La tempérance. Une histoire de caramel ?

La tempérance.
Une histoire de caramel ?

Marie-Paule Dessaint, Ph. D
Spécialiste retraite et récits de vie

La tempérance, c’est l’héroïsme du quotidien (Boris Cyrulnik)

Un enfant âgé de quatre ans est laissé seul face à un délicieux caramel. On lui en promet un second s’il résiste à la tentation de le manger immédiatement (1).

Quatorze ans plus tard, les auteurs de cette étude longitudinale (Université de Stanford) ont comparé la vie des enfants qui avaient résisté à la tentation du caramel à celle des enfants qui n’y étaient pas parvenus. Ils ont alors découvert que ces derniers étaient beaucoup plus vulnérables au stress, se mettaient plus facilement en colère, étaient beaucoup plus impulsifs et avaient même tendance à se bagarrer. Les résultats obtenus à leur examen d’entrée à l’université étaient bien inférieurs à ceux qui avaient réussi à résister à l’attrait du caramel. À l’approche de la trentaine, cette différence était encore plus marquée : moins bonne résistance au stress, manque de persévérance et difficulté plus grande à se concentrer, distractions fréquentes, moins bonnes compétences intellectuelles et émotionnelles et existence plus fréquemment en solitaire.

Un peu de retenue, je vous prie!

Cette histoire du caramel montre bien les effets à long terme de l’apprentissage du contrôle de soi (la tempérance) dès le plus jeune âge. Non seulement cet apprentissage conduit à une vie plus harmonieuse avec soi et avec les autres, mais il protège aussi la santé physique et psychologique, réduit l’intensité du stress, permet de réagir rapidement en cas de danger menaçant la vie, sans se laisser paralyser par la peur. Il facilite aussi l’adaptation au changement; un important facteur de survie.

Pour ma part, j’aime trouver dans la tempérance un lien avec l’inhibition cognitive, qui favorise les nouveaux apprentissages et évite les erreurs causées par les habitudes fortement ancrées en soi. Je vois aussi un lien avec le stress excessif qui bloque totalement l’accès aux fonctions cognitives supérieures pour laisser plus de place au cerveau primitif qui agit et réagit, sans prendre le temps de «réfléchir». J’y vois enfin un lien direct, parmi d’autres, avec le vieillissement réussi alors qu’en fin de vie une personne atteint la maturité et l’intégrité (2) grâce, justement, à la façon dont elle a mené sa vie jusque-là. La seconde partie de cet article est consacrée à ces sujets.

Pourquoi s’intéresser à la tempérance? À la maîtrise de soi?

Si l’on élargit quelque peu le sens du mot tempérance, celui-ci évoque tout à la fois la retenue et la maîtrise de soi volontaires, la modération, le calme, la prudence, la résistance aux pulsions et impulsions excessives, la gestion efficace des émotions, sans les réprimer outre mesure, la sobriété, la patience, la pudeur, l’humilité, la modestie, le focus (concentration, réflexion), le self control, la recherche de paix, le pardon, et même, dans une certaine mesure, la sublimation (voir plus loin).

Cette force d’âme agit comme un gouvernail intérieur qui permet de traverser la vie avec plaisir, passion et accomplissement, tout en se protégeant des excès et des débordements nuisibles, autant pour soi que pour les autres : représailles, arrogance, agressivité, violence, stress, maladies psychosomatiques, entre autres.

Toutes ces qualités et ces forces associées à la tempérance semblent faire défaut à un nombre croissant de personnes. Il n’est d’ailleurs pas difficile d’établir un lien direct avec le climat mondial actuel où la violence, sous toutes ses formes, domine, tout comme l’individualisme, les souffrances morales et la recherche de puissance et de contrôle sur les autres au nom, parfois, … de la religion.

Sublimation et caramel ?

Nos sociétés sont agitées par les pulsions devenues trop puissantes. (Anne Dufourmantelle)

«Freud définit la sublimation pour la première fois en 1905 dans Trois essais sur la théorie sexuelle pour rendre compte d’un type particulier d’activité humaine (la création littéraire, artistique et intellectuelle) sans rapport apparent avec la sexualité, mais tirant sa force de la pulsion sexuelle en tant qu’elle se déplace vers un but non sexuel en investissant des objets socialement valorisés. Autrement dit, il s’agit du processus de transformation de l’énergie sexuelle (libido) en la faisant dériver vers d’autres domaines, notamment les activités artistiques. (Source : Wikipedia.org)

Anne Dufourmantelle est philosophe et psychanalyste. Dans son article intitulé La fin du sublime (3), elle montre en quoi le sublime, la sublimation, a perdu sa place au profit du passage à l’acte, ici, maintenant, tout de suite, immédiatement. Elle brosse un portrait peu réjouissant du monde, notre monde, trop pressé et malade, qui refuse toute frustration et veut tout, tout de suite, rapidement, sans effort et sans entraves. Tout doit aller vite, très vite et les obstacles à la satisfaction immédiate des désirs, des besoins et des caprices ne sont plus tolérés, dans toutes les sphères de la vie : personnelle, professionnelle, relationnelle, sexuelle (l’attrait de la pornographie et d’autres dérives en dit long à ce sujet).

Ce n’est pas pour rien d’ailleurs (par exemple) si des livres comme Le secret et tous ses dérivés se sont vendus à des millions d’exemplaires puisqu’on y propose de donner rapidement vie à des désirs et à des caprices, quels qu’ils soient, par la pensée… magique, sans effort et sans avoir à modifier certains traits de sa personnalité.

Face à un «caramel», il n’est donc plus question de se contenir! On en vient même à transformer en norme, en force et parfois même en vertu ce qui, autrefois, était un «vice», un péché, un défaut. Quelques exemples? La gourmandise, la puissance, l’ambition, la compétition, la conquête, les signes extérieurs de richesse, le luxe, la luxure et le repli sur son propre bien-être.

L’auteure ajoute dans la foulée que «pour être entouré des autres, il faut être excessif». De plus en plus de gens seraient par conséquent intempérants, pour avoir le sentiment d’exister? Pour que l’on s’intéresse à eux? Je me pose la question!

La tempérance sur ordonnance?

Alors, les cabinets des médecins, des psychologues et des psychiatres, des coachs ou même des chirurgiens esthétiques, sont envahis de personnes qui ont besoin d’aide, tant elles sont «agitées par leurs pulsions» : angoisse, anxiété, dépression, perte de confiance en soi, insomnie, séparations et divorces, solitude, idéations suicidaires, violence, épuisement professionnel, obsolescence, maladies psychosomatiques, TDAH, TOC, recherche d’un sens à la vie…

Les médicaments d’ordonnance, en fait, des contentions et des contrôles de soi chimiques, auront vite fait de résoudre le problème et de freiner les pulsions et les impulsions, tout au moins temporairement. Jusqu’au jour où, parfois, tout explosera si un apprentissage de la tempérance et d’autres forces morales (vertus) ne sont pas apprises en parallèle. De puissantes bombes à retardement en puissance.

Vertu ou neuro-empathie?

On ne peut plus tout se permettre dès que l’on est capable de figurer les représentations mentales d’autrui (empathie). (Boris Cyrulnik)

Pour les milieux moraux et religieux, la tempérance est une vertu, au même titre que la sagesse, la justice, la prudence, le courage et la force morale. Ce sont des vertus cardinales (cardinales au sens de charnière, de pivot) à partir desquelles toutes les autres vertus (qualités, forces) peuvent se déployer. Et réciproquement.

Interviewé par Le Figaro magazine (4), le neuropsychiatre Boris Cyrulnik préfère, tout comme les spécialistes des neurosciences, le terme neuro-empathie à celui de tempérance ou maîtrise de soi. (Une personne qui ne se maîtrise pas suffisamment serait donc… «vicieuse»?). Pour lui, l’intempérance ou l’arrêt de l’empathie est une perversion.
Je n’aime pas vraiment l’expression «maîtrise de soi», même volontaire. Cela me fait penser à une contention, à des chaînes, à un carcan ou encore à un œil «divin» qui surveille afin de nous montrer le «droit chemin» (le sien, pas le nôtre). Nous maîtrisons évidemment un art, une discipline ou obtenons une maîtrise universitaire grâce à un effort constant et à quelques sacrifices, dont l’immédiateté des plaisirs : la tempérance!

La tempérance s’apprend, un pas à la fois

La tempérance, l’art du juste milieu, peut s’apprendre à tout âge par un travail quotidien soutenu et répété, jusqu’à ce qu’elle devienne une habitude bien ancrée, au pont où il n’est plus nécessaire de fournir des efforts, parfois surhumains, pour résister aux tentations excessives. La vie devient alors plus calme, plus harmonieuse et plus sereine. La santé meilleure aussi.

À suivre (deux articles)

  • Les effets positifs de la tempérance. Les risques de la maîtrise de soi à tout prix. En quoi la tempérance peut-elle contribuer à améliorer la mémoire et l’intelligence? À atteindre la maturité et l’intégrité (5) au cours du vieillissement?
  • S’entraîner à la tempérance : quelques idées et exercices tout simples : excès, impulsivité, colère, concentration, mémoire, etc.

Pour finir…

Je vous propose de vous entraîner à résister le plus longtemps possible à un de vos «carmels» préférés. Par exemple, une Xème bière bien fraiche, un verre de vin en trop, une pâtisserie, un objet ou un nouveau vêtement dont vous n’avez pas vraiment besoin, certaines petites colères et querelles pour un rien ou encore habitude de faire plusieurs choses en même temps au point d’en perdre votre concentration.

Et, tant qu’à faire, pourquoi ne pas transmettre à vos enfants ou à vos petits-enfants, cette force morale… en les invitant, à l’occasion, à résister à l’attrait d’un de leurs «caramels». Sans oublier, bien sûr, de leur expliquer les raisons de cet exercice!

Post scriptum

À partir de l’automne 2016, je propose une nouvelle conférence (ou un atelier) consacrée à la tempérance. La description sera disponible sous peu.
Merci à l’ami Paul Forest, habituellement «bien tempérant», qui a permis d’utiliser une de ses photos de joyeux excès!

NOTES ————————————————————————————

1- Daniel Goleman dans l’Intelligence émotionnelle 2, J’ai lu, 1999. On peut voir aujourd’hui sur le web des expériences semblables avec des guimauves.
2- J’ai traité de la maturité et de l’intégrité dans Cap sur la retraite. 25 points de repère pour franchir les transitions et j’expliquerai dans la seconde partie de cet article pourquoi et comment j’en suis venue à faire ce lien avec la tempérance.
3- Magazine Liberation.fr du 9 juin 2016.
4- Petit guide des grandes vertus. La tempérance. On a tous besoin d’une étoile du berger, 22 juillet 2016. Propos recueillis par Patrice de Méritens.
5- L’intégrité, rappelons-le, c’est la certitude d’avoir bien réussi sa vie dans toutes ses dimensions (physique, affective, familiale, professionnelle). C’est se sentir entier, vivant, cohérent et digne même quand le corps se «déglingue» peu à peu (Cap sur la retraite, p. 290)

Marie-Paule Dessaint est membre de Psycho-Ressources.
- http://www.psycho-ressources.com/auteur-ecrivain-essayiste/ile-des-soeurs/marie-paule-dessaint.html

Autres textes:

L’écriture spontanée pour mieux relire sa vie
- http://psycho-ressources.com/blog/ecriture-spontanee/

J’écris pour vous, et avec vous !
- http://psycho-ressources.com/blog/aide-soutien-ecriture-redaction/

Publié dans Actualités de la Psychologie, Thèmes Variés | Marqué avec , , , , , , , , , , | Commentaires fermés

Coaching existentiel et intelligence spirituelle

Coaching existentiel et intelligence spirituelle

Elisabeth Carrio
Coach existentiel, auteur et conférencier

Éditions Vie

SOMMAIRE

Ce livre explique ce qu’est le coaching existentiel et ses deux axes de travail : la connaissance de soi et la drapeau GBdécouverte du sens de sa vie. Il explique à partir des textes anciens comment est structurée une personnalité à partir de dix traits de caractère et comment cette personnalité s’exprime à travers des valeurs et des comportements qui eux peuvent s’adapter à une situation. Le livre aborde également les concepts d’intelligences multiples dont l’intelligence spirituelle, étudiée en psychologie depuis seulement une dizaine d’années. De nombreux exercices et tests permettent d’une part au lecteur soit de progresser vers plus de conscience personnelle soit de diminuer leur niveau de stress et d’autre part aux coachs d’avoir des outils d’accompagnement plus axés sur les notions de valeurs.

Cible visée : toute personne intéressée par la recherche sur l’intelligence spirituelle ou le développement personnel ainsi que les coachs.

L’AUTEUR

Études et recherches forment le fil rouge de mon parcours professionnel : Sciences économiques, sciences politiques, expertise comptable, Neuro-Management étudiés en France puis négociation internationale, politiques et gestion publiques ainsi que psychologie étudiées en Angleterre ou aux États Unis, j’ai aussi appris l’arabe, l’espagnol et l’anglais.

Aimant les défis, j’ai créé plusieurs entreprises: cabinets d’expertise comptable et de commissariat aux comptes, société d’édition de disque, immobilier, commerce international, plus récemment société d’évaluation des politiques publiques, j’ai eu plus souvent un statut d’indépendant que salariée.

Ayant eu depuis 1986 des engagements associatifs bénévoles et ayant toujours beaucoup voyagé, j’ai voulu en faire un métier et j’ai travaillé pendant une quinzaine d’années pour des organisations internationales (OSCE, UNDP, Commission européenne) en Afrique subsaharienne, au Cambodge, Syrie, Ukraine, Géorgie…. comme expert administratif et financier ou évaluateur de projets. En France, j’ai travaillé pour diverses associations notamment dans le domaine de la santé comme directeur administratif et financier ou conseiller en organisation et stratégie.

Ce parcours multi-facette m’a amené à m’intéresser à la psychologie et plus particulièrement à son application existentielle et à l’intelligence spirituelle qui, je pense, ouvrent à de nouveaux horizons en termes de changements sociétaux et d’adaptation individuelle à cette mouvance.

SITE WEB DE L’AUTEUR
- http://elisabeth-carrio.com/

POUR COMMANDER
- http://elisabeth-carrio.com/publications/

EXTRAIT

Connais-toi toi-même et deviens qui tu es. Combien de temps faut-il pour se connaitre et a fortiori réaliser son destin? Nous avons parfois l’impression de mieux connaître nos proches que nous-même. D’autant plus que nous évoluons et que ce que nous percevons de plus visibles de nous-même, nos envies, nos désirs se transforment sans cesse. Evolution permanente, grandissement, murissement, et pourtant au centre de ce mouvement la personnalité reste la même tel un pivot autour duquel s’enroulerait une spirale évolutive ascendante. Et c’est ce pivot central constitué par notre personnalité dominante qu’il est important d’identifier. Parce que de sa connaissance se dessinera le sens de votre vie et comme toute personnalité est unique, ce chemin sera unique. Le comportement pourra changer selon la situation, pas la personnalité dominante qui restera, telle une empreinte, une carte d’identité psychique avec laquelle nous naissons.

DÉTAILS

ISBN-13: 978-3-639-79888-3
ISBN-10: 3639798880
EAN: 9783639798883
Langue du Livre: Français
de (auteur) : Elisabeth Carrio
Nombre de pages: 124
Publié le: 29.12.2015
Catégorie: Psychologie Pratique

Elisabeth Carrio est membre de Psycho-Ressources
- http://www.psycho-ressources.com/coach/paris/elisabeth-carrio.html

Publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , | Commentaires fermés

Colloque – Adolescence et Cannabis, Montréal, 17-18 nov. 2016

COLLOQUE
ADOLESCENCE ET CANNABIS : ENJEUX CLINIQUES
ET DE SOCIÉTÉ

17 et 18 NOVEMBRE 2016
Institut Philippe-Pinel
de Montréal

Madame, Monsieur,

L’Institut Philippe-Pinel de Montréal est heureux de vous inviter au colloque « ADOLESCENCE ET CANNABIS : ENJEUX CLINIQUES ET DE SOCIÉTÉ » qui aura lieu les 17 et 18 novembre 2016.

La première journée, celle du 17 novembre, s’adresse à tous les intervenants qui travaillent auprès d’une clientèle d’adolescents, qui désirent approfondir leurs connaissances en lien avec les impacts de l’usage du cannabis à l’adolescence, de même que les interventions cliniques à privilégier. Un débat sur les enjeux sociaux, politiques et législatifs entourant la consommation du cannabis permettra d’examiner la question de la légalisation de la marijuana et de ses répercussions.

Pour les intervenants qui souhaitent maîtriser davantage les méthodes d’intervention, une demi-journée de formation, offerte le 18 novembre, portera sur l’approche manualisée pour le traitement des utilisateurs de marijuana à l’adolescence (TUMA). Veuillez noter qu’il est nécessaire d’assister à la journée du 17 novembre pour pouvoir participer à celle du 18 novembre. Les places disponibles pour la formation du 18 sont limitées!

Pour plus d’informations sur le colloque et l’inscription à ce dernier, rendez-vous sur la page Internet en cliquant sur le lien suivant : ADOLESCENCE ET CANNABIS : ENJEUX CLINIQUES ET DE SOCIÉTÉ.

Un rabais sur les coûts d’inscription s’applique jusqu’au 31 octobre 2016.

Je vous remercie de votre attention et vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Gilles Côté, Ph.D.
Directeur de la recherche et de l’enseignement universitaire
Institut Philippe-Pinel de Montréal
10905, boul. Henri-Bourassa Est
Montréal (Qc) H1C 1H1

Téléphone : 514-648-8461 poste 764
Télécopieur : 514-881-3706
Courriel : enseignement.ippm@ssss.gouv.qc.ca
Web : www.pinel.qc.ca

Publié dans Actualités de la Psychologie, Colloques & Conférences | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés

Au fil de l’Être – Anne La Doilène

Au Fil de l’Être
Anne La Doilène
Les Éditions du Net

RÉSUMÉ

Une poésie spontanée et inspirée
Où se mêlent
Simplicité des mots et profondeur de la pensée

Une poésie apaisée et apaisante
Qui propose de s’interroger
Pour aider à cheminer

La vie au jour le jour
La vie au-delà des perceptions visibles
La Vie au Fil de l’Être

* * *

L’AUTEUR

En puisant dans le silence de la profondeur de l’Être une inspiration poétique, Anne La Doilène décrit la Vie, sa beauté et sa subtilité, avec simplicité.
Elle a déjà publié un recueil intitulé « La Lumière du Chagrin ».

Entrevue de Psycho-ressources avec l’auteur:
- http://psycho-ressources.com/blog/lumiere-du-chagrin-deuil-poesie/

EXTRAIT

ACCEPTER DE DIRE OUI À LA VIE

Accepter de dire oui à la vie
Et tout commence, tout commence
Un signe, une coïncidence
Une rencontre, une danse

Accepter les cadeaux de la vie
Selon certains c’est de la chance
Pour les autres c’est trouver le sens
Et la raison de l’existence

Accepter de dire oui à la vie
C’est oser une autre naissance
C’est quitter le monde de l’enfance
Pour aller vers l’indépendance

Accepter les cadeaux de la vie
L’étrange fruit de la patience
Mûrit à l’ombre de la confiance
Dans une profonde clémence

Accepter de dire oui à la vie
Les plus anciennes croyances
Quittent le monde des évidences
Dans le grand secret du silence

Accepter les cadeaux de la vie
Et tout commence, tout commence
Un signe, une coïncidence
Une rencontre, une danse

COMMANDER (SITE DE L’ÉDITEUR)
- http://www.leseditionsdunet.com/spiritualite-et-esoterisme/4375-au-fil-de-l-etre-anne-la-doilene-9782312045412.html

AUTRE OUVRAGE
La Lumière du Chagrin
- http://psycho-ressources.com/blog/lumiere-du-chagrin-deuil-poesie/

DÉTAILS

Discipline : spiritualite-et-esoterisme
Parution : 04-08-2016
Auteur : Anne La Doilène
ISBN: 978-2-312-04541-2
Format : 150×230 mm
Nombre de pages : 140
Série / Collection : Les Editions du Net

Publié dans Actualités de la Psychologie, Bottin des PSY, Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , , | Commentaires fermés

Clinique de psychologie Villeray/Petite-Patrie

Psychologues à Montréal
Clinique de psychologie
Villeray/Petite-Patrie

Près des stations de métro
Jarry, Jean-Talon et Laurier

Des services de psychothérapie
dans votre quartier

Vous cherchez un psychologue ou un psychothérapeute à Montréal ?

Nous sommes une équipe de 30 psychologues cliniciens et de 6 psychothérapeutes en pratique privée, issus de divers horizons et tous oeuvrant dans la sphère de la psychothérapie.

Trois points de services Montréal, Québec, Canada

  • 7105, rue St-Hubert, bureau 301, H2S 2N1
  • 150, Jarry Est, H2P 1T3
  • 1150, St-Joseph Est, H2J 1L5

La petite histoire…

Historiquement, la clinique de psychologie Villeray/Petite-Patrie a vu le jour graduellement à partir de 1999. Le fondateur, Guillaume Tétreau, est un psychologue en pratique privé qui avait travaillé en coopération internationale, en milieux communautaires et en milieux scolaires. Son idée de louer des bureaux à des collègues était en partie issue d’un objectif de répondre aux besoins de psychologues de louer des bureaux à temps partiel ou à mi-temps avec une formule flexible de location. Avec le temps, la clinique s’est développée et compte maintenant 11 locaux qui sont répartis en trois points de services.

Un autre objectif de Guillaume Tétreau était de créer un lieu d’appartenance et de développement professionnel pour les psychologues et les psychothérapeutes. Aujourd’hui, environ 40 professionnels (majoritairement des psychologues) sont à la clinique, en tant que travailleurs autonomes. Une conseillère en orientation et une médiatrice familiale se sont aussi jointes à l’équipe. L’ensemble des professionnels de la clinique traite ainsi une large gamme de problématiques.

Depuis peu, la clinique engage des étudiants au doctorat en psychologie à des fins d’offrir une expérience de travail à ceux-ci et d’offrir au public de la psychothérapie à tarif préférentiel.

La mission de l’organisme aura toujours été celle d’orienter le client vers le meilleur professionnel disponible, celle-ci étant assurée par le travail d’équipe des professionnels de l’accueil et de la répartition.

Évaluation téléphonique gratuite

Nous avons une procédure d’accueil personnalisée : pour vous offrir le meilleur service possible, si vous consultez pour la première fois; si vous avez des questions; ou si vous vous demandez quel professionnel consulter.

La force de notre clinique

Notre équipe compte plusieurs psychologues et psychothérapeutes qui utilisent diverses approches thérapeutiques. L’ensemble de nos professionnels offre ainsi une gamme très étendue de services.

Clinique de Psychologie Villeray Petite Patrie
Site Web : http://www.clinique-psychologues-montreal.ca/

Membre de Psycho-Ressources:
- http://www.psycho-ressources.com/toile/cdpvpp.html

Publié dans Actualités de la Psychologie | Commentaires fermés

L’Emotional Freedom Techniques (EFT) – Atelier le 3 sept 2016

Qu’est-ce que l’EFT ?

L’Emotional Freedom Techniques ou EFT permet d’apaiser les émotions négatives, de ne plus en être prisonnier et de sortir d’automatismes générés par des expériences négatives uniques ou répétées. Elle permet d’ouvrir son champ de perception. Quand on est submergé par une ou des émotions, quand on ne peut s’en défaire ou la laisser passer, quand on se sent impuissant, voire paralysé, l’EFT est une technique qui peut être extrêmement efficace.

Concrètement, cette technique consiste à stimuler sur soi des points d’acupuncture tout en se connectant aux pensées ou aux images négatives qui nous perturbent. Le fait de tapoter ces points d’acupuncture est destiné, pour Cary Craig, le fondateur de la technique, à « rééquilibrer le champ énergétique du corps », Car pour lui émotions négatives sont liées à une perturbation de ce champ énergétique.

Pour moi, on déconditionne, grâce à ces tapotements, qui relâchent l’organisme, l’association « telle pensée, telle situation = stress, émotion négative », et on obtient « telle pensée, telle situation = je suis en sécurité, je peux l’observer plus en paix ».

En réalité c’est ce que l’on fait dans la plupart des thérapies : on permet à quelqu’un de se relâcher et d’observer, avec l’aide du praticien, ce qui se passe en lui, pour que cet apaisement lui permette de « reprendre ses esprits », si je puis dire.

L’efficacité de l’EFT

Sauf que… ayant expérimenté cette technique moi-même pour commencer, j’y ai trouvé une efficacité que je n’avais trouvée avec aucune autre technique jusque-là. Au fur et à mesure de ma pratique, depuis maintenant 5 ans, je mesure la différence pour les résultats obtenus : l’EFT permet d’avancer plus vite en psychothérapie.

Cela ne fait pas tout, loin s’en faut : accueillir la personne dans toute son humanité, l’écouter, lui permettre de s’exprimer et l’aider le cas échéant à formuler ce qu’elle ressent, à comprendre ce qui se passe pour elle et autour d’elle, prendre avec elle du recul ou bien au contraire « zoomer » sur certains aspects précis, lui proposer des repères, un autre regard, un soutien : l’apport du thérapeute ne se limite pas à appliquer des techniques.

Mais l’apport de l’EFT est d’une grande efficacité pour traverser ce qu’on peut parfois comprendre mais dont on n’arrive pas à se défaire. Comprendre avec la tête ne suffit pas toujours. Parfois, notre corps, notre coeur ne « comprennent » pas. Les connaissances sur le fonctionnement du traumatisme, et ce que l’on nomme parfois dissociation nous permettent d’expliquer cela maintenant.

Les thérapies psycho-corporelles se sont développées dans ce but : toucher et remettre en mouvement ce qui est figé en nous, désamorcer des émotions décalées ou disproportionnées. Et à l’origine, ce sont toujours une ou des peurs, non déchargées, qui déclenchent ces états et comportements inappropriés. Des états ou comportements dont on dit : « c’est plus fort que moi, je le sais, je le vois, mais je n’arrive pas à changer cela ».

L’EFT est une technique psycho-corporelle dans la mesure où elle fait appel à la perception de nos pensées, de nos émotions, de nos sens (vision, mouvement, toucher, odorat etc.).

J’ai enrichi ma pratique de l’EFT de certains apports de la Somatic Experiencing : je travaille donc avec les sensations corporelles mais aussi, par exemple, avec la vue, qui est liée (entre autres) au cerveau reptilien. Ce cerveau est notre fidèle sentinelle en cas de danger, mais il reste parfois bloqué sur des informations dépassées, et il faut le « mettre à jour » en l’informant de la nouvelle situation, en quelque sorte.

Que se passe-t-il quand on est dans un état de stress, dans une émotion négative ?

Lorsqu’on est sous stress, dans la peur, dans la perception d’une menace ou d’un danger, notre vision se rétrécit : on « scanne » l’environnement à la recherche, soit du danger, pour le localiser, soit des ressources, pour s’en protéger ou faire face au danger ; mais ces ressources sont le plus souvent celles qui ont déjà été repérées, et insuffisantes, et il est difficile de s’ouvrir à de nouvelles choses. Nous ne prenons pas le temps d’explorer de nouvelles possibilités : nous avons le sentiment que le temps presse et qu’il y va de notre sécurité.

C’est aussi le cas pour la colère, la tristesse, la frustration, etc. : derrière toute émotion négative, il y a une peur (d’être agressé, abandonné, trahi, exclu, traité injustement, de perdre quelque chose de bon, etc.). Et cette peur de voir une partie de nous-même abîmée, de ne pas être dans la plénitude, nous fait rétrécir notre champ de vision, afin de survivre, d’essayer de maintenir notre intégrité.

Que se passe-t-il quand les émotions s’apaisent ?

Notre système nerveux parasympathique s’active (en même temps que les systèmes orthosympathique et parasympathique dorsal se désactivent progressivement) : nous nous détendons, le sang afflue à nouveau à nos systèmes nutritif, digestif, procréatif.

Notre regard s’ouvre, devient exploratoire : nous avons une vision plus large de notre environnement. Soudain des choses apparaissent qui étaient pourtant déjà là, mais que nous n’avions pas remarquées. Cela s’applique aussi au champ des idées, pas seulement à notre environnement concret.

Nous prenons du recul, de nouvelles pensées surgissent, de nouvelles compréhensions, au sens étymologique du terme : nous comprenons, nous englobons davantage d’éléments dans notre intellect.

Comment se déroule un « protocole » d’EFT ?

- on définit la difficulté ;
- on évalue l’intensité de la perturbation qu’elle provoque en nous sur une échelle de 0 à 10 ;
- on commence alors à tapoter un point d’acupuncture, en énonçant la difficulté ainsi qu’une phrase d’acceptation de cette difficulté (par exemple : « c’est normal que j’aie cette émotion, que j’aie ce problème »). C’est la « phrase de préparation ».
- puis on commence les « rondes » de tapotement des différents points d’acupuncture situés sur des méridiens, tout en continuant à répéter la phrase de préparation. Soit la personne elle-même, soit le thérapeute tapote sur ces points, avec un ou deux doigts.

Ceci est une présentation très schématique, l’ossature de base. Dans la réalité, ce protocole peut être décliné de multiples manières, pour s’adapter à la problématique particulière de la personne, à sa personnalité, et à l’interaction entre le patient et le thérapeute.

Quand utiliser l’EFT ?

J’utilise très régulièrement l’EFT dans beaucoup de situations différentes : pour permettre aux personnes d’abaisser l’intensité de leur émotion alors qu’elles sont « prises » dedans depuis longtemps, pour les aider au contraire à sortir d’une anesthésie émotionnelle ou sensorielle, d’une impuissance à agir dans certaines situations, pour les aider à lâcher prise lorsqu’elles en ressentent le besoin, pour tenter de comprendre une situation qu’elles trouvent confuse, etc.

Un avantage énorme de cette technique est que les patients peuvent l’apprendre et l’utiliser pour eux-mêmes, entre les séances et après leur thérapie. Ceux qui souhaitent et peuvent s’en saisir y trouvent ainsi une ressource supplémentaire, avec le bénéfice de l’autonomisation que cela leur donne.

EFT et traumatisme, séminaires pour professionnels
- http://psycho-ressources.com/blog/physiologie-du-traumatisme-strasbourg/

Je propose des weeks-ends d’apprentissage de cette technique pour les professionnels qui souhaitent utiliser l’EFT, notamment en lien avec la problématique du traumatisme. Le traumatisme vu non pas comme un événement spectaculaire, mais comme toute situation d’impuissance vécue dans une situation de menace de son intégrité psychique ou physique. Situations régulièrement vécues dans les situations où nous sommes vulnérables : notre enfance et notre adolescence, notamment.

Pour les particuliers

J’organise également des journées d’apprentissage et de pratique destinées à tout un chacun, particuliers ou professionnels désirant bénéficier de l’énergie d’un groupe.

Valérie Joubert
Psychothérapeute, Psychologue

Strasbourg, France (Bas-Rhin, Alsace)
- http://www.psycho-ressources.com/valerie-joubert.html

Quelques références :

Vous trouverez ici des articles sur des études menées par des chercheurs sur l’EFT, issus dedifférents pays :

https://www.staffs.ac.uk/assets/A_narrative_systematic%20_Review_of_the_effectiveness_of_Emotional_Freedoms_Technique_(EFT)_tcm44-45500.pdf

http://heart-circle.com/wp-content/uploads/2013/10/EFT-Effectiveness-in-Sandwell.pdf

http://www.nwmedicalhypnosis.com/documents/Study%20of%20EFT%20wholistic%20hybrid.pdf

http://www.sid.ir/en/VEWSSID/J_pdf/94320150113.pdf

Voici une revue d’études sur l’EFT :

http://www.noetic.org/sites/default/files/uploads/files/SE_Emotional_Freedom_Techniques.pdf

* * *

Journée d’EFT (Emotional Freedom Techniques)
et de conscience corporelle
le 3 sept 2016 – Strasbourg

Je vous propose une journée pour apprendre et pratiquer ensemble l’EFT (Emotional Freedom Technique), et ce que j’appelle la « conscience corporelle ».

L’EFT consiste à stimuler des points d’acupuncture sur soi tout en étant attentif à l’évocation d’une situation négative que nous souhaitons modifier.

La conscience corporelle consiste, elle, à mettre notre attention sur notre ressenti physique.
Ces deux techniques visent à favoriser les mécanismes d’auto-régulation de notre organisme.
Ce sont deux techniques que je propose souvent en consultation individuelle.

Nous pratiquerons en groupe et nous apprendrons à pratiquer seul, afin que vous puissiez vous servir de la méthode chez vous.

Nous la pratiquerons également à deux.
Accompagner la démarche d’une autre personne est en effet utile pour apprendre à pratiquer seul, pour s’accompagner soi-même…
Et les personnes accompagnées pourront expérimenter l’efficacité de la méthode lorsque quelqu’un tapote sur nous ou bien « reflète » ce que nous avons expliqué : nous pouvons nous concentrer uniquement sur notre ressenti.

Chacun apporte les difficultés qu’il souhaite travailler, je propose des démonstrations avec les personnes qui le souhaitent et qui veulent bénéficier du soutien du groupe.
Nous travaillons à certains moments en binômes ou trinômes, et je passe de binôme en binôme pour soutenir le travail.

Nous apprenons à choisir et nommer notre « problème », à élaborer la phrase de préparation et à nous laisser guider par ce qui se passe en nous.

Nous apprendrons également certaines « variations » dans la pratique (dessin, technique du film, technique du portrait chinois…).

Un stage en groupe permet de mettre en commun l’énergie, d’avancer d’une autre manière en entendant les questions et les apports des autres personnes ; une journée entière permet de traiter des difficultés pour soi, même quand c’est une autre personne qui travaille, grâce à ce qu’on appelle le « partage des bénéfices ».

J’apporterai également quelques explications théoriques sur les mécanismes psychologiques qui sont à l’origine de certains de nos problèmes, et qui peuvent nous permettre de mieux nous comprendre et de mieux appliquer ces techniques.

Le séminaire se fait dans le non-jugement et la bienveillance mutuels et en respectant la confidentialité de ce qui est apporté par chacun.

Pour qui ?
Pour tous, particuliers et professionnels, qui souhaitez vous initier ou pratiquer cette technique.

Quand ?
Le 6 aout 2016
de 10 h à 18 h 30.
(pause repas d’une heure et demie).

Le lieu :
à mon cabinet de psychothérapie au 4, rue de la 1ère Armée, Strasbourg, Fr.

Prix : 110 euros la journée (l’inscription est effective à réception de votre paiement). Pour les personnes en difficulté financière, me contacter.

Valérie Joubert
Psychologue, psychothérapeute
06 95 37 60 32
4, rue de la 1ère Armée
67000 Strasbourg
(Arrêt de tram Porte de l’hôpital)
- http://www.psycho-ressources.com/valerie-joubert.html
- http://www.psycho-ressources.com/valerie-joubert-psychotherapist.html

Publié dans Actualités de la Psychologie, Approches Variées, Articles Thématiques | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés

Le syndrome de tarzan – Libérez-vous des lianes de la dépendances affectives

Le Syndrome de Tarzan
Libérez-vous des lianes
de la dépendance affective

Par Pascale Piquet
Béliveau Éditeur, Canada

SOMMAIRE

Le syndrome de Tarzan
Pour tout comprendre en riant !

Démontez, avec humour, le mécanisme qui vous empêche d’accéder à une vie de couple épanouie, découvrez comment atteindre la sérénité et abordez avec espièglerie les relations hommes/femmes. En dépendance affective pendant plus de 40 ans et prête au bonheur aujourd’hui, j’ai écrit ce livre à l’encre de mon coeur et de mes tripes et à la lumière de mes souffrances et de mes expériences. Je souhaite, de tout mon coeur et de toutes mes tripes, que ce livre éclaire votre route vers le bonheur, seul(e) et à deux !

Qui aurait cru que Tarzan ait quelque chose à voir avec la dépendance? Pourtant, beaucoup dépendent autant de l’affection des autres que Tarzan de ses lianes: pour ne pas tomber dans le vide… affectif, ils préfèrent s’attacher à la première personne qui passe.

Témoignage d’une femme qui s’est libérée de ses lianes et qui aide aujourd’hui ceux qui en sont prisonniers à s’en défaire, ce livre plein d’humour, d’expérience et d’espoire vous enseignera à comprendre et déjouer les pièges qui vous empêchent d’accéder à une vie de couple épanouie.

Pascale Piquet a écrit ce livre à l’encre de ses souffrances et à la lumière de son expérience, pour en faire un hymne à la vie!

Son objectif : redonner aux hommes le goût des femmes et aux femmes le goût des hommes et à tous, celui d’être heureux, seul(e) et à Deux !

POUR COMMANDER:
- http://www.pascalepiquet.com/le-syndrome-de-tarzan/

L’AUTEURE

Pascale Piquet est aujourd’hui la spécialiste de la dépendance affective après l’avoir vécue et s’en être libérée. Forte d’un passé riche en épreuves musclées, coach certifiée, post-maître en PNL (programmation neuro linguistique), femme de communication et de médias, Pascale est la guide par excellence pour ceux et celles qui sont déterminés à reconstruire leur vie comme elle l’a fait. Si elle s’en est sortie, vous le pouvez aussi !

DÉTAILS

Broché: 334 pages
Editeur : Béliveau – Sciences et Culture (1 janvier 2007)
Langue : Français
ISBN-10: 2890923711
ISBN-13: 978-2890923713
Dimensions du produit: 15,2 x 1,9 x 22,8 cm

Site Web de l’auteur:
- http://www.pascalepiquet.com/

Voir aussi « Séduire pour une nuit ou charmer pour la vie« .
- http://psycho-ressources.com/blog/seduire-ou-charmer/

Publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , , , | Commentaires fermés

Colloque FF2P – Transgression (Montpellier, 4-5 nov. 2016)

LA TRANSGRESSION

Conséquences et Traitement
Aspects Destructeurs et Fondateurs

32e COLLOQUE DE LA FF2P
4 ET 5 NOVEMBRE 2016
MONTPELLIER

PRÉSENTATION

En ces temps difficiles à qualifier sans tomber dans des lieux communs, il nous a semblé nécessaire de réfléchir ensemble sur :

La manière dont nous sommes interpellés dans nos cabinets de thérapie par ceux qui sont violés, bafoués, niés… victimes d’acte transgressif et aussi par ceux qui sont acteurs de transgression,

Les réponses que nous pouvons proposer en tant que personne, en tant que citoyen et en tant que professionnel ?

Pendant deux jours, nous explorerons ensemble des thématiques très différentes :

  • Quel rôle la transgression joue-t-elle dans nos vécus d’homme et de femmes ?
  • Que transgressent les enfants, les adolescents provocateurs ?
  • Que se passe-t-il pour les personnes abusées ?
  • Que se passe-t-il dans le processus transgressif ?
  • Comment analyser les comportements transgressifs des parents, des personnels de santé en institution, des professionnels «psy» ?
  • De quelle manière les professionnels de la psychothérapie accompagnent-ils, soignent-ils, non seulement les personnes victime de transgression mais aussi les personnes qui transgressent ?
  • Enfin, peut-être aurons nous besoin aussi de jeter un regard sur nos propres transgressions… ?

Programme, inscription, infos pratiques…
Tous les détails en suivant ce lien:

- http://www.colloques-ff2p.com/colloque-2016-ff2p.html

Une présentation de la FF2P
Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse
6 avenue du Maine – F – 75015 PARIS
Tél. : 33 (0)1 44 05 95 50
Site internet : http://www.ff2p.fr

Publié dans Actualités de la Psychologie, Colloques & Conférences | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés

Bébé, Mon Amour (Livre & Formation)

Bébé, mon amour.

Le lien mère enfant
de la conception au sevrage.

Véronique Chavigny-Bouquet
Éditions Dangles

SOMMAIRE

DONNER LA VIE, DEVENIR MÈRE, autant d’étapes qui engendrent émotions, questionnements, peurs, doutes, joies, élans d’amour et projections. Comment aborder les différentes étapes de la grossesse, de l’accouchement, des premiers échanges ? Quels stades de développement connaît le foetus et que perçoit-il ? Comment relier le vécu physique et affectif de la maman avec celui de son bébé ? Comment développer et consolider le lien entre la mère et le foetus, entre la mère et le bébé ?

C’est à ces questions que l’auteur propose d’apporter des réponses. Car l’attachement ou encore « l’instinct maternel » peut être immédiat et limpide, comme il a parfois besoin de se construire au fi l du temps. Ce livre témoigne, semaine après semaine, de cet attachement si beau, si vibrant et si vivant qui peut unir toute mère à son bébé dès la conception. Il explore ce qui facilite, ou au contraire entrave, ce lien à la fois fragile et fort.

Ce livre, sous forme de récit, donc vivant et accessible, propose des réflexions, et un vécu affectif où les femmes pourront puiser ce qui leur parle et les hommes mieux les comprendre. Il accompagne votre réflexion sur différentes questions : savoir le sexe, la péridurale, les pleurs du bébé, les premiers repères avec lui, le couple après l’accouchement…

Il participe à porter un nouveau regard sur le foetus et le nouveau-né. Il peut aider toute mère à aller véritablement à la rencontre de son enfant.
L’auteure souhaite vous faire partager la grande aventure physique, émotionnelle, psychique et spirituelle que représente le fait de donner la vie.

DÉTAILS

Titre : « Bébé mon amour. Le lien mère-enfant de la conception au sevrage »
Éditions : Editions Dangles.
Auteur : Véronique Chavigny-Bouquet
Disponible en librairie et sur internet.
Prix public : 15 euros.
Format : 15 x 21
Nombre de pages : 224
ISBN : 2-7033-0620-2

L’AUTEUR – QUI SUIS-JE ?

J’ai travaillé 7 ans en entreprise, dans des fonctions commerciale et marketing à l’international. J’ai ensuite opéré une reconversion professionnelle tournée vers l’humain.

Je sais donc ce que cela signifie de réaligner ses choix de vie sur ses valeurs et ses aspirations profondes.

Animée par la transmission, je suis formatrice en entreprise et auprès de personnel soignant depuis 2000. www.espacefloreal-formations.fr.

En entreprise, je propose également des interventions sur la prévention du burn out.
- www.burnout-info.fr

J’accompagne les personnes en individuel depuis 2002, en sophro-analyse et art-thérapie.
J’ai fondé en 2009 l’Espace Floréal, centre de thérapie et de formation, en association avec Maëlla Caro et Anne Lebourgeois.

Véronique Chavigny-Bouquet
Site de l’auteur : http://espacefloreal.fr/therapeute/veronique-bouquet/

FORMATION OFFERTE PAR L’AUTEURE

Formation « Accompagner les femmes enceintes »

Formation professionnelle continue animée depuis 10 ans à l’attention des sages-femmes, psychologues ou thérapeutes pour élargir ses compétences auprès des femmes enceintes.

Objectifs :

  • Comprendre et accompagner les émotions et pensées irrationnelles de la femme enceinte.
  • Connaître les 7 leviers psychiques de l’accouchement.
  • Enrichir votre pratique professionnelle

Cette formation apporte à la fois des éléments théoriques précis (transparence psychique, bébé réel/imaginaire/fantasmé, repérer les défauts de liens,…), mais aussi et surtout des protocoles et des repères très concrets et immédiatement applicables dans vos suivis.

Prochaine session : septembre et novembre 2016.

Programme :
Module 1 : Accompagner les émotions de la grossesse
Module 2 : Favoriser l’accouchement

Programme détaillé sur :
http://espacefloreal-formations.fr/elargir-vos-competences-aupres-de-la-femme-enceinte/

Contact : veronique.bouquet@espacefloreal.fr
Tel : 06 77 77 66 77

Véronique Bouquet est membre de Psycho-Ressources:
- http://www.psycho-ressources.com/coach-therapeute/nantes/veronique-bouquet.html

Publié dans Actualités Psycho-Ressources, Actualités de la Psychologie, Formations, Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , , , , | Commentaires fermés

Atelier Tangothérapie & Tangothérapie Psychanalytique

La  Tangothérapie Psychanalytique:

Psychothérapie psychanalytique corporelle-relationnelle:
- de couple
- de groupe (pour individuels)

Originale, novatrice, mêlant l’approche psychanalytique classique à des séquences en mouvement utilisant les éléments du tango pour leur dimension corporelle-relationnelle, cette nouvelle psychothérapie que j’ai mise au point est puissante, dynamique, profonde, efficace.

En savoir plus sur http://www.veroniquesaferis.com

ATELIER – Développement personnel par le tango argentin, tangothérapie

Cet atelier s’adresse à tous : débutants ou danseurs de tous niveaux. Grâce aux outils fondamentaux du tango argentin dansé, il s’agit de vivre une expérience, d’éprouver ce que cette pratique éveille pour chacun et de la partager éventuellement.

L’atelier se déroule de façon ludique et créative. Il n’est pas nécessaire de s’inscrire en couple car il ne s’agit pas d’un cours de tango classique.

Le développement personnel par le tango argentin, tangothérapie …
C’est pour tout le monde !!!

C’est avant tout la culture du bien-être ! Dans un cadre rassurant et bienveillant on expérimente en confiance. La pratique du tango argentin entraîne par nature, du fait de ses caractéristiques intrinsèques, la prise de conscience de nos positions personnelles et relationnelles comme un miroir de l’être, ici et maintenant. Elle permet des possibilités infinies d’exploration, de révélation et d’expression de notre personnalité. Par la répétition de cette pratique, le bien-être éprouvé devient mieux-être et entraîne un processus de changement –positif-de la personnalité. Dans mes ateliers, à travers des mises en situations et exercices à deux et en groupe, en passant par un échauffement doux inspiré du yoga et de la danse, on va explorer, jouer, apprendre, s’interroger, s’amuser, et parler -si on veut- de ce que cette pratique suscite en nous. Tout se passe en musique -de tango bien sûr- et c’est du bien-être minimum garanti !

Véronique Saféris est danseuse de tango argentin, et psychologue psychanalyste.

3 niveaux de tangothérapie:
*Tangothérapie 1: découverte ou approfondissement en ateliers mensuels (développement personnel )
*Tangothérapie 2: pratique régulière (développement personnel tout en apprenant le tango dans un cadre rassurant)
*Tangothérapie 3: psychothérapie psychanalytique à médiation corporelle relationnelle (en groupe et pour couples)

Véronique Saféris
Psychologue Clinicienne, Psychanalyste, Psychothérapeute

- http://www.psycho-ressources.com/psychologue-psychanalyste/paris/veronique-saferis.html

Publié dans Actualités de la Psychologie, Ateliers & Croissance | Marqué avec , , , , , , | Commentaires fermés