pas l’erreur de confondre les fragilités, les instabilités thymiques, – certes présentes dans notre clinique contemporaine –, avec l’expression extrême de cette structure psychotique ? Celles et ceux qui reçoivent des patients concernés ne peuvent plus confondre un trouble bipolaire avec une psychose maniaco-dépressive ! Nous avons donc fait le choix de parler ici de cette psychose à l’ancienne plutôt que de la faire disparaître dans le flou de la notion de troubles.

Nous poursuivrons notre travail par un chapitre rassemblant les autres entités psychopathologiques car nous constatons combien ces manifestations astructurelles sont nombreuses à s’exprimer aujourd’hui dans nos cabinets. On pourrait presque se demander si nous ne sommes pas à l’orée d’une réorganisation de la clinique tant ce type de perturbations devient monnaie courante pour les professionnels de l’écoute. Mais qu’ont-elles de particulier, ces configurations psychiques de plus en plus présentes ? Elles viennent déranger l’ordre établi car elles se déploient et s’intercalent entre les trois types de structures connues – et reconnues – à savoir la psychose, la névrose et la perversion.

Mais nous entrerions là dans un autre débat, plus vaste encore que celui qui est bien circonscrit dans ce livre. Nous y reviendrons rapidement lors de notre conclusion.

Retenons pour la bonne compréhension de cet outil de repérage qu’il existe une zone intermédiaire (ni psychose, ni névrose, ni perversion) où peuvent éclore des pathologies en trompe-l’œil (on peut trouver des manifestations ou des défenses psychotiques chez une personne de structure névrotique, par exemple). Ceci soulève la question d’une éventuelle quatrième organisation psychique. Mais là encore, c’est un risque personnel qui est pris… À chacun d’y réfléchir à la lumière de sa pratique et de sa curiosité.

Le chapitre VI nous mènera dans le labyrinthe de la pharmacologie. Il n’est pas nécessaire d’aller plus avant sur le terrain de la médecine mais comprendre et saisir pleinement la signification d’une prise de tel ou tel médicament par nos patients est primordial. Quelques notions sont donc présentées, à nouveau de façon descriptive et dans un souci d’éclaircissement.

Le chapitre VII tentera de rassembler les informations ci-dessus et de justifier leur cohérence par l’intermédiaire de trois vignettes cliniques.

C’est certainement l’une des parties les plus attendues de cet ouvrage mais une attention maximale doit avoir été apportée à ce qui précède afin que les vignettes cliniques prennent tout leur sens.

Avant de conclure, nous dirons quelques mots sur le concept de structure et sur l’approche psychanalytique mise à l’écart de ce petit guide, par souci de clarté pour ceux qui n’auraient pas fait le choix de cette orientation théorique. »

Éditions de l’Harmattan:
- http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=44991 

Site de l’auteur:
- http://www.sophia-ducceschi-judes-auteur.fr/

Publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés

Ateliers: Connaissance de soi par le gribouillage, Québec, Canada

Nouvelles dates en 2014!

SESSION Printemps 2015 : sur 2 fins de sem.
Dates : 28 février et 1 mars + 28-29 mars 2015

Lieu : 11555 ave Mgr Cook Qué. G2A 3A7
Coût : 200$ (170$ avant le 18 février)
Inscription : +20$ (non déductible)
Arrivée : 8h20 samedi Départ : 15h. dim.
INFO : Huguette Savard (418) 842-1549

Dans une ambiance de respect et d’ouverture, nous vivrons des moments privilégiés d’apprivoisement de soi et de son être profond. Par des enseignements, des visualisations, des moments de dessins, des temps d’écriture et des partages en groupe toujours libres, chaque personne expérimente l’ouverture de sa conscience dans l’ici/maintenant.

Une plus grande connaissance de soi s’installe progressivement. La personne prend conscience peu à peu de ses émotions, de son fonctionnement, de ses mécanismes de défenses et de ses besoins pour s’en occuper elle-même par la responsabilisation.

Le «gribouillage» est un moyen de conscience de soi et d’évolution grâce à des outils différents que sont les lignes, les couleurs et les formes. Ces outils permettent à la personne de s’observer d’une manière plus ajustée au quotidien. Elle fait une plus grande place à son intuition. Le dessin fait appel aux forces et aux ressources de l’inconscient et de l’irrationnel. C’est un chemin vers plus de liberté et de pouvoir sur sa vie.

Le «gribouillage» devient une opportunité de poser un regard plus conscient sur soi et sur son être profond pour améliorer positivement sa vie en découvrant ses forces et son potentiel créateur, et une vision renouvelée sur sa propre quête de sens.

Huguette Savard, TRA, Thérapeute en relation d’aide
Corporation Internationale des Thérapeutes en Relation d’Aide du Canada (CITRAC)
4035 Boul. des Cimes, Neufchâtel (Québec), G2A 1M2, Canada

Nouvelles dates en 2015! Tous les détails.
- http://www.psycho-ressources.com/huguette-savard.html

Publié dans Actualités de la Psychologie, Ateliers & Croissance | Marqué avec , , , , , , | Commentaires fermés

Et si l’homme n’était plus un mouton…

Et si l’homme n’était plus un mouton.
La santé dans tous ces états

Erick Dietrich & Angélique Veillard
Éditions Alexandra de Saint-Prix

Sommaire

Angélique Veillard et le docteur Erick Dietrich ont mis en commun leur expérience pour mener une investigation sur le monde de la censure, de la thérapie et de la diabolisation qui l’entoure. Ils vont montrer que les thérapies ne sont pas là pour « guérir », qu’il n’existe pas de « baguette magique ». Ils vont remettre en cause l’influence mystifiée du passé, de la société et de ses lois « folles » sur la santé des êtres humains, dans une Europe où la répression et l’utilisation de la peur est le point central de nos nouvelles démocraties. Au fil des pages, en décryptant l’influence du passé, l’impact des médias et des normes socioculturelles sur l’être humain, les symptômes et leurs origines, les auteurs vous amèneront à comprendre la folie du monde qui vous entoure et en quoi celle-ci peut s’avérer nuisible pour la santé.

Après une comédie osant remettre en cause le petit monde des thérapeutes et autres marchands de rêves, Angélique Veillard et Erick Dietrich vont vous aider à découvrir que nul ne détient la vérité et l’art de guérir mais qu’il vous est possible de comprendre et percer les mystères de votre mal-être et surtout de trouver la clé pour tenter d’atteindre le bonheur et l’harmonie. Un fabuleux point de départ pour se réconcilier avec soi. Dans cet ouvrage, les auteurs exhortent chacun de nous à devenir « dissident » pour que l’homme ne soit plus un mouton pour l’homme !

Un extrait

« L’homme doit se découvrir pour se comprendre, se poser à distance de lui-même et s’étudier. »

« Depuis des années, une répression morale et psychique s’est sournoisement installée. Au nom des bonnes moeurs, de la morale, du protectionnisme d’État ou du politiquement correct, notre liberté de pensée, de parole et d’opinion est de plus en plus asservie. »

Les auteurs

Angélique Veillard est sexothérapeute, thérapeute analyste & psychosomatoanalyste (thérapies multiréférentielles, psychanalytiques et corporelles). Elle est directrice, formatrice et superviseuse de l’École Francophone de Thérapies et de Coaching. Elle est diplômée en sexologie clinique et en sexothérapie. Elle est née le 23 février 1975, est connue depuis des années pour ses recherches et ses nombreuses publications, dont un livre sur l’inceste L’Interdit Universel, du Mythe à la Réalité, l’Inceste dans tous ses états en 2013.

Connue également pour ses collaborations dans le livre Un Divan dans la Tête du Dr Dietrich, au Québec en 2011 et dans la comédie Nous avons Dieu en Thérapie coécrite avec le Dr Erick Dietrich, aussi en 2011.

Angélique Veillard est membre de Psycho-Ressources:
- http://www.psycho-ressources.com/sexologue/paris/angelique-veillard.html

Le Docteur Erick Dietrich est un thérapeute avant-gardiste né le 18 mai 1955 à Alger. Il est diplômé de la faculté de médecine de Lille, lauréat de l’institut de sexologie de Paris, diplômé de l’université de Rennes en sexologie clinique, directeur de recherche et d’enseignement au département de l’École Francophone de Thérapies et de Coaching. Sexologue et psychothérapeute agréé par l’ARS, il a aussi été formé au Centre International des Sciences Criminelles et Pénales.
Il est moniteur de plongée et médecin fédéral, skipper et a écrit de nombreux ouvrages.

Erick Dietrich  est membre de Psycho-Ressources:
- http://www.psycho-ressources.com/erick-dietrich.html

Publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , , , , | Commentaires fermés

Attrirer le succès dans votre vie !

Un mot de présentation

Bonjour,
J’ai vécu il y a 25 ans une grande difficulté de vie, je ne pouvais pas être maman. C’était pourtant le but de ma vie. Heureusement pour moi, je savais intuitivement que toute difficulté pouvait être une opportunité de grandir. J’ai alors entamé une psychothérapie. Ce fût une révélation pour moi ! J’ai pu renaître à la vie, me fixer une nouvelle mission, et j’ai découvert ma vocation : aider les personnes en difficultés à se transformer pour atteindre leurs objectifs de vie. J’ai suivi de nombreuses formations. Je me suis réorientée professionnellement avec succès en appliquant tout ce que j’ai appris. Depuis plus de 15 ans je suis coach et formatrice. J’accompagne des milliers de personnes qui, comme moi, créent une meilleure qualité de vie. Mon objectif est qu’elles puissent atteindre leurs objectifs. Elles savent que si j’ai pu changer, elles peuvent le faire aussi. Je vous souhaite d’attirer le succès et l’abondance dans votre vie,

Marie-Luce Dossche

Comment j’aide les gens à résoudre leurs problèmes existentiels et à attirer le succès dans leur vie

Dans leur développement personnel

  • Les personnes augmentent la confiance en elles et se débarrassent du stress.
  • Elles communiquent mieux pour créer des relations harmonieuses (gagnant-gagnant).
  • Elles combinent avec efficacité les rôles de mère, d’épouse et de femme active.
  • Elles libèrent du temps pour elles et pour ce qu’elles aiment.
  • Elles réalisent un bel équilibre entre leur corps, leur esprit, leur cœur et leur âme.
  • Elles trouvent la paix intérieure, la joie et l’épanouissement quotidien… c’est cela le vrai bonheur.

Dans leur travail, leur vie financière et matérielle

  • Grâce à la méthode de formation-action-coaching, les personnes réalisent un travail épanouissant, valorisant et rentable.
  • Elles utilisent les modèles du succès pour augmenter la rentabilité de leur entreprise avec un bel équilibre de vie.
  • Elles apprennent à se libérer des tabous sur l’argent.
  • Elles s’enrichissent, savent mieux gérer leur argent et développent la liberté financière.

Dans leur vie amoureuse

  • Les personnes créent une relation amoureuse harmonieuse et durable.
  • Dans cette relation elles restent authentiques et se respectent mutuellement.

La méthode que j’ai créée et qui a déjà fonctionné pour des milliers de clients…
Elle fonctionnera pour vous aussi !

La PNL Humaniste et les Neurosciences

Vous êtes programmé par vos expériences, votre éducation et vos habitudes. Votre cerveau possède un potentiel illimité, à condition de bien l’utiliser. Il est possible de changer les programmes qui vous limitent. Vous pouvez aussi amplifier les programmes qui fonctionnent. Pour cela 4 étapes simples et pratiques s’offrent à vous :

  1. définir ce que vous ne voulez plus et transformer votre difficulté en objectif
  2. identifier les freins qui vous empêchent de réussir, et les solutionner avec des outils concrets
  3.  acquérir les croyances appropriées avec des émotions positives
  4. agir dans le plaisir et obtenir des résultats épanouissants.

La Loi d’Attraction

Plus vous portez de l’attention à vos problèmes, plus vous en attirez. Appliquez donc le principe de l’objectif (porter de l’attention à vos désirs les plus chers). Utilisez ensuite les principes universels démontrés par la physique quantique. Vous pouvez influencer votre réalité par vos croyances et par vos émotions. Vous attirez alors les pensées, les circonstances, les coïncidences, et les personnes qui vous rapprochent de votre objectif.

Le Coaching Nouvelle Génération

Quand on est confronté à ses problèmes existentiels, il est parfois difficile de s’en sortir seul. Le coach vous accompagne, vous questionne pour que vous trouviez vos solutions. Il vous motive sur le chemin de votre développement. Vous comprenez pourquoi vous échouez. Vous découvrez comment faire pour réussir. Vous êtes encouragé pour aller de l’avant, vous obtenez des résultats, car vous savez comment faire. Vous gagnez du temps, vous développez la confiance, et vous retrouvez la joie dans tous les domaines de votre vie. D’autres l’ont obtenu… pourquoi pas vous ?
Pour être efficace, il vous faut un système quotidien aisé et agréable qui vous permettra de changer. Des milliers de personnes ont utilisé la méthode qui fait ses preuves depuis plus de 15 ans. C’est pourquoi cette méthode est maintenant accessible aussi en vidéos.

Développement personnel et professionnel 24h/24 – 7jours/7
  
Je serai votre coach et je vous accompagnerai en vidéos. Vous apprendrez les secrets des gens qui vivent le succès. Vous appliquerez grâce aux nombreux exercices dans vos séances de coaching en vidéos. Vous saurez quoi faire et comment réaliser vos désirs personnels, spirituels, relationnels, amoureux, professionnels et financiers.

Grâce aux nombreux exercices pratiques vous obtiendrez plus de la vie pour vous, pour votre famille, vos collaborateurs. Vous participerez à l’évolution d’un monde meilleur !

Inscrivez-vous et profitez du coaching personnel de Marie-Luce Dossche à partir du confort de votre maison ou de votre bureau. Vous gagnez du temps et de l’argent !

Vous pouvez revenir à volonté sur les différents modules dans votre espace membre personnalisé.

Retrouvez-moi dans quelques vidéos gratuites sur le site www.attraction-succes.com et découvrez la méthode.

Marie-Luce Dossche
Auteure du livre « Ce que vous devez savoir pour attirer l’amour » aux éditions Le Dauphin Blanc.
- http://www.psycho-ressources.com/bibli/attirer-l-amour.html
Psychothérapeute (formée à la psychothérapie de type analytique).
Formatrice et Coach en PNL Humaniste.
Co-fondatrice de l’institut de formation au coaching Horizons 347.
Experte-consultante en Loi d’Attraction
Astrologue humaniste.

Courriel : attraction@horizonsdevie.com
Sites web :
- www.attraction-succes.com
- www.horizonsdevie.com
- www.pnl-humaniste.be

Membre de Psycho-Ressources
- http://www.psycho-ressources.com/coach/sart-dames-avelines/marie-luce-dossche.html

Publié dans Actualités de la Psychologie, Articles Thématiques | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés

Méditation Pleine Conscience – Janvier 2015, Namur

MEDITATION de PLEINE CONSCIENCE
Programme de 8 semaines
A la Maison de l’Ecologie à Namur, Belgique

Expérimenter un nouvel art de vivre sur le chemin de la pleine conscience.

Nous vous proposons un programme d’entraînement structuré à la méditation de pleine conscience en 7 séances hebdomadaires de 2h en groupe.

La pratique est progressive et guidée par Emmanuelle Smolders, psychologue,  psychothérapeute, formée et certifiée aux  Interventions Psychologiques basées sur la Pleine Conscience.

Dates : Le samedi matin de 9h30 à 11h30
31 janvier 2015; 7, 14, 28 février 2015; 7, 14, 21 mars 2015

Soirée d’information gratuite le samedi 17 janvier 2015 à 9h30
Si vous êtes intéressé(e) à participer à cette séance, merci de vous y inscrire en m’envoyant un mail.

Lieu : La Maison de l’Ecologie
Rue Basse Marcelle, 26
B-5000
Belgique

Tarif : 240 euros (inclus séances, notes, méditations guidées). Un acompte de 50 € est à régler lors de l’inscription et le solde au plus tard avant la première séance.

Conditions de participation au programme:   
- Assister à la soirée d’information
- Assister aux séances hebdomadaires
- Pratiquer les exercices à domicile (40’ de méditation par jour durant les 8 semaines)

Contact et inscription :
Emmanuelle Smolders   emmanuellesmolders@gmail.com   0476/ 97 75 74
Si vous n’avez pas pu participer à la soirée d’information et êtes intéressé(e) par le programme, merci de me contacter par mail ou par téléphone. S’il reste de la place, nous pouvons prévoir un entretien préalable.

« Vous voulez que le monde soit différent ? Prenez soin de ce moment-ci. Le suivant sera différent ! » Jon Kabat-Zinn

Qu’est-ce que la pleine conscience ? La Pleine conscience ou Mindfulness (pleine présence) signifie diriger son attention d’une certaine manière, c’est-à-dire délibérément, au moment présent, sans jugement de valeur sur l’expérience vécue  (Jon Kabat-Zinn).

La pratique de la Pleine conscience invite à être vraiment ICI et maintenant dans une approche bienveillante.

Elle permet l’expérience du moment présent
- en soi : conscience des émotions, des sensations corporelles, des pensées présentes
- extérieure à soi : conscience de l’environnement, présence à soi, aux autres.

Pourquoi s’entraîner à la pratique de la pleine conscience?  Que ce soit dans notre travail ou avec notre famille, nous ne sommes pas vraiment là. Alors que notre corps est là, souvent notre esprit est ailleurs. Nos pensées sont soit accrochées au passé, soit projetées dans le futur, ou encore emportées dans des ruminations mentales.

Nous avons parfois l’impression de courir après le temps, et quand nous avons un peu de temps nous occupons notre esprit pour le distraire et calmer l’agitation mentale (en zappant à la TV, en lisant des magasines sans intérêts) sans être satisfait de soi.

S’entraîner à remarquer les pensées automatiques (ou envahissantes), les sensations, les émotions fait naître des capacités différentes d’être en relation avec l’expérience vécue et de les apprivoiser. Peu à peu, nous devenons plus conscience de ce qui se passe réellement en nous et autour de nous. Lorsque l’on est plus présent, on se sent plus vivant. Peu à peu, nous développons une attention bienveillante et non-jugeante de l’expérience vécue.

Ainsi apprenons-nous progressivement à cultiver l’art de vivre pleinement le moment présent.

Concrètement, la pratique est un entraînement, une assimilation naturelle et progressive à sortir du pilotage automatique pour développer le mode « être » à côté du mode « faire ».
Des méditations guidées et des exercices formels et informels de pleine conscience sont proposées et guidés : postures couchée, assise, marche méditative, mouvements type yoga, type Qi Gong, expériences sensorielles, exercices et pratiques à domicile.

Le partage d’expériences dans le groupe se fait dans le respect de chacun. La pratique de groupe soutient la pratique à domicile.

Supports audio et supports écrits.

Quelles sont les indications ? Ce programme est indiqué pour toutes personnes désireuses d’améliorer sa qualité de vie, de trouver un mode de mieux-être au quotidien.

La pratique de la Pleine conscience favorise une meilleure gestion du stress, des émotions, de l’anxiété, des insomnies, des ruminations mentales, des souffrances physiques, mentales, émotionnelles.
Certaines situations peuvent constituer des contre-indications. Elles portent notamment sur les difficultés suivantes : dépression en phase aiguë, troubles de l’attention, attaques de panique récurrentes, troubles bipolaires non stabilisés, troubles psychotiques, état dissociatifs ou psychologiques aigus.

Emmanuelle Smolders, Psychologue, Psychothérapeute, certifiée aux Interventions Psychologiques basées sur la Pleine Conscience.
- http://www.psycho-ressources.com/psychotherapeute/gembloux-namur/emmanuelle-smolders.html

Publié dans Actualités de la Psychologie, Ateliers & Croissance | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés

La psychologie par webcam : comment et pourquoi cela fonctionne

La psychologie en cabinet, tout le monde connait. Mais la psychologie en visio, c’est tout nouveau ! Et de nombreuses études montrent l’efficacité de cette pratique. A tel point que le code de déontologie des psychologues lui-même considère cette pratique comme viable (contrairement à la psychologie par tchat ou par téléphone).

Dans les faits, la psychologie par webcam peut donc concerner de nombreuses personnes :

  1. Les personnes timorées qui n’osent pas se rendre dans le cabinet d’un psy, ou qui en ont honte (fréquent pour les 1ères consultations). Par ailleurs, avec la psychologie par webcam, vous restez tranquillement chez vous et vous ne risquez donc pas de croiser une connaissance dans la rue !
  2. Les personnes qui travaillent entre 9h et 18h et qui ne peuvent donc pas voir un psy à moins de rogner sur leur temps de travail, ou de courir pour se rendre en cabinet entre 12h et 14h (dans ce cas, sachez que le thérapeute peut toujours avoir du retard dû à une urgence, retard qui s’accumule au fil de la journée, et qu’il est donc préférable de prévoir large)
  3. Les expatriés : à l’étranger, il est parfois impossible de trouver un psy qui parle votre langue. Plus largement, toutes les personnes qui ne peuvent se rendre dans le cabinet d’un psy pour des raisons géographiques (milieu rural) ou de mobilité (handicapés moteur)

Les gens ne le savent pas, mais la psychologie en ligne offre de nombreux avantages par rapport à la psychologie en cabinet.

  1. Délais d’attente réduits : il est possible d’obtenir un rendez-vous dans la journée ou pour le lendemain.
  2. Trouver son psy idéal : on peut choisir son psy à la carte (homme / femme, plutôt spécialisé dans les problèmes de nutrition, de travail, de deuil, etc.), et voir en vidéo comment il s’exprime avant de le consulter.
  3. Tarifs généralement moins chers qu’en cabinet.
  4. Efficacité équivalente à celle de la psychologie en cabinet, et parfois supérieure. 

Cependant, sur Internet, il faut être vigilant car il est fréquent de rencontrer des personnes mal intentionnées qui se prétendent psychologue ou psychanalyste. Sur TonPsy.fr, il n’y a pas à craindre ce genre de problèmes, car le service s’assure préalablement de la vérification des diplômes des thérapeutes auprès des organismes habilités. Par ailleurs, les données sont entièrement cryptées et donc sécurisées.

Ou pour en savoir plus sur TonPsy avant de vous décider : http://tonpsy.fr/

Nous avons créé ce site car c’est notre passion, et nous espérons qu’il vous apportera autant d’épanouissement qu’à nous !

A très bientôt !  :)
L’Equipe TonPsy

Membre de Psycho-Ressources:
- http://www.psycho-ressources.com/toile/psy-en-ligne.html

Publié dans Actualités de la Psychologie | Marqué avec , , | Commentaires fermés

Devenir art-thérapeute ou danse-thérapeute certifié par l’Etat.

PROFAC  est un organisme de recherche et de formation présent à Paris, Arles, Marseille, Grenoble et Lyon. Celui-ci a été validé par l’Etat pour proposer une formation d’art-thérapeute ou danse-thérapeute ouvrant au Certificat reconnu par la Commission Nationale des Certifications Professionnelles (CNCP). Ce certificat est valable dans tous les pays de la Communauté Européenne. Cette formation qui peut être prise en charge par l’employeur ou par des organismes collecteurs se déroule soit en présentiel soit par correspondance avce regroupements sur Paris ou Arles. Il existe aussi des « stages contact » permettant de découvrir cette méthode de soin.

PROFAC fut fondé en il y  a quinze ans par Jean-Pierre Royol aujourd’hui Docteur en psychologie clinique. Après trente années de travail auprès d’enfants et d’adultes psychotiques ou autistes hospitalisés en psychiatrie celui-ci décida de « couper le cordon avec la maison-mère-hôpital » et de se lancer dans l’aventure de la formation en art-thérapie après avoir constaté les effets positifs de la créativité y compris dans le champ des difficultés psychiques les plus graves.

«J’ai été touché par un voyage en Italie au moment de l’épanouissement de l’antipsychiatrie. J’ai rencontré Franco Basaglia et d’autres professionnels de la santé passionnés par la singularité de chaque patient considéré comme une personne à part entière. C’est là que j’ai rencontré les premiers espaces de créativité.»

Les débuts fûrent «certes poétiques mais difficiles». PROFAC prend en effet naissance en 1999 dans le cadre d’un lieu de vie assez marginal où les patients qui sont accueillis dans des mobil-home passent le plus gros de leur temps à créer dans la nature. Ils s’adonnent à la peinture et la sculpture en présence d’un artiste qui vit sur place avec sa famille.

Au décès de l’artiste le lieu de vie s’éteint et PROFAC cherche un espace pour continuer son travail. « On a trouvé une ancienne boulangerie à Arles que l’on a retapée puis tout s’est tricoté avec passion. » De nombreux chercheurs et artistes rejoignent alors PROFAC qui progressivement se structure en organisme de recherche et de formation clinique en art-thérapie.

«J’aime la formation et la recherche et j’en suis d’ailleurs  un produit.» nous dit Jean-Pierre Royol

«Je suis issu d’une famille très pauvre et j’ai trouvé sur mon chemin des personnes qui m’ont donné le goût de me former, de donner corps à mon désir de changer et de trouver les moyens de  faire ce que j’avais envie de faire. Je n’ai pas le BAC car j’ai été prié de quitter el lycée suite à des soucis de discipline en mai 68 et j’étais plutôt parti pour être manuel. J’ai connu les ateliers, les usines, la précarité.

La formation au fond c’est vraiment une histoire de rencontres.

Durant toute ma carrière à l’hôpital j’ai été en formation, j’ai été d’abord éducateur, et j’ai fréquenté la FPP (Formation à partir de la Pratique à l’Université de Lyon) en cours d’emploi. J’ai pu devenir Psychologue clinicien et ensuite j’ai pu passer le DEA et enfin préparer et soutenir avec succès une thèse doctorale. C’était assez difficile en travaillant à plein temps mais vraiment passionnant.»

C’est sans doute pour cette raison que je  tiens par-dessus-tout à ce que PROFAC prenne en compte le «parcours de vie» des candidats car c’est un élément essentiel pour le travail dans le champ du soin psychique et il est malheureusement trop souvent négligé.»

Aujourd’hui PROFAC est devenue une véritable institution reconnue en France mais aussi à l’étranger  et comme le dit Jean-Pierre :

« L’idée est pour nous de garder le plus possible notre  âme face à la sécheresse des contraintes administratives et face aux restrictions budgétaires.

 Il faut toujours se méfier des effets paralysants de la plainte nostalgique.

Tenter de se débrouiller dans toute  cette complexité c’est sans doute aussi ça la créativité.»

Adresse du site de PROFAC : http://www.artherapie.com   

Jean-Pierre Royol est membre de Psycho-Ressources.
- http://www.psycho-ressources.com/jp-royol.html

Publié dans Actualités de la Psychologie | Marqué avec , , , , , , , | Commentaires fermés