Exposition Vincent de Moi – 2014 (Québec, Ca)

EXPOSITION ANNUELLE
VINCENT ET MOI
du 19 au 28/09

Institut universitaire
en santé mentale de Québec
Salle Marie-Renouard
2601, de la Canardière, Québec
lundi au jeudi, de 12 h à 17 h
Vendredi au dimanche, de 13 h à 20 H
Vernissage le 18 septembre à 17h

Les artistes

Sylvie Beaulieu • Denis Belleau • Diane Bellefeuille • Mireille Bourque • Fernande Caron • Hélène Cloutier • Alexandre Demard • Josée Fortin • Benoit Genest Rouillier • Odette Godin • Suzie Houde • Richard Jolivet • Karine Labbé • KarineLabrie • Jacques Lacasse • Jean Lapointe • Lucie Lemay • Édith Martin • Jennifer Ottaway • Marise Pelletier • Édouard Picher • Hugues Robert • Enrico Sanna • Denyse Toussaint • Éric Tremblay • Christine Trottier • Johanne Vallée • Marc Émile Vigneault • Ann Warren • Christian Watters

À propos de Vincent et moi

Vincent et moi est un programme d’accompagnement en soutien aux artistes vivant avec la maladie mentale mis sur pied en mai 2001 à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec. Vincent et moi innove en mettant au premier plan, la valeur artistique d’œuvres réalisées par des personnes qui, au-delà de la maladie, s’investissent dans un processus de création en arts visuels.

François Bertrand, Directeur artistique
Programme d’accompagnement artistique Vincent et moi
Institut universitaire en santé mentale de Québec
- http://www.psycho-ressources.com/toile/programme-vincent-et-moi.html

Publié dans Actualités de la Psychologie | Marqué avec , , , , , , , | Commentaires fermés

L’art du possible: l’approche brève orientée vers les solutions

L’art du possible

Septembre 2014 / Volume 1

« Nous ne voyons jamais les choses telles qu’elles sont, nous les voyons telles que nous sommes. » Anaïs Nin

Un nouvel espace dans l’univers de l’intervention brève en francophonie !

Il y a maintenant 20 ans que j’ai débuté ce fabuleux voyage avec l’approche brève orientée vers les solutions d’abord comme psychologue puis comme formateur et superviseur. Je ne me doutais pas en 1994 que le coup de foudre que j’ai eu pour cette approche transformerait la vie de mes clients mais aussi toute ma vie. En effet, à l’époque je travaillais surtout dans le milieu de la dépendance aux substances. Le taux de rétention de mes clients a bondi de 40 % à 90 lors de ma première année d’application passionnée de cette approche. En outre, j’ai été surpris de constater que les deux tiers de mes clients ont atteint leurs objectifs (largement supérieurs à ceux fixés antérieurement)  à l’intérieur de 10 rencontres. Cette passion et ces résultats spectaculaires m’ont ensuite ouvert les portes de la formation en 1996.
 
Depuis plusieurs années, beaucoup de personnes me demandaient où ils pourraient trouver de l’information sur la façon dont j’interviens et dont je conçois l’intervention. Je leur répondais qu’un jour ces idées seraient publiées. Il y a longtemps que je voulais publier des écrits sur l’approche brève orientée vers les solutions et sur les autres approches collaboratives. Il a fallu que j’opte pour une préretraite en 2011 pour me consacrer exclusivement à la formation et à la supervision. Mais, il aura surtout fallu que je surmonte le défi de m’imposer d’écrire ce qui n’est pas naturel pour moi.
 
Cette nouvelle publication, L’art du possible se veut bien sûr un espace pour exprimer mes idées sur les approches collaboratives, mais aussi pour faciliter l’intégration de ses approches positives et très différentes des approches centrées sur le problème. De plus, j’aimerais que les lecteurs de toute la francophonie et les participants aux activités du Centre Psycho-Solutions puissent partager leurs bons coups, leur créativité et trouver du support à leurs difficultés à appliquer l’approche brève orientée vers les solutions supportée empiriquement et anti épuisement professionnel.

J’ai baptisé cette publication L’art du possible car je considère que l’intervention en psychothérapie est davantage un art qu’une science. En effet, le thérapeute doit constamment ajuster son modèle d’intervention en fonction de chaque réponse verbale et non verbale de la personne en face de lui. Le choix du mot possible fait référence à la foi immense envers le client que les approches collaboratives préconisent et dans leur utilisation originale de futur. J’aimerais que L’art du possible s’intéresse aux idées non seulement de l’approche orientée vers les solutions mais aussi à toutes autres approches collaboratrices qui font confiance aux ressources du client, qui s’intéressent plus à leurs forces qu’à leurs problèmes et qui croient que les personnes ont toutes les qualités pour surmonter leurs difficultés. Je pense ici au développement récent de la psychologie positive, à l’approche narrative, à l’approche centrée sur les forces et aux approches fondées sur les données probantes de Miller et Duncan.

Je souhaite que L’art du possible puisse faire une différence dans votre vie et dans celle de vos clients. Pour cette première année, je compte vous offrir 4 numéros. Cette fréquence pourra révisée selon votre collaboration et votre demande. Puisque j’aimerais que L’art du possible ait un esprit collaboratif, je vous présente comme premier article l’histoire de la création de l’approche brève orientée vers les solutions avec le regard tourné vers son attitude collaborative. Bonne lecture et bonne collaboration !
 
Yves Gros-Louis
 
Petite histoire de la création de l’approche brève orientée vers les solutions

Voici la petite histoire de la création de l’approche brève orientée vers les solutions avec le regard pour l’attitude collaborative. Au début des années 1970, un groupe de professionnels expérimentés se réunissent autour de Steve de Shazer et Insoo Kim Berg (sa conjointe) dans leur demeure à Milwaukee avec l’intention de développer une nouvelle approche brève4. Un bon nombre de professionnels issus de diverses régions mais aussi de divers courants théoriques s’intéressent à « ce qui marche en psychothérapie ». Au tout début, l’équipe derrière le miroir se composait de Alex Molnar, Pat Bielke, Dave Pakenham, Michele Weiner-Davis, John Walter, Jane Peller et d’autres. Avec les années plusieurs autres se sont joint aux travaux : Wally Gingerich, Gale Miller, Marilyn Bonjean, Lyman Winn, Brad Keeney, Bill O’Hanlon, Yvonne Dolan, Carl Tomm, Michael White, Michael Durrant, Brian Cade, etc. Ils travaillaient comme les tenants de l’approche stratégique de Palo Alto et de l’école de Milan avec un miroir sans tain, une équipe réflexive, une pause et discussion entre le thérapeute et l’équipe pour préparer une rétroaction au client à la fin de l’entrevue. Ils appelaient alors leur approche la Thérapie brève familiale5. Ils avaient le souci de filmer sur vidéo toutes les entrevues, de demander aux clients ce qui les aide et de faire diverses recherches en cours ou après le suivi afin de vérifier leur théorie et leur efficacité. Inspiré par Steve de Shazer, ils cherchaient à garder les choses simples et à s’assurer de ne faire que ce qui aide la personne ou la famille à résoudre son problème le plus rapidement possible.

Lisez la suite:
- http://www.psycho-solutions.qc.ca/documents/Art_du_possible_Septembre2014_Vol1.pdf

Yves Gros Louis, Psychologue
Membre de Psycho-Ressources
- http://www.psycho-ressources.com/psychologue/wendake/yves-gros-louis.html

Publié dans Actualités de la Psychologie | Marqué avec , , , , , , , , , , | Commentaires fermés

Cours Anti-Stress par la Relaxation Dynamique (Île d’Orléans, Qc.)

Être au meilleur de soi-même !

Cours Anti-Stress par la Relaxation Dynamique

À Saint-Laurent-de-l’Île-d’Orléans, 1430 ch. Royal
Lundis 13h30 à 14h30
Mardis 19h à 20h00
Début : 15 et 16 septembre 2014
Durée : 10 cours
Objectifs : apprendre une méthode éprouvée, basée sur des relaxations, exercices corporels, respirations et méditations guidées. La Relaxation Dynamique (Méthode Caycedo) propose un véritable coffre à outils pour mettre en valeur le positif, gérer le stress et acquérir l’harmonie «corps-esprit».

Halim TAZI, Sophrologue
(418) 991-0642
Email: halim_tazi@videotron.ca

Autres ateliers à Québec :

Ateliers adaptés pour personnes atteintes de cancer et leurs proches dès le 25 septembre. De jour, de soir : À l’OQPAC (Organisation Québécoise des personnes atteintes de cancer) http://www.oqpac.com/ (418) 529-1425
Sophrologie et développement personnel pour les 50 ans  à la YWCA les jeudis de 10 à 11h. 855, Ave Holland à Québec. Infos : Halim TAZI (418) 991-0642. À partir du 18 septembre 2014

Halim TAZI, Sophrologue
Membre de Psycho-Ressources
- http://www.psycho-ressources.com/sophrologue/quebec-ile-dorleans/halim-tazi.html

Publié dans Ateliers & Croissance | Marqué avec , , , , , , | Commentaires fermés

Stage Intensif – Vers la guérison (Nov. 2014, Laurentides, Ca.)

STAGE INTENSIF:
« Vers la Guérison…   Il est possible de guérir des traumatismes reliés à l’INCESTE ou à tout autre ABUS SEXUEL »

SEULEMENT POUR FEMMES

DATE: VEN. 07 NOV. 2014 – 19h00 au DIM. 9 NOV. 2014 – 15h30

LIEU: Centre Psycho-Corporel-Spirituel Blanche Landry à Sainte-Adèle (dans les Laurentides)
Coût: 400 $(Repas et hébergement en sus)
Participantes: 6 minimum – 8 maximum (Il reste quelques places de disponibles)

Informations et inscriptions: 819.322.2142 contact@blanchelandry.com
Réservation: 125$ (non-remboursable, sauf exception si je dois rapporter ou annuler.)
Au plaisir de vous y accueillir en toute simplicité.

Merci de bien vouloir faire circuler ces informations aux femmes susceptibles d’y être intéressées. La découverte et l’expérimentation de mon Travail sont toujours UN BEAU CADEAU À OFFRIR OU À SE DONNER!

NAMASTE
En Communion Spirituelle de Coeur

Blanche Landry, thérapeute spécialisée
Spécialisation: Inceste – Abus sexuel
Approche Psycho-Corporelle-Spirituelle(APCS)
Sainte-Adèle & Montréal (Canada)
France (Europe)
819.322.2142

Publié dans Actualités de la Psychologie | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés

Programme Mieux-Être: 3 ateliers de relaxation (Verchères, Ca.)

Venez refaire le plein d’énergie en vivant des temps de mouvements d’éveil corporel MLC, de méditation tout en recevant un enseignement sur le thème choisi.

Vendredi 19 septembre:
Se relaxer pour s’énergiser

Vendredi le 24 octobre:
Calmer le mental

Vendredi le 21 novembre:
Le pouvoir du lâcher-prise

13h30 à 15:15 tarif chacun 40$ 
(Petit groupe) (vous pouvez choisir votre atelier ou vous inscrire aux 3 thèmes)

Venez dénouer vos tensions corporelles par des mouvements doux faits au sol à l’aide de balles et de bâtons.  Les mouvements d’éveil corporel permettent un temps d’arrêt pour écouter la voix du corps et la voix du coeur. En plus de vivre des mouvements, vous serez guidés dans l’exploration de visualisations. Deux dessins seront proposés en lien avec l’écoute du corps et de votre monde intérieur.

Les BIENFAITS :

  • Au niveau corporel:  détente musculaire; réduction de la douleur physique; respiration dégagée; relâchement du stress; sommeil récupérateur; énergie renouvelée
  • Au niveau psychologique:  lâcher-prise; paix intérieure
  • Au niveau émotif:  écoute des émotions; entrer en contact avec son monde intérieur

Brigitte St-Martin
Clinique de Relation d’Aide Psychologique de Verchères
Verchères, Québec, Canada
24 rue St-Étienne (450) 583-5477

Brigitte St-Martin est praticienne en relation d’aide psychologique.  Elle a complété une formation professionnelle à la relation d’aide psychologique au Centre de Relation d’Aide de Montréal (3 années).  Elle pratique la relation d’aide psychologique depuis 1997.  Elle offre un service de consultation pour les adultes.  Son approche est humaniste/psycho corporelle et se vit à différents niveaux (émotif-pensée-comportement-relationnel-physique). 
- http://www.psycho-ressources.com/brigitte-st-martin.html

Publié dans Actualités de la Psychologie, Ateliers & Croissance | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés

Ateliers: Psychogénéalogie et Analyse transgénérationnelle

ATELIERS MENSUELS DE GROUPE

Psychogénéalogie, Analyse transgénérationnelle :
un travail d’analyse sur
Les contrats familiaux inconscients

Marie-Laure HAYES Cabinet de Psychothérapie – Coaching en gestion de carrière Arbre généalogique

« Notre héritage n’est précédé d’aucun testament. » René Char

L’approche des contrats familiaux

QU’EST-CE C’EST ?
Enfant, notre monde se résume à notre famille. Elle représente le monde. Au travers des expériences vécues, la famille va transmettre des contrats auxquels nous resterons fidèles à l’âge adulte.

Un contrat c’est donc une transaction entre deux parties différentes ou plus.
Ces différentes parties comprennent :
- des liens à des personnes de notre histoire,
- des modalités relationnelles inconscientes.

Ainsi, les contrats familiaux constituent une modalité de transmission dont nous sommes récepteurs.

POUR QUI ?
Toute personne désireuse d’accomplir un chemin de développement personnel.

QUAND ?
Lorsque vous vous sentez bloqués dans une impasse, ou lorsque vous avez l’impression de répéter sans cesse les mêmes scénarios. Quand vous ressentez un besoin d’ouverture et de transformation.

POURQUOI ?
Vous désirez travailler sur votre histoire familiale :
- pour modifier ses effets sur votre vie actuelle,
- pour découvrir l’héritage comportemental, psychologique, moral et/ou spirituel de vos ancêtres,
- pour savoir d’où vous venez,
- pour comprendre votre passé,
- pour donner du sens à votre trajectoire et retrouver votre libre-arbitre.

* * *
Informations pratiques

Lieu : Espace Osada, 4, villa Deshayes, 75014 PARIS.
Fréquence et horaires : Un samedi par mois de 13 à 18 heures.

- le 04/10/2014,
- le 01/11/2014,
- le 06/12/2014,
- le 03/01/2015,
- le 07/02/2015,
- le 07/03/2015,
- le 04/04/2015,
- le 02/05/2015,
- le 08/06/2015.

Tarif : 90 € par atelier.
Ces ateliers proposent un processus complet composé d’un enchaînement d’étapes précises, il est par conséquent recommandé de les suivre dans leur intégralité. L’engagement se fait donc à l’issue du premier atelier.

Marie-Laure HAYES
Cabinet de Psychothérapie – Coaching en gestion de carrière
91390, Morsang/Orge

- http://www.psycho-ressources.com/psychotherapeute/morsang-orge/marie-laure-hayes.html

Publié dans Actualités de la Psychologie, Articles Thématiques, Ateliers & Croissance | Marqué avec , , , , , , , , , | Commentaires fermés

Le danseur de corde – de Fabien Le Bihan

Présentation du livre :
Le Danseur de corde de Fabien Le Bihan

Dans cet ouvrage positif et dense, écrit sous la forme d’un journal par saisons, de 2010 à 2014, Fabien Le Bihan expose sa vie et la société, à travers sa maladie, le syndrome Schizo-Affectif, de la famille des schizophrénies et très proche de la bipolarité type 1.
Chronologiquement avec l’émotion de l’instant, il décrit la maladie, les crises, les hospitalisations, les médicaments, puis la stabilisation et enfin un mieux-être. Mais ce livre ne se résume pas à son handicap, mais à sa vie en général.

Ainsi l’auteur décrit également quelques expériences métaphysiques, notamment son accès à l’éveil de la conscience. Et avec plus de recul il propose aussi des conseils, des réflexions philosophiques et spirituelles, pour un mieux-vivre au quotidien avec ou sans un handicap psychique.
Il conceptualise et décrit sa philosophie de vie de bouddhiste zen, et formalise une thérapie qu’il décrit et nomme « La thérapie positive du patient ».

Fabien Le Bihan apporte aussi un point de vue critique sur la place de ce handicap dans la société française et l’organisation du système de soins. Il s’appuie dans sa démonstration sur des synthèses de documents médicaux, des statistiques, des lois, des sondages, des articles de presse et des interviews de patients pour appuyer son raisonnement.

Cette méthode de rédaction, assez directe et journalistique, rend d’autant plus vivant, sérieux et presque complet ce projet littéraire autobiographique, rédigé sur cinq années.
Construit en trois chapitres, ce livre est illustré d’un extrait de quelques unes de ses oeuvres originales à l’encre de chine et/ou aquarelle. L’Art thérapie est une composante essentielle de sa thérapie positive, parmi d’autres.

Le Danseur de corde
478 pages, 29.90 euros
Édité par LULU et disponible sur Amazon
ISBN 978-1-291-98006-6
Date de publication ; 10 août 2014

Lisez un extrait:
- http://www.psycho-ressources.com/extrait-le-danseur-de-corde.pdf

Présentation de l’auteur: Fabien Le Bihan, Essayiste et Plasticien

Fabien Le Bihan est né en 1969 à Lorient, une ville du sud de la Bretagne en France. Après des études supérieures dans sa ville natale, il intègre à l’âge de 21 ans une institution bancaire. Il exercera avec succès son premier métier de commercial dans une agence rurale. A 24 ans, à la faveur d’une promotion, il intègre le siège social de la banque, dans le département des back-offices de la salle des marchés, et réside à Brest, à la pointe de la Bretagne. C’est à ce moment là qu’apparait ses toutes premières bouffées délirantes et ses premières hospitalisations en institutions privés, puis publiques. Plusieurs hospitalisations en psychiatrie avant de poser un diagnostic, le syndrome schizo-affectif et le bon traitement avec un antipsychotique efficace. Par la suite il sera muté dans différents services de la banque, en étant reconnu travailleur handicapé, jusqu’en 2010, date de la fin de son activité professionnelle (41 ans).

Parallèlement à son activité professionnelle il exercera bénévolement plusieurs activités, Président d’une association et Rédacteur en chef d’un fanzine pendant cinq ans, journaliste dans une revue locale,… D’autres activités lui créeront, à cause de son handicap, des déboires financiers.

Depuis 2010, il réside à Le Relecq-Kerhuon (10 mn de Brest), une petite ville résidentielle (10 000 habitants) près de la mer. Après quelques temps d’adaptation (Arrêt de son activité professionnelle et changement d’environnement), il prend peu à peu ses marques et débute une nouvelle vie, sans stress, plus à la mesure de son handicap psychique. Il aménage à sa façon son jardin, continue de peindre (une activité découverte à l’hôpital) et se met à écrire un journal par saisons.

Ses peintures à l’acrylique puis à l’encre de chine et à l’aquarelle lui permettent de s’analyser lui-même. Ses oeuvres font partie de la catégorie des oeuvres « Karmique », ou plus généralement de l’art brut. L’écriture est également pour lui un exutoire dans le premier jet, puis un jeu avec son esprit avec les multiples relectures et corrections de style. C’est aussi pour lui une façon de garder une trace des émotions de l’instant suite à des faits dans sa vie, sa mémoire étant défaillante. Altruiste, il accorde beaucoup de temps aux échanges avec ses amiEs, une écoute attentive avec empathie, malgré ses problèmes de concentrations. De longs moments de solitude lui ont également permis de faire une introspection salvatrice. Et après de longues années de souffrances intérieures, il a vécu soudainement une expérience d’éveil de la conscience, pendant deux mois, en été 2012. Après d’autres expériences métaphysiques, il adopte la philosophie bouddhiste dans sa vie et plus particulièrement la voie du milieu. Ce ne sont que quelques éléments de sa thérapie positive décrite plus en détail dans son dernier livre « Le Danseur de corde ». Son atelier, qui est aussi son logement, est ouvert à qui veut bien découvrir ses oeuvres à « l’encre de chine ou d’ailleurs » après avoir lu ses livres.
Site web : www.fabienlebihan.fr

Bibliographie

Éditeur : LULU et livres disponibles sur amazon.fr et .ca

« Le Danseur de corde », 478 pages, ISBN 978-1-291-98006-6, publié le 10 août 2014.

« Les voix de l’esprit », 153 pages, ISBN 978-1-291-37388-2, publié le 3 avril 2013. (1)

« Conceptualisation artistique de la psychose », 44 pages, ISBN 978-1-4709-9224-8, publié le 23 janvier 2012. (1)

« Le Noël d’un schizophrène », 53 pages, ISBN 978-1-4467-4337-9, publié le 7 janvier 2011. (1)

« La voie des maux », 209 pages, ISBN 978-1-4461-8391-5, publié le 30 novembre 2010. (1)

(1) Ces livres ne sont plus disponibles à la vente depuis août 2014 (Il existe des exemplaires d’occasions sur Amazon).

Page web de l’auteur chez l’éditeur : http://www.lulu.com/spotlight/fabienlebihan

Publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés

Ateliers – Psychogénéalogie (Montréal & Québec)

Psychogénéalogie / Analyse transgénérationnelle
Comment se dégager du poids des transmissions familiales inconscientes ?

CONFÉRENCE INTERACTIVE 2014
Ouverte à tous!

par Nicole Rivière,
Praticienne en psychogénéalogie, spécialisée en analyse transgénérationnelle

À Montréal – 30 sept. 14 - 19h30 à 21h30
Humanitum – 4215 rue Iberville, Montréal

À Québec – 1e oct. 14 - 19h30 à 21h30
Campus de l’Université Laval, local à confirmer

Initiée à la pratique du génosociogramme par Anne Ancelin-Schützenberger dans le cadre d’une association d’aide aux malades atteints de cancer durant 7 ans, elle a fait partie du groupe de recherches transgénérationnelles animé par le psychanalyste Didier Dumas ( www.jardindidees.org).

Cette méthode d’analyse permet la mise en évidence des défaillances de transmission (deuils impossibles, problèmes de filiation, inceste, faillite…) et leurs conséquences : cancer, asthme, stérilité, suicide, dépression, phobies, inhibitions scolaires, affectives, sociales…

Le travail de repérage de ces processus qui nous poussent à répéter aux mêmes dates, aux mêmes âges des situations souvent douloureuses permet de résoudre des problèmes actuels concrets et aura des prolon gements positifs pour les descendants en priorité.

Cette conférence sera suivie d’un débat afin de répondre aux questions suscitées par ce sujet passionnant.

Débat afin de répondre aux questions suscitées par ce sujet passionnant.
Participation : 20 $ Étudiants : 10 $
Informations, bulletin d’inscription : www.axismodal.com
Réservez dès maintenant : Lucie Denis : 514 605-9880
- lucie.denis@axismodal.com

————————————————————————————
ATELIERS PRATIQUES – 2 jours 300 $ – 1 jour 160 $
————————————————————————————
à Québec
ATELIER A – jeudi et vendredi 2 et 3 octobre 9 H 30 -18 H Campus de l’Université Laval,
ATELIER B – samedi et dimanche 4 et 5 octobre 9 H 30 -18 H local à confirmer
à Montréal Jeudi et vendredi 9 et 10 octobre 9 H 30 -18 H 3937 rue St-Hubert, Montréal

Proposé par Nathalie Parent, Psychologue
- http://www.psycho-ressources.com/psychologue/quebec/nathalie-parent.html

Publié dans Actualités de la Psychologie, Ateliers & Croissance | Marqué avec , , , , , , , | Commentaires fermés

Livre: Maintenant ma vie prend racine

SOMMAIRE
Maintenant, ma vie prend racine, est le récit de plus de 50 ans de vie à travers deux dépressions majeures (2008-2012), deux hospitalisations, harcèlement psychologique et une tentative de suicide. Puis finalement une thérapie gagnante de trois mois suivant une longue hospitalisation.

Ce livre est bien sûr mon témoignage, mais aussi, une boite à outils précieuse autant pour ceux qui connaissent la dépression, que ceux qui accompagnent ces gens qui souffrent en silence. Nous nous sentons tous désarçonnée et manquons cruellement de moyens devant cette maladie, encore incomprise pour beaucoup trop de gens. D’ailleurs, les nombreux préjugés injustes sont abondement illustré et démontré dans ce livre.

Assurément un livre de référence, pour tous ceux qui désirent connaitre tous les aspects de la dépression, autant les raisons qui nous y amènent, les effets pervers de la maladie, les soins hospitalisés et les thérapies offertes, un plaidoyer sur les préjuges et de nombreux outils afin de bien s’en sortir et surtout garder la forme par la suite.

Que d’informations pratiques, teintées d’un humour, car même dans la maladie il est essentiel! Le lecteur parcourra les soins de santé et les rencontres auxquelles j’ai participé avec les spécialistes.

Le but ultime de ce livre, est lorsque lecteur finira sa lecture, qu’il devienne a son tour une personne de plus a dénoncé ces préjugés trop tenaces, tout en se sentant mieux outillé face a la tempête de la maladie qu’est dépression et qu’il soit plus attentif et a l’écoute de ses proches.

Extrait de : Maintenant, ma vie prend racine.

« Une des premières choses que l’on remarque quand on est en dépression, du moins en ce qui me concerne, c’est que chez plusieurs autres patients, après quelques jours seulement d’hospitalisation, c’est la solitude. J’ai trouvé cela très difficile et pénible lors de mes deux séjours et je me demandais fréquemment, pourquoi lorsque j’étais chez moi, j’avais des téléphones et visites, alors que ça ne s’est pas poursuivi lorsque j’étais malade et hospitalisé.

C’est bien dans ces moments-là que nous avons le plus besoin de soutien et de présence. On n’est pas à l’hôpital pour une partie de plaisir, mais pour une dépression. Ce mot fait peur à bien des gens. Alors, oublions la visite, les téléphones et les messages… Nous nous retrouvons bien seuls. C’est comme si nos amis et la famille avaient peur qu’en franchissant la porte de l’hôpital, que la dépression et la maladie mentale sautent sur eux. Des personnes à qui j’ai parlé de ce sujet m’ont dit « je te comprends, mais nos vies continuent, nous ».

Mais moi aussi, ma vie continue bordel, sauf que c’est en centre de santé.

Même si ce milieu en est d’isolement, nous désirons tous nous en sortir, mais hélas, trop souvent personne hors de l’hôpital ne nous tend la main. Alors, les journées sont longues et parfois bien pénibles, on se couche en se disant, peut-être que demain…

Mais non, le lendemain est pareil comme tous les autres jours. Ici je ne blâme personne, je constate seulement, que certaines personnes ne sont vraiment pas à l’aise d’entrer à l’hôpital. Cela je le comprends, mais ce n’est pas tout le monde qui est comme ça quand même! « 

Par Serge Larochelle, Auteur, Conférencier
Québec, Canada

Maintenant ma vie prend racine est en vente sur le site de Serge Larochelle
- http://www.sergelarochelle.com

DÉTAILS
Prix :  20,00 $ 
Catégorie : Biographie-Québec | vivre pour tous
Auteur : serge larochelle
Titre : Maintenant, ma vie prend racine
Date de parution: novembre 2012
Éditeur : EDITIONS POUR TOUS
Collection : VIVRE POUR TOUS
Sujet : QUEBECOIS(ES) DIVERS
ISBN : 9782923779355 (2923779355)

Publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés

La communication interpersonnelle au travail

La communication interpersonnelle au travail
/  Les attitudes et habiletés essentielles

Ce livre est issu de  dix années d’enseignement aux professionnels de la santé et s’adresse à toutes les personnes qui souhaitent améliorer leurs habiletés relationnelles dans le cadre de leur travail.

Il intéressera tout particulièrement les intervenants qui travaillent auprès  de patients, ainsi que ceux qui travaillent en équipe auprès de diverses clientèles. Proposant de nombreux exercices, il traite  des interactions verbales et non verbales, des émotions, de l’écoute, de l’empathie, du respect, de l’authenticité, de la confrontation, des situations conflictuelles, du rôle de l’humour  en communication et de la psychosomatique.

Détails
Titre : La communication interpersonnelle au travail
Auteur : Nathalie Parent
Format : Epub
Date de parution : 10 septembre 2012
Éditeur : Les Éditions Québec-Livres
Disponibilité : Canada
ISBN : 9782764032589
UPC papier : 9782764018859
Langue : Français

Autres ouvrages du même auteur:
Du post-partum à la dépression… Renaître après la naissance.
- http://psycho-ressources.com/blog/depression-post-partum/ 
L’anxiété et les peurs chez les enfants
- http://psycho-ressources.com/blog/anxiete-et-peurs-enfants/

Nathalie Parent, Psychologue
- http://www.psycho-ressources.com/psychologue/quebec/nathalie-parent.html

* * *
Nathalie Parent est psychologue et auteure entre autre du livre La famille et les parents d’aujourd’hui – La communication entre parents et enfants, chargée de cours à l’Université Laval depuis 2001, psycho-thérapeute en pratique privée auprès des enfants, adolescents, adultes, couples et familles, elle a aussi agi à titre d’éducatrice et a enseigné la communi­cation au programme de technique d’éducation à l’enfance. Elle donne également des conférences et formations.
* * *

Publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés